Dossiers

Communication par satellite

Dernière actualisation le 31 mars 2009

Les satellites ont révolutionné la conduite de la guerre en permettant aux responsables d'exercer un contrôle de leurs forces en temps réel, partout où elles se trouvent dans le monde.

Au cours de la dernière décennie, on a beaucoup écrit sur l'utilisation de l'espace à des fins militaires, mais les lasers, les armes à faisceaux de particules et les "stations orbitales de combat" ne représentent qu'un aspect de problème. A plusieurs titres, les militaires ont rendu possible l'exploration de l'espace. Les premiers pas, timides, au-delà de l'atmosphère commencèrent avec des missiles nucléaires reconvertis ; puis la nécessité d'une plate-forme militaire consacrée à la reconnaissance photographique et à l'ELINT (Electronic Intelligence ou Espionnage électronique) donna l'impulsion au développement rapide des satellites. Cependant, nul ne peut contester le fait que la guerre moderne ne peut plus se concevoir sans les satellites de communication et de navigation. Les militaires emploient les satellites pour des objectifs très divers. Prenons pour exemple le système britannique Skynet : des satellites géostationnaires placés en orbite au-dessus de l'équateur permettent à Londres de communiquer avec des forces déployées de l'autre côté de la terre, rendant possible au gouvernement et au ministère de la Défense d'exercer le contrôle de leurs forces en temps réel et à grande distance. Ainsi, dans une guerre comme celle des Malouines, le quartier général de la flotte à Northwood recevait immédiatement toutes les informations nécessaires sur le déroulement de la campagne et pouvait ainsi prendre les décisions adéquates. Les États-Unis sont bien évidemment le plus grand utilisateurs des satellites de communications militaires. Le DSCS (Defense Satellite Communications System, système de communication de la Défense par satellite) permet au président des U.S.A. de communiquer en temps réel avec ses forces armées. Ce système assure la liaison entre les niveaux de commandement les plus élevés et les chefs d'état major. Cette liaison s'effectue au moyen de la Defense Communications Agency (DCA ou agence de communications pour la Défense) qui permet une planification des ordres de commandements, tant pour la flotte du Pacifique que pour les forces aériennes stationnées en Europe ; il permet également la transmission des ordres entre les commandements sur zones et leurs forces de combat. Le DSCS peut-être employé aussi par le Diplomatic Telecommunications Services (service de télécommunications diplomatique) de l'OTAN et les commandements britanniques. A l'origine, les communications par satellites exigeaient des émetteurs et des récepteurs de grande puissance couplés à des antennes parabolique d'un diamètre de plusieurs dizaines de mètres.

Navigation par Satellites :
La navigation par satellites représente un secteur spécifique des communications qui a révolutionné la guerre terrestre, navale et aérienne. Une chaîne de satellites qui entoure la terre envoie un flux continu de signaux synchronisés qui son recueillis par un récepteur au sol. Dans la mesure où il y a toujours deux ou trois satellites stationnés au-dessus de n'importe quel point de la superficie de la planète, calculer la position d'une cible avec une précision inférieure à 10 mètres est devenu un simple problème de trigonométrie. L'exemple le plus caractéristique des potentialités d'un tel système nous a été offert pendant la guerre du Golfe. L'utilisation par les forces alliées de récepteurs portables pour la navigation par satellites permit, pour la première fois dans l'histoire, à des groupes de soldats de se lancer en plein désert, sans aucun repère, mais sans crainte, toujours assurés d'atteindre leur objectif.

Les plus belles photos d'avions
Airbus A350-941 (F-WZFL) Boeing 787-9 Dreamliner (F-HRBA) Boeing 787-9 Dreamliner (F-HRBA) Boeing 787-9 Dreamliner (F-HRBA) Boeing 787-9 Dreamliner (F-HRBA) Airbus A330-243 (N968AV)