Actualité aéronautique

Lybie : Engagement des hélicoptères français et britanniques

Article publié le 4 juin 2011 par David Barrie

Des hélicoptères Tigre et Apache ont attaqué depuis hier, vendredi 3 juin, des cibles appartenant aux troupes du colonel Kadhafi.

Les ministères des défenses françaises et britanniques ont conjointement annoncé avoir engagé des hélicoptères dans le cadre de la résolution 1973 du Conseil de Sécurité de l'ONU. L'Etat Major précise que le groupe a "traité une vingtaine d'objectifs au sol".

De plus, il est précisé que l'engagement des hélicoptères "est complémentaire des moyens aériens déjà engagés par les forces de la coalition. Ils permettent d’augmenter la pression sur les forces de Kadhafi qui menacent la population civile."

En clair, les moyens engagés jusqu'alors n'ont pas permis à la coalition de faire reculer de manière significative les forces loyales au colonel Kadhafi. Pour protéger les insurgés basés à Benghazi, la coalition a eu besoin de moyens plus rapidement disponibles et plus précis, les hélicoptères pouvant se déplacer plus rapidement sur site.

"Les Apaches ont du effectuer des frappes de précision contre des installations radar et un point de contrôle militaire grace à des missiles et des canons de 30mm." Les hélicoptères sont ensuite revenus sur le navire HMS Ocean. Le Ministre britannique de la Défense, Liam Fox, a déclaré que "les capacités de l'Apache sont complémentaires des frappes effectuées par les chasseurs de l'OTAN."

Le ministère français de la défense n'a pour sa part pas précisé quels objectifs avaient été visés. Les hélicoptères français sont basés sur le PBC Tonnerre. La mission est toujours coordonnée par le centre des opérations de l'OTAN, basé en Italie.

Bien que la zone d'exclusion aérienne ait bien été mise en place, cela n'a pas empêché les troupes du colonel Kadhafi de progresser vers Benghazi avant de se rétracter légèrement. Néanmoins, tant Benghazi que Mizrata ont pu être épargnées par les frappes de Kadhafi.

Les hélicoptères vont permettre d'intensifier les attaques sur les troupes pro-Kadhafi avec comme but avoué désormais de renverser, ou tout du moins de faire partir, le colonel Kadhafi pour que le conseil national de transition lybien puisse démarrer un changement de régime.

Liens commerciaux

Sur le même sujet

Les plus belles photos d'avions
Lockheed Martin F-22A Raptor (09-4191) Lockheed Martin F-22A Raptor (09-4191) Panavia Tornado GR4 (ZA612) Lockheed Martin F-22A Raptor (09-4191) Hawker Sea Fury FB-11 (F-AZXJ) Lockheed Martin F-22A Raptor (09-4191)