Bruit entendu au sol après décollage avion de ligne

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Auteur Message

kILHIAN
Membre

Avatar de kILHIAN

Inscrit le 16/11/2010
3 messages postés

# 16 novembre 2010 13:32
Habitant à 30 mn d'un aéroport, j'entend régulièrement un bruit pas facile à traduire mais qui pourrait être caractérisé à un arrêt de turbine régime moteur, et par conséquents me pose la question après quel manipulation cela pourrait-il provenir... Tout de même deux idées me viennent à l'esprit :

- Arrêt de l'APU suite check list après décollage (mais est-ce que l'apu est en route lors de la phase de décollage???, peut être elle oublié d'être coupé après le démarrage des moteurs???)
- Ou peut être il s'agit d'une diminution de puissance des moteurs après avoir atteint une certaine vitesse)

Merci pour votre aide, car à chaque fois que j'entend ce bruit me viens tout de suite la question de quoi il s'agit, sans pouvoir y répondre et cela reste toujours pour moi une énigme et j'avoue est agaçant..
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 989 messages postés

# 16 novembre 2010 14:35
Bonjour Kilhian,

L'APU ?
Il ne fait pas tant de bruit que cela, et n'est utilisé que très rarement au décollage (cf : http://www.aeroweb-fr.net/forum/pilotage/5159/1). Dans ce cas il est arrêté un peu plus tard... (entre 2 et 3000 ft.)

1500 ft : c'est la Hauteur de sécurité au décollage et c'est à ce moment que les moteurs, en pleine poussée décollage depuis le lâcher des freins, sont réduits à la poussée de montée...
C'est probablement ce changement de régime que vous percevez : vous pouvez vous relaxer : tout à fait normal !

Bonne journée,
Eolien

(reste une troisième hypothèse : des moteurs Rolls Royce avalant leurs certificats de naissance ...wink wink wink )

(Dernière édition le 16 novembre 2010 14:39)


_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

kILHIAN
Membre

Avatar de kILHIAN

Inscrit le 16/11/2010
3 messages postés

# 16 novembre 2010 23:09
Merci pour cette réponse, et heureux d'avoir rejoins le site

Ces deux hypothèses me semblent aussi bonnes que douteuse, en sachant que la baisse du régime moteur entre le décollage et la croisière ne dépasse plus ou moins que 10% de N1 et je pense s'avère difficile pour que ceux-ci s'entende depuis le sol , maintenant évaluer ce delta en RPM peu peut être me convaincre...

Pour le coup, ce bruit n'apparaît pas sur tous les avions et attire vraiment l'attention comme si il s'agissait d'un "shut down" apparaissant bien plus brutal qu'une descente de poussée, puis ensuite viens clairement le bruit du régime moteur que l'on connait tous...

Et pour l'APU, je sais par expérience que son boucan est tout de même bien présent (au moins au contact)

Je reste intrigué de savoir quel manip dans le cockpit provoque se bruit s caractéristique..

Après pour le RR, je pense que le bruit provoqué doit faire mettre les mains sur la tête

En tout cas merci Eolien...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 989 messages postés

# 16 novembre 2010 23:26
Kilhan,

Lorsque les réacteurs sont en fonctionnement, le bruit de l'APU n'est pas décelable car masqué par le bruit des moteurs.

Donc, je vous l'assure, vous pouvez éliminer l'APU comme réponse à votre question.

Ensuite, vous prenez le changement de régime de montée à croisière, c'est à dire autour de 30 000 ft.
Or votre question porte sur la baisse de régime en phase de montée un peu après le décollage puisque audible du sol, et d'un phénomène répété fréquemment.

Je vous le répète, il s'agit de la réduction de poussée à la hauteur de sécurité au décollage. Lorsqu'un avion atteint cette hauteur :
• soit il accélère et rentre becs et volets jusqu'à atteindre la vitesse de 250 kt jusqu'à 10 000 ft, puis vitesse libre...
• soit il est contraint, pour des raisons environnementale à une procédure anti-bruit, et il doit monter à 3 000 ft avant d'accélérer pour rentre becs et volets.

kILHIAN a écrit :Je reste intrigué de savoir quel manip dans le cockpit provoque se bruit s caractéristique..
Boeing : Une pression sur un simple bouton qui d'un côté va donner l'ordre aux moteurs d'afficher la poussée de montée, et de l'autre aux systèmes automatisés de pilotage (Auto-Flight, Flight Director) de suivre le programme prévu. (soit accélération, soit maintien de vitesse puis accélération...)
Airbus : en plaçant les manettes des gaz dans le cran CLIMB, et des séquences identiques à Boeing ensuite...

Bonne soirée,
Eolien

(Dernière édition le 16 novembre 2010 23:31)


_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Vector
Membre

Avatar de Vector

Inscrit le 26/06/2007
4 006 messages postés

# 17 novembre 2010 04:03
Eolien,
C'est quoi le système Auto-Flight ? Qu'est-ce que ça gère ?

_________________
" Des trolls, n'en jetez plus, la cour est déjà pleine !"
Vector
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Curufinwe
Responsable

Avatar de Curufinwe

Inscrit le 27/04/2006
2 618 messages postés

# 17 novembre 2010 08:24
eolien a écrit :Lorsque les réacteurs sont en fonctionnement, le bruit de l'APU n'est pas décelable car masqué par le bruit des moteurs.
Même lorsque les moteurs sont éteints, il faut vraiment être assez prêt de l'avion pour entendre l'APU tourner ... si vous êtes à plus de 2km, vous ne l'entendez pas ...

_________________
David - prof policier, secrétaire, assistant social, parent, infirmier et psychologue à Toulouse!
Rédacteur en chef d'Aeroweb-fr.net
Mes photos sur Pictaero

"Never trust a small man. His brain's too near his arse," Sir Noel Coward.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 989 messages postés

# 17 novembre 2010 09:09
Bonjour Vector,

L'Automatic Flight regroupe :
• AutoPilot Flight Director System
• Auto Throttle System
• Automatic Flight Operations
• Automatic Flight Windshear Recovery
• Flight Envelope Protection

• AutoPilot Flight Director System : le FD.
Gère le Pilote Automatique et donne au pilote des informations d'assiette (Tangage/Pitch) et d'inclinaison (Roulis/Roll) pour suivre la trajectoire selon les modes sélectionnés.
• Auto Throttle System
Gère les Auto manettes : activation des manettes en fonction des modes sélectionnés.
• Automatic Flight Operations
Toutes les phases de vol sont programmées dans l'Auto Flight Ops, du décollage à l'atterrissage et seront activées selon les besoins.
• Automatic Flight Windshear Recovery
Donne des informations d'assiette permettant en cas de Windshear d'afficher une incidence à l'extrême limite du domaine de vol... du décrochage !
• Flight Envelope Protection
Protection contre le décrochage, la survitesse, les inclinaisons excessives

En résumé l'AFDS, l'Auto Flifght Director System est l'interface entre le pilote et tous les automatismes.

On peut considérer qu'un avion moderne n'est pas conçu pour être piloté par l'homme, mais par le Pilote Automatique, qui est au coeur du système.
L'homme peut quand il le souhaite déconnecter le Pilote Automatique et piloter directement les commandes de vol... mais à travers les systèmes automatisés.

Bonne journée,
Eolien

(Dernière édition le 17 novembre 2010 09:22)


_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Ajouter une réponse

Vous devez être inscrit et connecté sur AeroWeb pour pouvoir ajouter une réponse à ce sujet !