Grumman G-50 F6F Hellcat

  • Constructeur : Grumman
  • Catégories : Appareils de la Seconde Guerre mondiale, Avions d'appui et d'attaque au sol, Avions de chasse
  • Pays : États-Unis
  • Année du premier vol : 1942

Description de l'appareil Grumman G-50 F6F Hellcat

Successeur désigné du F4F Wildcat de Grumman, le F6F était plus puissant et plus performant que son prédécesseur. Faisant son premier vol le 26 Juin 1942, entrant en service mi-1943, et retiré de la plupart des unités d'active de la Navy à la fin de la guerre, il eut une carrière courte (dans les forces américaines), mais intense. Armé, comme la majorité des chasseurs américains de la guerre, de six mitrailleuses de 12.7 mm, il pouvait dans certaines versions emporter un réservoir larguable, avec deux bombes ou six roquettes HVAR.

Le Hellcat compte, d'après les statistiques américaines, plus de 5000 appareils japonais à son actif, ce qui représente environ les trois quarts des victoires remportées par la Navy dans le Pacifique pendant la seconde guerre mondiale. Ces chiffres peuvent en partie être expliquées par la chute du niveau moyen des pilotes japonais, dûe aux dures batailles de 1942, ainsi qu'au choix des forces armées japonaises de lancer tous leurs pilotes dans la bataille en négligeant l'écolage de nouvelles recrues. Ces victoires traduisent aussi le fait que le Hellcat fut en service bien plus longtemps que le Wildcat, et en plus grand nombre (pour la Navy) que le Corsair, l'autre chasseur majeur de l'US Navy pendant la seconde partie de la guerre.

Un des engagements fameux du Hellcat fut le "tir au pigeon des Mariannes". Les Japonais, en Juin 1944, adoptèrent le plan A-Go, dont l'idée générale était de frapper la flotte américaine lors d'une de ses prochaines offensives limitées contre une île japonaise. La proximité du combat avec des îles permettait de compenser l'infériorité en chasseurs embarqués par un appui de chasseurs basés à terre. L'attaque eut bien lieu, à l'occasion d'une attaque de Saipan par les forces aéronavales US (la bataille commençant le 19 Juin); mais la plupart des centaines d'appareils lancés à l'attaque des porte-avions américains furent descendus bien avant de voir leurs cibles, et c'est l'aéronavale japonaise qui fut presque totalement réduite à néant. La plupart des chasseurs embarqués américains engagés furent des F6F Hellcat.

Parmi les principales versions produites figurèrent le F6F-3, le F6F-3N et le F6F-3E, dotés d'un radar adapté aux interceptions de nuit, et le F6F-5P, destiné à la reconnaissance. Le Hellcat servit également au sein de la Fleet Air Arm britannique, ainsi que dans l'Armée de l'Air et dans la Marine Nationale françaises. La production totale de cet appareil atteignit 12275 exemplaires.

Liste des versions de l'appareil Grumman G-50 F6F Hellcat

Toutes les photos de l'appareil Grumman G-50 F6F Hellcat sur Pictaero

Grumman F6F-3 Hellcat (G-BTCC) Grumman F6F-3 Hellcat (G-BTCC) Grumman F6F-3 Hellcat (G-BTCC) Grumman F6F-3 Hellcat (G-BTCC) Grumman F6F-3 Hellcat (G-BTCC) Grumman F6F-3 Hellcat (G-BTCC) Grumman F6F-3 Hellcat (G-BTCC) Grumman F6F-3 Hellcat (G-BTCC) Grumman F6F-3 Hellcat (G-BTCC) Grumman F6F-3 Hellcat (G-BTCC)

Voir toutes les photos de l'appareil Grumman G-50 F6F Hellcat

Les plus belles photos d'avions
ATR 72-600 (F-HOPN) Airbus A320-232 (HA-LWJ) Gulfstream Aerospace G-IV-X Gulfstream G450 (M-MNVN) Learjet 45 (CS-TFR) Boeing 737-804 (D-ADZV) Airbus A320-232(WL) (HA-LWD)