Siège éjectable

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Auteur Message

Coralie J.
Membre

Inscrit le 28/12/2010
3 messages postés

# 28 décembre 2010 14:31
Bonjour à tous,

Je suis étudiante en deuxième année de classes préparatoires aux grandes écoles, en PSI (Physique et Sciences de l'Ingénieur) plus précisément. Cette année, nous devons préparer un TIPE (Travail d'Initiative Personnelle Encadré), qui sera présenté à un jury lors des concours. Un thème est donné chaque année, celui imposé pour l'année 2011 étant "Mobilité, Mouvement".

Mon TIPE porte sur le siège éjectable, j'aurais alors voulu obtenir quelques renseignements aux sujets des moteurs pyrotechniques employés lors de l'éjection, en particulier sur leur fonctionnement, les particularités qui facilitent l'éjection plus qu'un autre dispositif. J'ai également vu que des cartouches pyrotechniques étaient utilisées, mais je n'ai pas très bien saisi dans quelle mesure elles l'étaient. J'aurais notamment souhaité avoir quelques informations concernant le coté "automatique" de leur utilisation en séquence, après l'enclenchement par le pilote, par exemple, j'aurais voulu savoir quel type de "circuit" pouvait faire le lien entre le moment où le pilote déclenche le dispositif, et l'explosion des cartouches.

Je vous en remercie d'avance.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Vector
Membre

Avatar de Vector

Inscrit le 26/06/2007
4 006 messages postés

# 28 décembre 2010 15:49
Bonjour Coralie et bienvenue sur le forum,
Sujet passionnante que les sièges éjectables, mais peu publicisé, sans doute à cause du petit nombre d'utilisateurs en ayant fait l'expérience. Je ne suis pas un spécialiste, mais je peux donner quelques indices pour tes recherches.
Concernant le moteur, on est passé des cartouches explosives aux fusées pour limiter les tassements de la colonne vertébrale qui étaient la règle lors des premières expériences. Je ne connais pas la limite en g, mais cela doit être facile à trouver (20 g ???). Les nouveaux sièges sont nettement plus progressifs que les anciens. Cependant, la présence d'une tuyère chaude sur le siège n'est pas sans danger et Chuck Yaeger a été gravement brûlé lorsque son masque à oxygène est venu toucher la tuyère qui devait être gouge et s'est enflammé.
Pour l'éjection elle-même, le siège est guidé par des rails et comporte parfois un brise-verrière pour protéger l'occupant du siège. Il est guidé en vol par un parachute de stabilisation (drogue chute).
Le second aspect est le circuit de commande d'éjection qui comporte un séquenceur commandant le resserrement des bretelles, l'armement du dispositif de séparation du pilote, l'éjection de la verrière et l'allumage de la ou des fusées. Sur les sièges zéro-zéro, la fusée sert à propulser le pilote assez haut pour permettre l'ouverture de son parachute. Il existe des canons de déploiement éjectant 6 ou 8 projectiles en plastique forçant l'ouverture du parachute principale. J'ai vu au Bourget un pilote russe s'éjecter obliquement alors que sont avion était presque au sol et revenir à pied en boitant un peu !
Un dernier point, pour faciliter tes recherches, il existe un "club des éjectés" chez Martin-Baker qui doit pouvoir te donner des renseignements de première main. Un autre fabriquant de sièges est Stencel Aero.
Alors bonne chance pour ton TIPE et bonne fin d'année.

_________________
" Des trolls, n'en jetez plus, la cour est déjà pleine !"
Vector
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

blowlamp59
Membre

Avatar de blowlamp59

Inscrit le 02/01/2009
267 messages postés

# 28 décembre 2010 16:53
Vaste sujet que celui des sièges éjectables! En effet.Je ne sais si cela pourra t'aider dans tes recherches, mais j'ai pu voir ( de loin) l'éjection d'un pilote de SMB2 ( le sergent -chef Ferrand, je me souviens encore de son nom) lorsque je faisais mon service militaire à Creil au sein de l'escadron de chasse 1/10 Valois.Le réacteur de son jet s'était éteint alors qu'il était en dernier virage de son circuit d'atterrissage.Il a juste eu le temps d'actionner son siège éjectable et son avion s'est écrasé dans la forêt d'Halatte
(orthographe non garantie).Le pilote s'en est sorti sans une égratignure en a été quitte pour une belle frayeur.
Le lendemain, lorsque le GERMAS est allé chercher l'épave et l'a ramenée sur la base, j'ai pu tout à loisir l'examiner.J'ai été surpris du (relatif) bon état de l'aéronef car ce dernier , au lieu de piquer vers le sol, a continué en vol plané et s'est crashé bien à plat.Je me souviens aussi avoir remarqué une sorte de rail de guidage qui formait protubérance et qui dépassait très nettement la "bosse" arrière de la jonction fuselage/ verrière du cockpit, là où se trouvait le siège ( la baignoire étant bien sûr vide).J'ai pu aussi longuement discuter avec les pilotes tout au long de mon année de service militaire ( après tout je vivais parmi eux) et ils m'ont expliqué que lors du largage, une sangle attachée à leurs chevilles tirait automatiquement ces dernières et les plaquait au siège, de façon à éviter de se fracasser les genoux contre le montant supérieur du cockpit.Je sais aussi que l'accélération était tellement forte que certains perdaient connaissance et que la séparation siège-pilote, puis l'ouverture du parachute se faisait automatiquement.Quand je pilotais un planeur, j'avais un parachute sur le dos et l'extraction de la toile se faisait par un système de ressort d'une puissance incroyable.J'imagine que cela doit être encore plus sophistiqué pour les pilotes de jets militaires.
Je ne sais si cela a pu t'aider.En tout cas bonne chance pour tes TIPE.

_________________
If we open a quarrel between the past and present, we shall find that we have lost the future.

Winston Churchill, House of Common,18 June 1940
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Marcouyou
Membre

Avatar de Marcouyou

Inscrit le 28/12/2009
52 messages postés

# 29 décembre 2010 15:11
Salut Coralie ! Ah, la belle epoque du TIPE !
Si tu cherches des informations tres detaillees sur le circuit de commande, genre fonctions de transferts et compagnie, je pense que seul quelqu'un travaillant dans la conception de ces systemes pourra t'aider. Quant au fonctionnement "general" de la sequence de declenchement, on me l'a explique lors d'un bapteme de l'air en avion de chasse. Elle comporte une sequence de base, et plusieurs sequences degradees pour les cas ou toutes les precedentes ont echoue.
Je te les livre telles que je m'en souviens, fais un cross-check avec une autre personne avant de les utiliser.

Preparation a l'ejection: membres groupes le long du corps, visiere transparente du casque baissee.
- Cas 1: tu tires sur les poignees au-dessus des epaules. Celles-ci vont a un sequenceur qui resserre les brides autour des jambes (pour eviter qu'elles restent dans l'avion quand le pilote en est extrait), ejecte la verriere, et surtout synchronise l'ejection pilote et copilote (pour eviter une ejection simultanee). Une fois le siege ejecte, il reste a desolidariser le siege du pilote et le cable radio, et ouvrir le parachute, tout cela gere automatiquement, y compris le gilet qui se gonfle tout seul dans l'eau et la balise qui s'active.
- Cas 2: si cela ne fonctionne pas, il y a une possibilite de shunter le sequenceur, et de re-essayer.
- Cas 3: si la verriere ne s'ejecte pas, on peut la deverouiller a la main, et reessayer.
- Cas 4: si la verriere ne s'ejecte pas, il y a une microcharge a l'interieur qui permet de la fragiliser, de sorte que le haut du siege la traversera en sortant (d'ou l'interet de rabaisser la visiere du casque).
- Cas 5: rien ne marche. On ouvre la verriere. On deconnecte le parachute et la radio du siege. Le pilote se met en vol dos. Et on saute.

Voila j'espere que ca pourra t'aider un peu.

Marc
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Coralie J.
Membre

Inscrit le 28/12/2010
3 messages postés

# 3 janvier 2011 17:59
Je vous remercie tous pour vos messages, ça me fait tellement plaisir ! J'ai envoyé des mails un peu partout, à des personnes qui ont pu travailler sur des sièges éjectables, mais aucune réponse. J'ai aussi envoyé un mail à Martin Baker, mais pareil, aucune réponse, alors j'ai tenté le courrier papier !
En tout cas oui, tout ce que vous avez pu me dire m'aide beaucoup, je sais vers quoi m'orienter, je vous remercie encore beaucoup !
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Marcouyou
Membre

Avatar de Marcouyou

Inscrit le 28/12/2009
52 messages postés

# 6 janvier 2011 17:40
J'ai trouve ca aussi sur ce meme site ; je n'ai pas tout lu mais ca a l'air plutot detaille.
http://www.aeroweb-fr.net/dossiers/le-siege-ejectable

Good luck !
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Marcouyou
Membre

Avatar de Marcouyou

Inscrit le 28/12/2009
52 messages postés

# 6 janvier 2011 17:47
Ignore mon post precedent, le lien est bof. En revanche tu as ton TIPE presque deja tout pret ici :

http://www.aeroweb-fr.net/dossiers/le-s ... formations

;o)
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Coralie J.
Membre

Inscrit le 28/12/2010
3 messages postés

# 8 janvier 2011 22:01
Ooh Merci Beaucoup grin
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

jp II
Membre

Inscrit le 18/01/2011
3 messages postés

# 18 janvier 2011 13:44
Salut
Il y a aussi le Zveda K-36D décrit par les américains dans The K-36D ejection seat foreign comparative testing program, travail portant sur les protections du siège sur le pilote: téléchargeable
http://www.stormingmedia.us/49/4921/A49 ... erms=K-36D
Si cela peut être utile, il n'y a pas que Martin Baker...
JP
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

jp II
Membre

Inscrit le 18/01/2011
3 messages postés

# 18 janvier 2011 13:44
Salut
Il y a aussi le Zveda K-36D décrit par les américains dans The K-36D ejection seat foreign comparative testing program, travail portant sur les protections du siège sur le pilote: téléchargeable
http://www.stormingmedia.us/49/4921/A49 ... erms=K-36D
Si cela peut être utile, il n'y a pas que Martin Baker...
JP
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

jp II
Membre

Inscrit le 18/01/2011
3 messages postés

# 18 janvier 2011 13:44
Salut
Il y a aussi le Zveda K-36D décrit par les américains dans The K-36D ejection seat foreign comparative testing program, travail portant sur les protections du siège sur le pilote: téléchargeable
http://www.stormingmedia.us/49/4921/A49 ... erms=K-36D
Si cela peut être utile, il n'y a pas que Martin Baker...
JP

(Dernière édition le 18 janvier 2011 13:44)

Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Ajouter une réponse

Vous devez être inscrit et connecté sur AeroWeb pour pouvoir ajouter une réponse à ce sujet !