Bell 209 (AH-1 Cobra/Sea Cobra/Super Cobra)

  • Constructeur : Bell
  • Catégories : Appareils modernes (1955 - 1980), Hélicoptères militaires
  • Pays : États-Unis
  • Année du premier vol : 1965

Description de l'appareil Bell 209 (AH-1 Cobra/Sea Cobra/Super Cobra)

Le Cobra est l'un des premiers hélicoptères d'attaque conçus comme tels. Il dispose déjà de l'agencement des places en tandem que l'on retrouve sur l'AH-64 Apache ou l'Eurocopter Tigre, ainsi que les moignons d'aile sous lesquels est placé l'armement offensif, et le canon monté en tourelle à l'avant.

Le théâtre pour lequelle sera conçu cet hélicoptère est le Viêt-Nam. C'est là que les Américains développent leurs doctrines d'utilisation des hélicoptères, qui permettent à une force armée de se projeter rapidement en un point donné pour combattre, puis de se retirer aussi vite. L'inconvénient est que les hélicoptères de transport sont à l'époque très vulnérables aux tirs terrestres, ce qui est toujours valable dans une moindre mesure aujourd'hui. Ils ont donc besoin d'être défendus, par une machine aussi mobile qu'eux, et aussi souple d'emploi : un autre hélicoptère. Au départ, on munit les Bell UH-1A Iroquois (de transport) d'armes leur permettant de jouer les hélicoptères d'attaque, mais le besoin d'un appareil spécialisé se fait sentir.

En 1965, Bell se lance donc sur fonds propres dans l'étude d'un hélicoptère d'attaque léger, en se basant sur des travaux antérieurs, notamment le Bell D255 Iroquois Warrior, qui était resté à l'état de maquette en 1962. Le résultat est une machine birotor, à verrière proéminente et patins fixes, propulsée par une unique turbine Avco Lycoming T53-13 de 1400 cv. L'armée, qui avait préféré lancer un appel d'offres pour un hélicoptère bien plus lourd, qui donna naissance au compliqué et finalement avorté Lockheed AH-56 Cheyenne, avait un besoin urgent d'une machine pouvant faire l'affaire ; elle lança un appel urgent pour un hélicoptère de transition.

Opposé aux réalisations des concurrents Boeing-Vertol, Kaman, Piasecki et Sikorsky, ce qui deviendra le AH-1G Cobra pour l'US Army remporte la compétition et est rapidement lancé en série. Les Marines acquérront aussi des Cobra, et continuent encore à en utiliser une version biturbine, le SuperCobra. Le Cobra est engagé bien entendu au Viêt-Nam, mais est aussi utilisé par d'autres pays. Israël en fera un usage intensif pendant ses guerres modernes anti-guérilla, notamment au Lyban, et y compris contre des chars Syriens T-72.

Le Cobra a aussi trouvé un usage civil, de lutte contre les incendies de forêt. Redésignés Bell 209 et équipés de senseurs infrarouges, ces hélicoptères retraités de l'Armée font partie d'un dispositif d'alerte. Certains Cobra peuvent même jouer les bombardiers d'eau (Bell 209 Firesnake).

Liste des versions de l'appareil Bell 209 (AH-1 Cobra/Sea Cobra/Super Cobra)

Toutes les photos de l'appareil Bell 209 (AH-1 Cobra/Sea Cobra/Super Cobra) sur Pictaero

Bell AH-1W Super Cobra (163934) Bell AH-1W Super Cobra (AH-IZ) Bell AH-1Z Viper (QT-615) Bell AH-1Z Viper (QT-615) Bell AH-1Z Viper (QT-615) Bell AH-1J Sea Cobra (159218) Bell AH-1G Cobra (70-15956) Bell AH-1S (73468) Bell AH-1F (972)

Voir toutes les photos de l'appareil Bell 209 (AH-1 Cobra/Sea Cobra/Super Cobra)

Les plus belles photos d'avions
Boeing 787-8 Dreamliner (F-OLRB) Embraer ERJ-175LR (N127HQ) Airbus A319-131 (N841UA) Embraer ERJ-190-100IGW 190AR (N949UW) Boeing 757-232 (N688DL) HAWKER SEA FURY FB MK11 (F-AZXJ)