Actualité aéronautique

Morane-Saulnier fête ses 100 ans à la Ferté-Alais

Article publié le 13 juin 2011 par David Dagouret

La société Morane-Saulnier fêtera ces 100 ans le 10 Octobre prochain; un hommage lui a été donné sur l’aérodrome de Cerny-La Ferté Alais à l’occasion du meeting "Le Temps des Hélices" avec la présence de plus de 13 appareils de la firme française.

L'entreprise a été créée à Puteaux le 10 Octobre 1911 sous le nom "Société Anonyme des Aéroplanes Morane-Saulnier" par trois pionniers de l’aviation : les frères Léon et Robert Morane associés à Raymond Saulnier (ancien collaborateur de Louis Blériot).

C’est en France, et plus précisément sur le champ d’aviation de Cerny-La Ferté Alais, qu'on peut trouver le plus grand nombre d’appareils Morane-Saulnier. C’est donc durant le meeting 2011 "Le temps des Hélices" que L’Amicale Jean Baptiste Salis a voulu mettre à l’honneur le constructeur français pour son centième anniversaire, en proposant près de 15 appareils de la marque. Tous les avions sont en parfait état de vol, le plus ancien datant de 1913 pour le MS type H et le plus jeune étant le MS-760 Paris datant de 1960.

AeroWeb-fr.net s'est donc rendu sur l'aérodrome de Cerny-La Ferté Alais et c'est au petit matin du samedi 11 juin 2011 que nous avons pu rencontrer M. Vandentorren de l'association "Les Casques de Cuir". Il effectuait les derniers réglages d'un MS-230 pour la démonstration du jour. Il nous a confirmé que l'Amicale Jean Baptiste Salis possédait la plus grande collection de Morane-Saulnier au monde.

Au meeting, l'appareil le plus ancien de la marque était un MS Type H créé en 1912. Le monoplan présent sur le site de Cerny n'est d'époque; il s'agit d'une réplique précise construite en 1988. L'original avait permis à Roland Garros d'effectuer la première traversée de la méditerranée reliant Tunis à Rome.

1914 vit la création du Morane-Saulnier AI, chasseur de la Première Guerre Mondiale. Deux appareils sont encore visibles sur l'aérodrome.

MS AI

En 1927, Morane-Saulnier créa le MS-130. Cet aéroplane est désormais classé aux monuments historiques français et le seul exemplaire volant se trouve également à La Ferté Alais.

MS-130

Le modèle MS-230 est quant à lui apparu en 1929. Les pilotes de "La Patrouille Militaire Acrobatique d’Etampes", ancêtre de la Patrouille de France, volaient sur MS-230 lors de leurs représentations. Ce modèle servi de 1933 à 1938.

MS-230

L’appareil le plus répandu des Morane-Saulnier est le MS type 315. Cet avion est un monoplan à aile parasol qui a servi dans le domaine civil et également en tant que remorquer de planeurs. Le premier vol fut effectué en 1935.

MS-317

Le MS-406 était le fer de lance de l’armée de l’air française à l'aube de la Seconde Guerre Mondiale. Il avait été construit à plus de mille exemplaires. Malheureusement, il ne reste plus qu’un seul appareil de ce type dans le monde en état de vol. L’appareil immatriculé HB-RCF est basé à Bex en Suisse et son propriétaire est Monsieur Eric Chardonners de l’Association Morane Charlie Fox. Cet unique avion a été repeint aux couleurs originales, en honneur à son ancien propriétaire l’as de guerre Arthur Coadau.

MS-406

En 1944, on vit l’apparition du MS-502. Ce modèle était identique au Storch 156 avion allemand. Il était utilisé comme avion de liaison et d’observation. La particularité de cet avion est qu’il peut voler à faible vitesse. En effet, sa vitesse de décrochage est de 46 km/h. Il peut donc décoller et atterrir sur des courtes distances : 50 mètres pour un décollage et 25 mètres pour l’atterrissage. En vol, la faible vitesse de cet appareil combiné à un fort vent de face donne une impression de vol stationnaire.

MS-502

En 1951 Morane-Saulnier produira un avion d’entraînement. Le MS-733 Alcyon. Cet appareil triplace était utilisé par l’armée française pour la formation des pilotes. Il fut utilisé pour le perfectionnement des pilotes de lignes. Air France l’a utilisé pour former ces pilotes.

MS-733

Le MS-760 Paris fut l’un des derniers appareils créé par le constructeur français. Il pris son envol en 1960. Il était utilisé comme avion de liaison ou de transport léger. Il était doté de quatre places et volait à une vitesse de 700 Km/h pouvant atteindre l’altitude de douze mille mètres.

MS-760

Le dernier appareil de cette société fut le MS-880 Rallye. Il fut un des avions-école français les plus répandus dans les aéroclubs en France, avant le Robin DR-400.

MS-880

La société Morane-Saulnier développa de nombreux appareils jusqu’en 1966 et céda sa place à la SOCATA, la société de construction d’Avions de Tourisme et d’Affaire, une filiale de Sud-Aviation basée à Tarbes.

Liens commerciaux

Sur le même sujet

Les plus belles photos d'avions
Bombardier CRJ-900LR (N299PQ) Bombardier CRJ-200ER (C-FEJA) Airbus A320-216 (PK-AXY) Airbus A330-343 (PK-GPY) Airbus A330-343E (PK-GHA) Boeing 777-3DZ/ER (A7-BAW)