-----NEWS--- le premier hélicoptère électrique conventionnel en construction à Toulouse !

1 - 2 - Suivante - Fin

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Auteur Message

aquinea
Membre

Inscrit le 12/09/2013
12 messages postés

# 12 septembre 2013 18:18
PREMIER HELICOPTERE ELECTRIQUE CONVENTIONNEL (BIPALE MONOROTOR)

La Société AQUINEA finalise le développement d'un hélicoptère dans la classe des 500kg.
Rien de nouveau jusque là... sauf que sa motorisation est 100% électrique !
Les connaisseurs diront que 2 tentatives de ce genre ont déjà été réalisées, la première du genre étant Française et datant d'octobre 2011 (Pascal Chrétien), la, seconde Allemande quelques semaines plus tard.
La nouveauté majeure c'est que l'appareil conçu par AQUINEA revendique une autonomie en croisière de 30 minutes avec un pilote de plus de 100kg... contre moins de 3 minutes de stationnaire pour ses prédécesseurs.
L'appareil est conçu sur la base d'un appareil "conventionnel" et dispose d'une excellente capacité d'autorotation et de commandes de vol classiques.

Parmi les nombreux avantages de la formule:

- un prix de l'heure de vol de l'ordre de 5€, hors amortissement machine et entretien !!!
- un prix projeté similaire à celui d'un appareil à piston de caractéristiques équivalentes
- une batterie amovible conçue pour supporter 2000 cycles, soit plus de 700h de vol
, des coûts de maintenance réduits à l'extrême: moteurs et électronique sans entretien, faibles iveaux vibratoires...
- aucune perte de puissance en altitude ni par temps chaud
- un niveau de bruit très fortement réduit, aucune émission polluante
- le régime rotor est stabilisé par l'électronique de puissance
- absence de préchauffage

Le principal inconvénient reste cependant l'autonomie mais l'appareil sera conçu pour recevoir les futures générations de batteries sans aucune modification de la cellule et AQUINEA envisage de porter l'autonomie de l'appareil à une heure dans moins de 5 ans compte-tenu des progrès rapides constatés dans le stockage par batterie.

AQUINEA communiquera sur l'avancement du projet sur ce forum et d'autres médias spécialisés.

Date envisagée du premier vol: mars 2014
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Vector
Membre

Avatar de Vector

Inscrit le 26/06/2007
4 006 messages postés

# 12 septembre 2013 20:30
Bienvenue sur ce forum.
Votre projet semble très intéressant.
Sur la base de quel appareil conventionnel est conçue votre cellule ?
On a beaucoup parlé des batteries Li-ion sur ce forum. Est-ce ce que vous utilisez et n'y a-t-il pas des risques au niveau de la recharge ?
Est-ce une espèce de Tesla aérienne ?

_________________
" Des trolls, n'en jetez plus, la cour est déjà pleine !"
Vector
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

aquinea
Membre

Inscrit le 12/09/2013
12 messages postés

# 13 septembre 2013 10:08
Bonjour et merci pour votre accueil,
Cet hélicoptère électrique a été entièrement développé par AQUINEA sur la base du prototype à pistons MICROCOPTER MC1 enregistré en 2004 (F-PALFG). Le grand intérêt de la plate-forme MC1 est sa modularité: la cabine et la plupart des équipements sont modulaires, ce qui a simplifié sa transformation et son "électrification". C'est (à ma connaissance) le seul hélicoptère dont la cabine est amovible en quelques minutes sans outillage et transformable de monoplace à biplace pour préserver le centrage et optimiser la capacité de charge utile.
Bref, l'essentiel de l'hélicoptère a été conservé sans modification... d'où des coûts et un temps de développement très courts !
AQUINEA a développé un concept de batterie "tout-en-un" intégrant le refroidissement, la gestion et le diagnostic de chaque élément, les équipements de commutation et de sécurité... dans un boîtier en matériaux composites. Je reste volontairement discret sur ses caractéristiques mais les éléments Li-Ion ont fait l'objet de tests intensifs et de contrôle extrêmement stricts en production.
Bref, oui, d'une certaine manière on peut comparer la batterie de la Tesla à ce qui a été développé par 'AQUINEA pour cet hélicoptère.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

aquinea
Membre

Inscrit le 12/09/2013
12 messages postés

# 20 septembre 2013 16:43
RECTIFICATIF:
Le premier vol authentifié d'un hélicoptère électrique a bien été réalisé par Pascal Chrétien, non pas en octobre 2011 mais le 4 août 2011 et d'une durée de 2min 10s. Son appareil a ensuite réalisé une série de vols dont le plus long a duré près de 10 minutes.
Toutes mes excuses Pascal wink.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

aquinea
Membre

Inscrit le 12/09/2013
12 messages postés

# 12 novembre 2013 13:56
Etat du développement ELECOPTER au 12/11/2013 :

Assemblage mécanique en cours : BTP, RAC, moteurs...
Assemblage du pack de batteries en cours

ELECOPTER devrait être totalement assemblé et câblé d’ici à mi-décembre pour des essais au sol à partir de mi-janvier et un premier vol fin février 2014.
Le planning est donc toujours sur les rails.

A ce stade aucune difficulté majeure n’a été rencontrée même si des ajustements de configuration ont été nécessaires. Le plus difficile reste cependant à venir avec l’intégration des systèmes.

Côté masses, tous les composants ont été pesé individuellement et on constate un écart d’environ 10kg par rapport à nos estimations initiales (510kg au lieu de 500kg). Cette augmentation ne remet pas en cause les performances annoncées même si son impact est estimé à environ 30 secondes de vol de croisière.

PA
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Fishbed21
Membre

Avatar de Fishbed21

Inscrit le 27/05/2013
1 637 messages postés

# 29 novembre 2013 13:25
Le premier vol authentifié d'un hélicoptère électriquen, en 2011, a bien été réalisé par Pascal Chrétien...
Un contra-rotating.

Image

Avant, en 2010, il y a eu, à partir de la plate-forme d'un S-300C , le Firefly tout électrique de Sikorsky ?

Image

Image

(Dernière édition le 29 novembre 2013 16:48)


_________________
L'alcool ne résout pas les problèmes, ceci dit, le lait et l'eau non plus...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Fishbed21
Membre

Avatar de Fishbed21

Inscrit le 27/05/2013
1 637 messages postés

# 29 novembre 2013 16:43
.
Une petite video de présentation du Sikorsky. IL aurait une autonomie de 15 mn sad. Ca va surement s'améliorer.

Sikorsky Firefly: An Electric Helicopter
.

_________________
L'alcool ne résout pas les problèmes, ceci dit, le lait et l'eau non plus...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Fishbed21
Membre

Avatar de Fishbed21

Inscrit le 27/05/2013
1 637 messages postés

# 29 novembre 2013 16:53
ELECOPTER...Le principal inconvénient reste cependant l'autonomie..
30 mn, c'est un bon début !

(Dernière édition le 29 novembre 2013 16:57)


_________________
L'alcool ne résout pas les problèmes, ceci dit, le lait et l'eau non plus...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

TOJIAB
Membre

Avatar de TOJIAB

Inscrit le 25/05/2007
384 messages postés

# 30 novembre 2013 11:15
Greetings,
Toujours dans les hélicoptères électriques, le Volocopter :

http://www.koreus.com/video/volocopter-vc200.html

_________________
"Les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnait !"
Michel Audiard
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Fishbed21
Membre

Avatar de Fishbed21

Inscrit le 27/05/2013
1 637 messages postés

# 30 novembre 2013 12:53
Le volocopère ! Je ne connaissais pas ! Il m'a l'air assez abouti, bien que je trouve que cela fasse beaucoup de pièces mécaniques en mouvement :

"... Le Volocopter peut accueillir deux personnes et peut atteindre une vitesse de 100 km/h pour une altitude de 1,980 mètres. Son autonomie estimée est d’environ 1 heure..."

Est-ce qu'il y a déjà eu des essais en vol avec passagers ?

Ceci dit, il a une esthétique plutôt réussi !

Image

Image

Image

(Dernière édition le 30 novembre 2013 12:58)


_________________
L'alcool ne résout pas les problèmes, ceci dit, le lait et l'eau non plus...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

aquinea
Membre

Inscrit le 12/09/2013
12 messages postés

# 18 décembre 2013 14:36
Le Firefly de Sikorsky est annoncé depuis Oskkosh 2010 mais il n'y a pas eu de suite. Il faut dire que la plate-forme choisie, un Hugues 300, n'est pas la plus adaptée à la motorisation électrique...

Le contra-rotatif en photo est l'oeuvre de Pascal Chrétien. Il en est le concepteur et le pilote, chose suffisamment rare pour être soulignée: il s'agit du premier hélicoptère électrique piloté et autonome. La société AEG a fait voler un hélicoptètre électrique contra-rotatif en 1933 mais il était alimenté par un générateur au sol,

Concernant le projet e-volo il y aurait beaucoup à dire mais disons, concernant l'autonomie, que l'énergie dépensée par 18 petit rotors pour obtenir une portance lambda est beaucoup plus importante que celle qui est demandée par un rotor unique de diamètre inscrit identique. Nos calculs montrent qu'il faut dépenser 30% d'énergie supplémentaire, ce qui se traduit par 30% d'autonomie en moins !
Ce n'est donc pas, et de loin, la formule optimale.
Le plus ahurissant dans l'histoire est que ce projet est supporté par une université allemande réputée et que cette caution de moralité leur a permis d'engranger des fonds considérables qu'ils semblent investir dans la communication: leur site et leur couverture presse sont extraordinaires. Seulement un jour il va falloir prouver ce qu'on écrit...

Quelques news de l'hélicoptère électrique AQUINEA :

L'hélicoptère est désormais entièrement assemblé.,Reste le câblage de la cellule.
Les essais fonctionnels sont prévus début janvier et les essais au sol fin janvier.
La pesée est conforme aux attentes et les performances calculées sont confirmées: 22min de stationnaire HES ou 30minutes en vitesse de croisière.

Sauf aléas les premiers vols devraient avoir lieu début mars.

Nous avons engagé les études d'une version biplace, capable de 30 minutes de stationnaire HES sur des principes similaires mais avec quelques innovations marquantes dont on reparlera.

Bonnes fêtes de fin d'année à tous

PA
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Fishbed21
Membre

Avatar de Fishbed21

Inscrit le 27/05/2013
1 637 messages postés

# 19 décembre 2013 08:46
Nos calculs montrent qu'il faut dépenser 30% d'énergie supplémentaire, ce qui se traduit par 30% d'autonomie en moins !
J'avais pensé à ça tout de suite, quand j'ai vu le nombre de rotors ! Disons que ce sera une bonne configuration dans quelques années, quand le stockage/recharge sera bien maîtrisé, de bonnes batteries puissantes et légères !

_________________
L'alcool ne résout pas les problèmes, ceci dit, le lait et l'eau non plus...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

aquinea
Membre

Inscrit le 12/09/2013
12 messages postés

# 19 décembre 2013 13:28
Une bonne configuration?
L'autre gros écueil est la sécurité: 18 petits rotors de 2m de diamètre à pas fixes lui interdisent l'autorotation... "Qu'à celà ne tienne, installons un parachute pyrotechnique !"
Cette "5-seconds idea" révèle également la fragilité du concept: un excellent parachute pyro ULM/avion léger disponible nécessite un minimum de 60m de hauteur sol à faible vitesse pour se déployer et freiner la descente de manière acceptable. La "zone de mort", bien connue des pilotes hélico, est ainsi comprise entre 2m et 60m, quelle que soit la vitesse d'avancement. !
Pour confirmer ce fait, les autorités de l'aviation allemande ont demandé à e-volo d'effectuer au moins deux années de vols télépilotés avant qu'ils soient autorisés à mettre quelqu'un sur le siège et poursuivre leur essais en mode piloté.
Leur machine est avant tout un superbe drone qui devrait avoir d'excellents débouchés dans ce contexte.

Bonne fêtes de fin d'année à tous!

Philippe Antoine
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Fishbed21
Membre

Avatar de Fishbed21

Inscrit le 27/05/2013
1 637 messages postés

# 19 décembre 2013 14:47
Disons qu'avec la technologie disponible, les rotors doivent être probablement gérés par un calculateur, fly and forget... Oui, il fait un excellent drone, un peu gros quand même ! smile En tout cas, on ne peut pas l'appeler "Hélicoptère".
Sinon, un moteur électrique, rotor/stator, ça ne tombe pas en panne comme ça ! Et il serait peu probable que 18 rotors tombent en carafe en même temps (mécaniquement parlant !).

_________________
L'alcool ne résout pas les problèmes, ceci dit, le lait et l'eau non plus...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

aquinea
Membre

Inscrit le 12/09/2013
12 messages postés

# 20 décembre 2013 09:58
Il n'est pas nécessaire que 18 rotors tombent en panne pour être en situation de danger et rendre l'appareil impilotable.
Quand au fly-by-wire, on y viendra certainement dans l'aviation légère mais ce n'est pas pour demain: ll a été certifié dans l'aviation commerciale après des années de développements et des investissements considérables qui justifient le prix dément de ces systèmes. C'est extrêmement fiable mais certainement pas "low cost" et "grand public". Si c'était le cas l'arbre de direction de nos automobiles aurait disparu depuis des lustres.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur
1 - 2 - Suivante - Fin

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Ajouter une réponse

Vous devez être inscrit et connecté sur AeroWeb pour pouvoir ajouter une réponse à ce sujet !