Actualité aéronautique

Bourget 2019 : Eviation présente Alice

Article publié le 18 juin 2019 par David Barrie

Alice est un avion entièrement électrique de neuf places fabriqué par une société israelienne. Prêt à voler, il sera certifié et livré d'ici 2022.

Omer Bar-Yohay, directeur général et fondateur d'Eviation, est venu présenter à la presse son Alice, coincé entre les chalets d'Embraer et de Mitsubishi.

Quand on est devant, il est difficile de ne pas être stupéfait par l'Alice. Train classique avec une énorme roulette de queue, cockpit imposant par sa verrière à l'avant, empennage papillon, deux moteurs en bout de voilure et un moteur à l'arrière, tout est atypique dans cet appareil. Et ce n'est pas surprenant par rapport à ce que son fondateur a déclaré.

M. Bar-Yohay a rappelé qu'Eviation a été lancé en 2015 et a pour vision (comme beaucoup de nouveaux acteurs) de "changer la façon dont les gens voyagent".

bar-yohay

C'est ainsi qu'Eviation a conçu un appareil de neuf places avec un poste de pilotage à deux pilotes. De nombreux aéronefs de ce type existent, mais aucun n'est encore électrique. Et c'est là que l'Alice peur réussir à tirer son épingle du jeu : Omer Bar-Yohay a confiance en son avion, c'est pour lui "le premier avion tout électrique au monde prêt à voler". Cape Air, exploitant américain basé sur la côte Est des Etats-Unis, a même passé commande auprès d'Eviation. Omer Bar-Yohay est confiant quant au grand nombre d'avions commandés sans révéler exactement combien Cape Air en prendrait.

alice

L'Alice pourra donc voler sur 650 nm (1200km) à la vitesse de 240 noeuds (440km/h) à une altitude de 10000 pieds. Pour voler une heure, l'Alice aura besoin de recharger ses batteries pendant au moins trente minutes. Plus de cent soixante fournisseurs sont engagés sur le programme, dont Honeywell, Siemes ou MagniX. Deux motorisations devraient être proposées : Siemens ou MagniX avec une puissance de 260 kW multipliée par trois ! Avec cette puissance, l'avion pourrait même décoller avec le moteur central arrière si un problème survenait sur les deux moteurs en bout d'ailes.

La différence de l'Alice tient au fait M. Bar-Yohay l'a développé comme une grosse batterie avec des ailes. L'avion pèse 6,5 tonnes au maximum ; les deux tiers de sa masse sont composés de ses batteries. C'est la seule possibilité pour conserver les performances de l'appareil.

alice

"Nous voulons changer la façon de voyager, cela changera la façon dont nous vivons. La prochaine étape dans l'aviation sera l'électrification ; ce sera le troisième âge d'or de l'aviation. Ce n'est pas dans vingt ans. Nous sommes fiers de faire parti de ce défi, cent dix ans après le premier salon aéronautique à Paris."

La phase des essais en vol se déroulera aux Etats-Unis où il sera certifié. Cela se fera même à Moses Lake, dans l'état de Washington. Eviation travaille activement avec la FAA afin d'obtenir la certification de son avion. Cape Air aura rapidement besoin de l'appareil pour commencer à former ses pilotes. Eviation espère certifier l'Alice pour la fin de 2021 ou début 2022 : "Nous y travaillons extrêmement dur", avoue Omer Bar-Yohay.

L'Alice sera vendu au prix de quatre millions de dollars et estime que dans les années à venir, sept cents à huit cents avions de cette taille arriveront en fin de vie et devront être remplacés.

alice

Liens commerciaux

Les plus belles photos d'avions
Airbus A319-112 (EC-MGF) Airbus A321-231/WL (EC-MHB) Airbus A319-111 (EC-MIR) Airbus A320-232/WL (EC-MNZ) Airbus A321-231/WL (EC-MLM) Airbus A321-231/WL (EC-MPV)