Actualité aéronautique

Airbus et Boeing augmentent les cadences de leurs monocouloirs

Article publié le 20 octobre 2011 par David Barrie

L'avionneur européen a ouvert une nouvelle chaîne en Allemagne alors que Boeing mise sur une plus grande productivité avec de nouveaux outils.

Airbus a donc ouvert en début de mois une nouvelle ligne d'assemblage final sur le site de Hambourg (la troisième) qui lui permettra d'atteindre un rythme de quarante-deux avions par mois sur ses trois sites (Toulouse, Hambourg et Tianjin). Cette montée en cadence avait bien été annoncée précédemment, mais on voit enfin de quelle manière l'avionneur européen désire parvenir à ses fins.

Cette nouvelle chaîne est identique aux deux autres en Allemagne où vingt-et-un appareils sont déjà assemblés chaque mois. A la fin de l'année 2012, le site de Hambourg sortira vingt-cinq avions de la famille A320 par mois, soit autant que l'ensemble des usines Airbus (Toulouse et Hambourg seulement à l'époque) en 2005. En six ans, les cadences ont donc augmenté de 50% ! C'est compréhensible avec l'ouverture ces six dernières années de deux chaînes d'assemblage, en Chine et donc aujourd'hui Outre-Rhin.

Pour monter ces aéronefs, l'usine de Hambourg accueillera plus de cent employé supplémentaires pour absorber la charge de travail.

C'est Toulouse qui sort relativement perdant de cette augmentation de production : le siet français erste bloqué à quatorze avions par mois alors qu'en Chine et en Allemagne, les avions sortent de plus en plus vite ; c'est le prix à payer pour conserver "l'amitié franco-allemande".

Boeing aussi a commencé à produire ses avions plus rapidement. La nouvelle cadence d'assemblage se trouve à trente-cinq avions par mois alors qu'auparavant, l'avionneur de Seattle en était à 31,5 appareil sur la même période.
Contrairement à Airbus, Boeing ne mise pas sur une nouvelle chaîne, mais a amélioré les procédés utilisés au sein de ses équipes, a investi dans des systèmes lui permettant de produire plus vite (par exemple, pour installer les ailes sur son site de Renton) et a restructuré certaines zones de production et a mis au placard des équipement obsolètes.
Boein espère rattraper Airbus au niveau des cadences pour atteindre trente-huit avions par mois en 2013 et même quarante-deux au début de l'année 2014.

Liens commerciaux

Sur le même sujet

Les plus belles photos d'avions
Boeing PT-13D Kaydet (N450D) Boeing 737-7CT (W) (C-GWCM) Boeing 767-3Z9 ER (OE-LAX) Airbus A330-302 (VT-JWR) Boeing 787-8 Dreamliner (C-GHPT) Boeing 737-8AS (SP-ENO)