Actualité aéronautique

Bourget 2013 : L'après premier vol pour l'A350

Article publié le 17 juin 2013 par David Barrie

Au Salon du Bourget, Fernando Alonso et Didier Evrard ont récapitulé les points forts du premier vol de l'A350 et ont évoqué les futurs mois pour le long-courrier d'Airbus.

Fernando Alonso, ingénieur d'essai lors du premier vol de l'A350 XWB, a tenu une conférence de presse en ce premier jour du salon du Bourget dans le chalet d'EADS.

Il a renouvelé sa confiance envers l'avion : "nous avons fait ce que nous avons dit que nous ferions. Dès le premier jour où nous l'avons reçu aux essais en vol, nous sommes très confiants. Au final, les pires minutes du vol furent celles que nous avons passées en bout de piste à cinq minutes du départ."

M. Alonso a ensuite continué sa démonstration en appuyant que "rien d'inattendu ne s'est passé pendant le vol."

La rotation s'est effectuée à 147 noeuds, puis l'avion est monté jusqu'à 170 noeuds en montée. Ce n'est qu'à dix mille pieds que le train d'atterrissage a été rentré, par sécurité. A partir de ce moment-là, les pilotes et l'équipe à bord a pu commencé à explorer l'enveloppe de vol : "les tests nous ont pris du temps, mais rien d'inattendu ne s'est passé."

Puis, l'avion est passé en configuration lisse, tous les éléments sustentateurs ont été rentrés, et le cône de pression situé sur le haut de la dérive a été déployé.

Après près de trois heures, l'A50 est monté à vingt-cinq mille pieds et l'équipe a débuté l'exploration de vitesses plus élevées.

Avant l'atterrissage, ils sont descendus jusqu'à une vitesse proche du décrochage, qui s'est aussi très bien déroulée. Enfin, après un passage bas à cinq cents pieds, l'atterrissage s'est fait à la vitesse normale et les pilotes ont utilisés les aérofreins, les reverses des moteurs et les freins pour décélérer.

Fernando Alonso a confirmé ce qui avait été dit vendredi dernier, 14 juin 2013 : les pilotes ont été impressionnés par le maniement de l'avion. Il n'y a eu ni problème ni anomalie. "L'A350 vole aussi bien que tous les autres Airbus", a indiqué M. Alonso.

Didier Evrard, directeur du programme A350, a précisé qu'un nouveau hangar était en construction à Toulouse, près de la chaîne A350. Il sera dédié à la maintenance des A350 de test. Airbus veut préparer l'entrée en service de l'avion au mieux pour qu'il soit fin prêt et mature lors de la livraison à son premier client, Qatar Airways, en 2014. Avec un hangar de ce type, Airbus pourra simuler des opérations "normales", comme le pourrait une compagnie aérienne.

MSN3 devrait voler en octobre et MSN2, qui est le premier avion équipé d'une cabine standard, volera pour la première fois au début de 2014. Cet avion effectuera les premiers vols longs avec passagers.

Didier Evrard a confirmé une nouvelle fois que l'entrée en service se ferait en 2014, sans toutefois préciser quand exactement : "Nous ne voulons pas livrer un avion fini à 95%. La maturité de l'appareil est très importante."

Liens commerciaux

Sur le même sujet

Les plus belles photos d'avions
Cessna 172S (F-HFPH) Cessna 510 Citation Mustang (F-HDPY) Boeing 737-85P (EC-KBV) Airbus A320-214 (EC-LLJ) Airbus A320-214 (G-EZPD) Panavia Tornado GR4 (ZA612)