Actualité aéronautique

Aero 2015 : E-Props expose son savoir faire dans les hélices légères

Article publié le 17 avril 2015 par David Barrie

Le constructeur français d'hélices montre sa nouvelle hélice tripale. Anne Lavrand nous en dit plus sur la fabrication de leurs hélices très légères en carbone.

E-Props, basé près de Sisteron à Vaumeilh dans les Alpes-de-Haute-Provence, est venu présenté toute sa gamme d'hélices dont la particularité est la légèreté que nous n'avons retrouvé nulle part ailleurs sur le salon. Certains exposants ont ainsi équipés leurs avions d'hélices E-Props, ce qui n'est pas pour contrarier Anne Lavrand, la dirigeante de la PME : "Petit à petit, les fabricants s'y intéressent et on est de plus en plus visible sur le salon."

L'histoire d'E-Props commence en 2008, date à laquelle Electravia (l'entreprise qui fabrique ces hélices) fabrique des moteurs électriques pour drones ; mais vite, les fabricants demande un ensemble complet, moteur et hélice. L'ingénieur travaillant chez Electravia se lance dans la conception. Elles seront "d'abord en bois, puis en bois fibré et enfin en carbone", comme nous l'indique Anne Lavrand. Les sociétés fabricant des drones voulaient des pales très légères, faciles à faire ou à entretenir et bon marché. Electravia a alors relevé le défi.

Mais pour arriver à ce produit final, Electravia a travaillé dur. L'entreprise a conçu ses propres machines à commandes numériques, fabriqué ses propres moules, développé son propre logiciel, qui fait la fierté d'Anne Lavrand : "Jérémie BUIATTI, notre ingénieur, a développé un logiciel pour les pales, c'est un logiciel très puissant, à tel point que des entreprises américaines aimeraient maintenant nous l'acheter. On n'est pas prêts à leur vendre ; on leur vend des hélices plutôt."

Trois types de clients viennent chez Electravia pour se fournir en hélices. D'abord, historiquement, les entreprises fabricant des drones demeurent une part non négligeable de la clientèle. C'est aussi le cas pour les paramoteurs qui sont toujours à la recherche de matériel léger et robuste. Enfin, plus récemment, ce sont les avions légers, les ULM, qui sont venus à l'hélice E-Props.

eprops

A plus long terme, E-Props pourrait être certifié pour équiper des appareils plus gros. Même si Anne Lavrand confirme que c'est un travail de longue haleine, elle avoue que c'est la direction qu'ils aimeraient prendre maintenant : "Le processus nous intéresse et on met en place tout notre système qualité pour devenir certifié un jour. On s'achemine vers une certification des drones pour les plus gros et les grosses sociétés insistent là-dessus aujourd'hui. Ce pourrait être une certification EASA ou UL ; il faut que nous soyons prêts". Electravia a donc automatisé et mécanisé une bonne partie de sa production pour obtenir des procédures qualité très strictes : "Ce n'est pas parce qu'on est certifié qu'il faut interdire l'humain, mais avec les machines, c'est plus simple", termine Anne Lavrand.

Avec ses huit salariés et ses mille sept cents mètres carrés d'ateliers, E-Props a investi dans un bon nombre d'outillage comme un banc de traction ou un banc vibratoire afin de satisfaire toutes les composantes du marché. L'hélice E-Props est fabriqué en fibre de carbone tressée. La pale est rempli de résine époxy ; surtout, ce qui fait sa spécificité est son blindage. Electravia a développé conjointement avec Arkema une résine en nanotubes de carbone qui est appliqué sur un centimètre et demi en bord d'attaque de l'hélice. Lors des tests de blindage, il en est ressorti que la résine était plus résistante, plus facile à réparer, plus légère, de meilleur rendement et plus lisse qu'un blindage en métal. Tout de suite, les clients se sont orientés vers cette option, qu'E-Props a conservée.

Ici au salon Aero 2015, E-Props expose sa nouvelle hélice tripale à pas variable, la Glorieuse. Elle pèse seulement 3,9 kg. E-Props la décline en six diamètres différents, jusqu'à 1,80m. Anne Lavrand est enthousiaste quant à ce produit. Elle est convaincu que les acteurs de l'aviation légère devront se tourner vers plus de légèreté pour continuer à exister.

Liens commerciaux

Les plus belles photos d'avions
Lockheed Martin F-22A Raptor (09-4191) Lockheed Martin F-22A Raptor (09-4191) Panavia Tornado GR4 (ZA612) Lockheed Martin F-22A Raptor (09-4191) Hawker Sea Fury FB-11 (F-AZXJ) Lockheed Martin F-22A Raptor (09-4191)