Actualité aéronautique

Brésil : Echec du Rafale et succès du Gripen

Article publié le 19 décembre 2013 par David Dagouret

Le 18 décembre 2013, le gouvernement brésilien a annoncé avoir choisi le Gripen du constructeur suédois, Saab, pour renouveler ses avions militaires.

Dix ans après l'appel d'offre, le Brésil a choisi le Saab Gripen pour renouveler ses avions militaires. Parmi les appareils en compétition se trouvaient le Rafale, du constructeur français Dassault mais également le F18 de l'américain Boeing.

Le choix du gouvernement brésilien s'est porté sur l'avion monomoteur suédois car ce dernier était le moins cher des trois et que les coûts d'entretien seraient moins important que les autres candidats. 

Des négociations vont maintenant débuter entre l'armée de l'air brésilienne et le constructeur Saab pour l'acquisition de 36 appareils Gripen NG. Le montant du contrat serait estimé à près de 4,5 milliards de dollars. 

C'est un nouveau succès du Gripen face au Rafale. En effet  ces deux appareils étaient déjà en compétition en 2011 pour le renouvellement de la flotte militaire suisse (voir l'actualité) et à l'époque le gouvernement helvétique avait retenu le Gripen. Précisons que la Suéde, l'Afrique du Sud, la Hongrie, la République Tchèque et la Thaillande ont également choisi l'appareil suédois pour leurs armées. 

Rapellons que Dassault n'a toujours pas exporté son Rafale mais le constructeur français espère maintenant finaliser la vente de son avion de chasse à l'Inde avec qui le constructeur est en négociation depuis 2012 pour la vente de 126 appareils.

Hakan Buskhe PDG de Saab a déclaré : "Je suis extrêmement fier de la confiance du gouvernement brésilien envers le Saab Gripen. Nous sommes impatients de fournir l'appareil aux forces aériennes brésiliennes. C'est une collaboration importante entre le Brésil et la Suède et nous sommes prêts à la commencer." 

Le constructeur Dassault a quant à lui commenté la décision : "Nous regrettons que le choix se porte sur le GRIPEN, doté de nombreux équipements d’origine tierce, notamment américaine. Il n’appartient pas à la même catégorie que le RAFALE : monomoteur et plus léger, le GRIPEN n’est pas équivalent en termes de performances et donc de prix. Cette logique financière ne prend en compte ni le ratio coût efficacité favorable au RAFALE, ni le niveau de la technologie offerte."

Saab Gripen

Liens commerciaux

Sur le même sujet

Les plus belles photos d'avions
Jodel D-119 (F-PGMG) Aérospatiale AS-350B2 Ecureuil (F-GJJH) Cirrus SR-22T (N315TA) Cessna 510 Citation Mustang (N301AJ) Boeing 737-86N/WL (I-NEOX) Bombardier CSeries CS300 (BD-500-1A11) (HB-JCG)