Accidents et Incidents aériens (2)

Début - Précédente - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - Suivante - Fin

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Auteur Message

lequebecois
Membre

Avatar de lequebecois

Inscrit le 11/02/2007
8 926 messages postés

# 23 juin 2010 02:16
Bonjour,

American Airlines a découvert des fissures sur des pylones de moteur sur au moins 3 B767 dont un qui était suffisamment craqué pour provoqué la perte du moteur selon les autorités.

http://online.wsj.com/article/SB1000142 ... %3Darticle
http://www.reuters.com/article/idUSN2212298420100622
http://www.lepoint.fr/bourse/des-fissur ... 283_81.php

Merci

_________________
Le bonheur est une pause entre deux emmerdes !

Adepte de la discutaille du coin du comptoir du café de la gare
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Berkut
Membre

Avatar de Berkut

Inscrit le 04/05/2008
177 messages postés

# 23 juin 2010 15:03
Un Beechcraft King Air 100 de la compagnie aérienne Aéropro s'est écrasé vers 6h ce matin à environ deux kilomètres l'Aéroport International Jean-Lesage de Québec. L'appareil, qui devait se rendre à Sept-Îles, puis à Natashquan sur la Côte-Nord, aurait connu des ennuis de moteur peu après le décollage.
Les sept personnes qui se trouvaient à bord (deux membres d'équipage et cinq passagers) ont péri dans l'accident. Personne n'a été blessé au sol.

http://lcn.canoe.ca/lcn/infos/faitsdive ... 62650.html
http://actualites.ca.msn.com/grands-tit ... d=24663601

Puissent les victimes reposer en paix.

(Dernière édition le 23 juin 2010 15:06)


_________________
Loi de la gravitation sélective : Un objet tendra toujours à tomber là où il causera les plus gros dégâts.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Vector
Membre

Avatar de Vector

Inscrit le 26/06/2007
4 012 messages postés

# 23 juin 2010 20:14
Bonjour à tous,
Le Beech King Air 100 est tout à fait capable de se maintenir sur un seul moteur, même en montée. Le pilote a signalé qu'il n'arrivait pas à gagner de l'altitude et qu'il voulait revenir se poser, ce que l'ATC a accepté.
Enquête en cours.
Et pour confirmer le tout, nous avons eu un séisme de 5,7 en même temps. On vit dangereusement au Québec.

_________________
" Des trolls, n'en jetez plus, la cour est déjà pleine !"
Vector
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Beochien
Membre

Avatar de Beochien

Inscrit le 13/02/2007
9 170 messages postés

# 26 juin 2010 16:38
Bonjour !

Il y en a qui reviennent de loin ! C'était très juste pour un 747 BA !
Bravo l'équipage ! Une succession de bons réflexes, une seule approx, c'était cuit avec XXX pax à bord !

Juste imaginer en cas de crash, ce qu'aurait pu trouver et prouver la commission d'enquête, pas évident du tout !

Réflexion ... même de vieux avions, ont encore potentiellement des conflits, ou antagonismes logiques built in tout n'a pas été déverminé , des PB de gestion des plus grave ... ya pas que les A330 !

Le vieillissement des appareils fait apparaître des PB insoupçonnés !
Des positions de réverses, pas parfaitement rentrées, ont failli provoquer une cata majeure en rentrant une partie des volets de bord d'attaque, si j'ai bien compris !

De vieux avions, bien sûr, mais l'entretien BA dans tout celà ! Un AD interne en perspective ! Ouaf !
En attendant un vrai AD !

---------------- L'histoire à lire sur Flightglobal, extrait ----------------------

http://www.flightglobal.com/articles/20 ... e-off.html

BA 747 crew commended for escaping near-stall on take-off
By David Kaminski-Morrow

South Africa's Civil Aviation Authority has praised the airmanship of British Airways Boeing 747-400 pilots who battled to prevent a low-altitude stall after the leading-edge slats unexpectedly retracted during lift-off from Johannesburg.

At 167kt on the take-off roll, fractionally below rotation speed, all the leading-edge slats inboard of the engines on each side automatically retracted, after receiving a spurious indication of thrust-reverser activation.

As the aircraft tried to climb out from Tambo International Airport, known for its 'hot and high' environment, the jet lost a "significant amount of lift", says the CAA, and the stick-shaker immediately engaged, warning of an approaching stall.

Instead of following the typical climb profile, the first officer - whose aerobatic experience meant he was familiar with buffet - controlled the aircraft through the stall warning and buffeting by executing a shallower climb, while the commander supported the manoeuvre by calling out heights above ground.

The slats stayed retracted for a total of 23s. They started to redeploy 7s after the jet became airborne - as the undercarriage was retracting, at a height of 56ft - and were fully extended 9s later. The stick-shaker, which had activated intermittently over a 15s interval, stopped as the airspeed rose to 186kt.

---------------

JPRS

_________________
JPRS
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Vector
Membre

Avatar de Vector

Inscrit le 26/06/2007
4 012 messages postés

# 26 juin 2010 17:06
Bonjour Beochien,
Effectivement un pilote de voltige aux commandes est un sérieux atout dans ce genre de circonstances. L'incident fera l'objet d'une analyse des causes, mais la réaction du copilote est exemplaire en ce qu'il a été capable de passer sans hésitation au pilotage "normal". Quand ça vibre en montant, c'est que la pente est trop forte, quelles que soient les circonstances. On rend la main et on réfléchit après à ce qui a pu se produire et à ce qui faudrait faire. Un beau réflexe de pilote qui a sans doute manqué à certains : équipage turc d'Amsterdam, peut-être l'A330 de Tripoli et beaucoup d'autres sans doute...

_________________
" Des trolls, n'en jetez plus, la cour est déjà pleine !"
Vector
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

nago
Membre

Inscrit le 07/01/2007
5 500 messages postés

# 26 juin 2010 18:31
...cette sacrée fausse action sur le manche...Quand ont perd de la vitesse, quelques se soit la raison, IL FAUT POUSSER autrement, décrochage et patapouf!
Il est vrai que c'est contraire à l'instinct de vouloir passer à tous prix.
De la vitesse et encore de la vitesse!

(Dernière édition le 26 juin 2010 19:06)

Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

LightWeight
Membre

Avatar de LightWeight

Inscrit le 28/12/2006
2 773 messages postés

# 26 juin 2010 19:12
Heureusement qu' il avait décollé à la bonne vitesse

Il n' avait d' autre choix que de rester au ras du sol pour gagner un maximum de kt en un minimum de temps pour sortir de la zone rouge...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Vector
Membre

Avatar de Vector

Inscrit le 26/06/2007
4 012 messages postés

# 26 juin 2010 21:21
Comme suite au message ci-dessus, de l'importance du "réflexe du pilote de voltige"
Crash Tuyrkish
On voit clairement l'effet des 7-8 secondes perdues, alors que la réaction du copilote aurait sans doute sauvé la situation.

_________________
" Des trolls, n'en jetez plus, la cour est déjà pleine !"
Vector
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

LightWeight
Membre

Avatar de LightWeight

Inscrit le 28/12/2006
2 773 messages postés

# 27 juin 2010 08:37
Bonjour,

....qui doit être aussi le réflexe du pilote de base, en dehors de toute préoccupation acrobatique.
Comme on le disait il y a quelques jours, près du sol, il peut être dangereux de rendre la main franchement; il faut le faire avec modération, juste ce qu' il faut pour ne pas aller toucher et le résultat n' est pas garanti (si altitude et/ou vitesse trop faible).
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

MAXIMDR220
Membre

Avatar de MAXIMDR220

Inscrit le 15/04/2010
173 messages postés

# 28 juin 2010 11:14
Bonjour

- Pilot de ligne depuis 25 ans et instructeur , je constate que le retour rapide a un pilotage basic et suivi de tracjectoire en souplesse en connaissant les marges , est souvent tardif voir ignore .

- une formation de base ( Voltige et planeur ferry flight vol d essais sorti de maintanance etc est un atout certain )
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

lequebecois
Membre

Avatar de lequebecois

Inscrit le 11/02/2007
8 926 messages postés

# 30 juin 2010 12:51
Bonjour,

Dassault se fait taper sur les doigts par la FAA pour des travaux de maintanance non conforme à son centre de finition de Little Rock. 450 000$ d'amende et 18 appareils impliqués.

http://www.flightglobal.com/articles/20 ... -fine.html

_________________
Le bonheur est une pause entre deux emmerdes !

Adepte de la discutaille du coin du comptoir du café de la gare
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

pesawat
Membre

Avatar de pesawat

Inscrit le 06/01/2007
1 195 messages postés

# 30 juin 2010 13:01
Bonjour,
Ah les bons vieux Quadri!
C'est quand meme mieux que les bi pour la sécurité au cas ou!

Cathay 747’s engine shut down before landing at Amsterdam
By Ghim-Lay Yeo

One of four engines on a Cathay Pacific Airways Boeing 747-400 aircraft was shut down before it landed at Amsterdam on 27 June after its flight crew detected a problem with the engine.

The flight from Hong Kong landed safely at Amsterdam's Schiphol Airport, says Cathay, which has informed Hong Kong's Civil Aviation Department about the incident.

Cathay's flight crew detected a problem with the 747's no. 3 engine about 50 minutes before the aircraft was scheduled to land at Amsterdam and "shut down the relevant engine as a precautionary measure", says the Oneworld carrier.

"At no time was the safety of the 377 passengers onboard in question," it adds.

The aircraft's engine was changed, after Cathay flew six engineers and a replacement engine to Amsterdam on 28 June.

As a result, passengers scheduled to travel on the aircraft from Amsterdam to Hong Kong on 27 June had to be accommodated on other airlines, says Cathay.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Vector
Membre

Avatar de Vector

Inscrit le 26/06/2007
4 012 messages postés

# 30 juin 2010 16:56
A MAXIMDR220
Bonjour,
En tant qu'instructeur, considérez-vous qu'on enseigne encore ce fameux "pilotage de base" ?
Sur Stampe, (et ce n'est pas pour me rajeunir que je dis ça) on apprenait intuitivement à sentir le courant d'air, les réaction de l'avion et l'abattée était franche sans être vicieuse. L'atterrissage 3 points est aussi une excellente école de décrochage contrôlé. J'ai même souvenir que sur le Piper L-18 ou L-21, on pouvait tenir l'avion en vol au second régime presque indéfiniment.
Est-ce la réaction d'un vieux schnock de dire que les pilotes formés aujourd'hui ne savent plus piloter que le pilote automatique ? Si oui, j'assume

_________________
" Des trolls, n'en jetez plus, la cour est déjà pleine !"
Vector
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 991 messages postés

# 30 juin 2010 22:43
Bonsoir,

On discute sans cesse du "Return to Basic", dans le métier, comme dans les rapports de crash.
Ce n'est pas si simple.
D'une part, une formation lointaine sur avion léger ne me paraît pas apporter quelque chose.
D'autre part, la complexité des avions modernes et la réduction des coûts de formation ne sont pas près de laisser du temps au pilotage manuel.

Pour ma part, je raisonne différemment :

• si les sondes Pitots de l'AF 447 avait été changées à temps, il n'y aurait pas eu de catastrophe.
• si les pilotes du 737 d'Amsterdam avaient travaillé tout simplement normalement, il n'y aurait pas eu de crash
• si le système de commandes de vol des Airbus avait été modifié, on pourrait effacer quelques crash de la rubrique "c'est la faute au pilote : Toronto, Armenia, Sao Paolo, Perpignan, etc...

Et puis, le pilotage basique, sur ces avions modernes, c'est quoi ?

Avec ou sans instruments, avec quel niveau de dégradation des Commandes de vol, avec combien de moteurs en pannes, avec quels systèmes en panne, avec combien de pilotes au cockpit,... ?

On peut imaginer tellement de scenariis... Mais personne n'avait imaginé la cascade de pannes qui a ravagé l'AF 447.

Bonne soirée,
Eolien

(Dernière édition le 30 juin 2010 22:43)


_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Effgez
Membre

Inscrit le 02/12/2008
963 messages postés

# 1 juillet 2010 00:13
Bonsoir à tous,

eolien a écrit :• si les sondes Pitots de l'AF 447 avait été changées à temps, il n'y aurait pas eu de catastrophe.
• si les pilotes du 737 d'Amsterdam avaient travaillé tout simplement normalement, il n'y aurait pas eu de crash
• si le système de commandes de vol des Airbus avait été modifié, on pourrait effacer quelques crash de la rubrique "c'est la faute au pilote : Toronto, Armenia, Sao Paolo, Perpignan, etc...
• Si ma tante en avait ce serait mon oncle,
• Si Air France tenait compte des remarques de son personnel,
• Et ainsi de suite...

Avec des "Si" on met Paris en bouteille comme dit le dicton populaire! sad

Toutes ces suppositions ne sont que DU VENT (sauf votre respect Eolien! wink )...

Quand on ne sait pas on ne sait pas. Merci Monsieur de La Palisse!

C'est pourquoi la recherche de l'épave de l'AF447 présente un intérêt pour toutes les entités concernées par ce drame.

Regardez l'hypothèse d'une utilisation incorrecte du radar météo telle que celle décrite dans le cas du vol Qantas suite au rapport rendu public ces derniers jours. S'agissait-t-il du même modèle?

Peut-être aurons-nous des surprises?

Bonne nuit,

Effgez

(Dernière édition le 1 juillet 2010 00:14)

Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur
Début - Précédente - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - Suivante - Fin

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Ajouter une réponse

Vous devez être inscrit et connecté sur AeroWeb pour pouvoir ajouter une réponse à ce sujet !