General Dynamics F-111 Aardvark/Raven

Description de la version General Dynamics F-111 Aardvark/Raven

Le F-111 Aardvark était un chasseur-bombardier de l'USAF, engagé au Viêt-Nam. Cet avion, le premier à géométrie variable produit en série, se révéla efficace dans son rôle de bombardier, mais des problèmes d'embonpoint l'empêchèrent de faire carrière dans la Navy. En juillet 1960, l'US Air Force émit une demande connue sous le nom de "Specific Operational Requirement 183". Cette demande portait sur un avion capable d'assurer un grand nombre de missions, à savoir: la supériorité aérienne, l'attaque conventionelle, la reconnaissance et la frappe nucléaire. Il devait aussi posséder une voilure à géométrie variable ainsi qu'un long rayon d'action et dans la mesure du possible des réacteurs à double flux. l'USAF étudiait aussi plusieurs moyens de décollage et d'atterrissage verticaux, mais le coût élevé de telles méthodes empêcha leur mise en oeuvre opérationnelle.

A la même époque, l'US Navy voulait remplacer ses F4 Phantom II qui commençaient à être dépassés. Ainsi l'US Navy émit elle aussi une spécification pour un appareil embarqué, capable de jouer le rôle de défense de la flotte contre toute attaque aérienne. Robert McNamara, Secrétaire d'Etat américain à la Défense, estimait que les deux demandes pouvaient être regroupées sous un seul projet nommé TFX. Fin décembre 1961, parmi les 9 projets proposés, seul celui de General Dynamics fut sélectionné. General Dynamics développa sur la base du cahier des charges de l'USAF (celui de la Navy étant censé être moins exigeant en termes de performances pures) les deux versions, celle de l'US Air Force était dénommée F-111A et celle de l'US Navy F-111B.

Le F-111A effectua son vol initial le 21 décembre 1964 et le F-111B le 18 mai 1965. Six F-111 Aardvark rejoignirent le front vietnamien en 1968. Cette première expérience du feu se déroula très mal : en moins d'un mois de tests au combat, 3 appareils furent perdus. Les avions encore en état de vol regagnèrent les Etats-Unis, et les recherches menées montrèrent que les trois appareils perdus l'avaient été par un dysfonctionnement de leur gouverne de profondeur. Le F-111 ne retourna pas au Vietnam avant Septembre 1972, où ils montrèrent leur valeur. Malgré les sévères pertes qu'il du subir au cours de ses quelques 4000 sorties et les conditions atmosphériques qui le clouaient souvent au sol, le F-111 était un très bon appareil : capable de voler par tous temps, d'emporter bien plus de bombes qu'un F-4 Phantom, pouvant se passer de ravitailleurs... Il fit à nouveau ses preuves en prenant part à l'opération menée contre la Lybie en 1986, puis pendant la guerre du Golfe. Il a été, depuis, remplacé par le F-15 ou le B-1B dans le rôle d'avion de bombardement.

L'US Air Force se déclara satisfaite de sa version du F-111, mais l'US Navy de son côté ne l'était pas. En effet, le devis de masse initial de la version B du F-111 avait était bien optimiste, et tous les efforts ne purent corriger cet état de fait. De plus, en tant que chasseur de défense de la flotte, le F-111B était censé être capable d'engager des combats tournoyants avec d'éventuels aggresseurs... ce dont il se révéla bien incapable. La Navy suspendit le contrat au mois de juillet 1968, mais il ne fut vraiment résilié qu'au mois d'août. Le F-14 Tomcat, qui le remplaça, en reprenait la configuration à géométrie variable, le radar, les moteurs, et les missiles Phoenix.

Le succès à l'exportation du F-111 fut à peu près nul : seules la RAF et l'Australie s'y intéressèrent, mais la RAF annula sa commande de 46 F-111 dit "F-111K", portant un nouveau coup dur à General Dynamics. L'Australie fut quant à elle malchanceuse, puisqu'en raison de modifications propres à ses appareils, elle dut attendre dix ans pour recevoir sa commande...

Fiche technique de la version General Dynamics F-111 Aardvark/Raven

Armement
Bombe(s) -
Canon(s) -
Charge offensive -
Missile(s) -
Mitrailleuse(s) -
Capacité
Capacité en carburant -
Dimensions
Envergure -
Hauteur -
Longueur -
Surface alaire -
Equipage
Bombardier(s) -
Mécanicien(s) navigant(s) -
Mitrailleur(s) -
Navigateur(s) -
Pilote(s) -
Radio(s) -
Radio-navigateur(s) -
Masses
Masse à vide -
Masse maximale à l'atterrissage -
Masse maximale au décollage -
Motorisation
Moteur(s) -
Poussée -
Puissance -
Réacteur(s) -
Turbopropulseur(s) -
Performances
Distance d'atterrissage -
Distance franchissable -
Plafond -
Plafond opérationnel -
Rayon d'action tactique -
Turbulence de sillage -
Vitesse ascensionnelle -
Vitesse de croisière -
Vitesse de croisière maximale -
Vitesse maximale -
Distance de décollage -
Production
Exemplaire(s) produit(s) -

Toutes les photos de la version General Dynamics F-111 Aardvark/Raven sur Pictaero

Voir toutes les photos de la version General Dynamics F-111 Aardvark/Raven

Les plus belles photos d'avions
Airbus A320-232(WL) (VH-XSJ) Airbus A320-232 (ZK-OJH) Airbus A320-232(WL) (ZK-OXE) Airbus A320-232 (ZK-OJA) ATR72-600 (ATR72-212A) (ZK-MVK) Airbus A380-861 (A6-EUG)