Actualité aéronautique

C'en est terminé pour Malév

Article publié le 3 février 2012 par David Barrie

Malév n'a pu trouver de partenaire financier pour l'aider à poursuivre ses opérations.

La compagnie nationale hongroise, Malév, a annoncé avoir cessé son activité depuis ce matin, vendredi 3 février 2012. C'est une compagnie historique de plus qui disparaît en cette période de crise, après Spanair la semaine dernière. Le PDG de la compagnie a affirmé, résigné : "Depuis 6 heures le 3 février, après avoir opéré pendant soixante-six ans de façon presque ininterrompue, Malev ne décolle plus."

La compagnie devait rembourser les aides illégales fournies par l'Etat hongrois en 2007 et 2010 selon les décisions de la Commission européenne, ce qui représentait plus de cent vingt millions d'euros.  

Malév officiait depuis 1946 et exploitait vingt-deux avions, dont dix-huit 737. Elle avait en outre quinze SupetJet 100 de Sukhoi en commande, avec quinze autres options. Membre de l'alliance OneWorld, elle participait au réseau en offrant des vols sur toute l'Europe centrale, grace à ses cinquante destinations.

Les passagers devant voler avec Malév vont maintenant devoir s'armer de patience pour se faire rembourser. Ceux qui devaient de toute façon voyager sont redirigés sur Wizz, la compagnie low-cost d'Europe de l'Est.

Cette nouvelle faillite montre la fragilité des compagnies aériennes de taille moyenne, mais n'appartenant à aucun grand groupe. La seule solution qui puisse rester à ces petits acteurs pourrait résider dans des fusions, comme ce qui s'est fait en Europe occidentale et en Amérique du Nord il y a déjà quelques années.

Liens commerciaux

Sur le même sujet

Les plus belles photos d'avions
Boeing 737-4K5 (EI-CUA) Boeing 767-330/ER (EI-DJL) Airbus A320-216 (EI-DSZ) Boeing 737-33S (EI-ERP) Airbus A320-233 (F-ORAD) Boeing 747-4KZF (JA08KZ)