Le transport aérien doit il payer un droit de polluer

1 - 2 - 3 - Suivante - Fin

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Auteur Message

Guillaume
Responsable

Avatar de Guillaume

Inscrit le 02/09/2005
1 876 messages postés

# 2 février 2007 16:17
Avec la réunion qui s'achève à Paris en ce moment, on se rend compte qu'il faut établir un marché du CO2.

Malheureusement, le secteur du transport aérien est concerné par cette mesure et devra, sans doute, "acheter" des droits de polluer augmentant, je suppose encore et encore, le prix du billet...

L'UE a déjà lancé le concept en 2005, sans inclure le transport aérien, et prévoyait le prix de la tonne de CO2 à 22,5 euros... Aujourd'hui il est de 2,25 mais l'UE va tout faire pour réhausser le prix!


Qu'en pensez vous?

Il faut savoir que pour 1 litre de kérosène consommé par un avion commercial, 3 kg de CO2 sont rejetés.

Par exemple pour un vol d'une heure, un ATR qui aura consommé environ 700 litres de kérosène et aura émis plus de 2 tonnes de CO2...

_________________
Guillaume - Rédacteur sur AeroWeb-fr.net - Secrétaire AGAW-
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

panther
Membre

Inscrit le 28/12/2006
128 messages postés

# 2 février 2007 17:12
2 tonnes de co2 pas de kéro wink

Par contre, je ne connais pas les taxes pour les voitures, mais un A380 rempli comme il faut (en version grand public, 500 à 600 places - la version charter en contiendrait 1000!)consomme 3,7 litres de kérosène par personne aux 100 kilomètres... pour les voitures, c'est pas 7 litre de moyenne toutes catégories?...

Alors, l'UE va encore batailler longtemps avant de décupler le prix... mais ce n'est pas impossible qu'il y arrive: les monsieurs en blouse banche travaillent pour trouver des énergies non-polluantes...

evilgrin on verra bien ce que nous dira l'avenir surprise

_________________
panther
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

aigleazur
Membre

Inscrit le 16/10/2006
162 messages postés

# 2 février 2007 17:31
Guillaume a écrit :Malheureusement, le secteur du transport aérien est concerné par cette mesure et devra, sans doute, "acheter" des droits de polluer augmentant, je suppose encore et encore, le prix du billet...
Les billets bon marché : profitons-en au maximum tant que ça dure !
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Guillaume
Responsable

Avatar de Guillaume

Inscrit le 02/09/2005
1 876 messages postés

# 2 février 2007 18:34
Les compagnies qui opèrent de nombreux vols comme les low cost EasyJet Ryanair mais aussi les grandes compagnies nationales vont devoir sortir les sous et ainsi verront à la baisse leurs investissements dans le renouvellement de leur fotte.

_________________
Guillaume - Rédacteur sur AeroWeb-fr.net - Secrétaire AGAW-
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

BDU76
Membre

Inscrit le 16/10/2006
961 messages postés

# 2 février 2007 18:59
Bien sûr c'est dommageable sad
Mais le réchauffement de la planète semble être un phénomène grave et sérieux à ne pas prendre à la légère.
Si les industriels sont taxés, il n'y a pas de raisons objectives pour que les activités aéronautiques soient exclus de ces taxes sad (malheureusement).
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Simon
Responsable

Inscrit le 30/08/2005
1 383 messages postés

# 2 février 2007 20:40
Rétablissons un peu les choses telles qu'elles sont vraiment.
Les véhicules consomment peut-être 7 litres aux cents en moyenne, mais si on est 2 à bord ça fait 4 litres/passager/100km (en comptant la consommation pour le passager en plus) et 3 litres à 3 puis 2,5 litres à 4...

_________________
Simon - AeroWeb-fr.net
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Guillaume
Responsable

Avatar de Guillaume

Inscrit le 02/09/2005
1 876 messages postés

# 2 février 2007 20:51
En moyenne par litre d'essence , combien la voiture rejette de CO2?

_________________
Guillaume - Rédacteur sur AeroWeb-fr.net - Secrétaire AGAW-
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

vonrichthoffen
Membre

Inscrit le 07/08/2006
896 messages postés

# 2 février 2007 21:16
Il ne faut pas oublier que l'aviation commerciale est responsable d'une part de plus en plus significative de l'ensemble des émissions du C0² rejeté par les diverses activités de transports.
Sans compter les émissions consécutives à la construction des avions (fonderie, pétrochimie, etc...).
Dans la logique pollueur-payeur, il est normal que tous les secteurs d'activité de la société soient à la même enseigne, les industriels mettant déjà la main à la poche.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Guillaume
Responsable

Avatar de Guillaume

Inscrit le 02/09/2005
1 876 messages postés

# 3 février 2007 11:34
Certes mais dans ce cas là, plus la compagnie a du succès et crée ainsi des lignes, plus elle aura à payer des tonnes de CO2, et moins elle pourra faire des investissements dans de nouveaux avions. Donc ca peut se retourner aussi contre les constructeurs qui verront leur carnet de commande fondre comme neige au soleil: si ça coute 22 euro la tonne de carburant

_________________
Guillaume - Rédacteur sur AeroWeb-fr.net - Secrétaire AGAW-
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

lacatapulte
Membre

Inscrit le 21/04/2006
44 messages postés

# 3 février 2007 11:46
Etant partisan du principe de "pollueur-payeur", je pense que l'Aviation Civile doit payer ... mais au final ce sont les passagers qui vont devoir débourser plus sur leur billet !!!

Lacatapulte

_________________
Fana d'aviation, de rugby, et de fête !!!
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

MTLK
Membre

Inscrit le 29/01/2007
11 messages postés

# 3 février 2007 13:48
Pollueur payeur....OK ça marche donc on va rajouter une taxe de 50 cents d'euros par litre de carburant automobile.....
Vous en pensez quoi?
C'est plus la meme chose....on gu...le déjà tous car c'est rop cher donc je pense surtout que les gouvernements devraient vraiment réflechir pour endiguer ce probleme et non pas le ralentir en essayant de récuperer le plus d'argent possible.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

my34
Membre

Inscrit le 22/11/2006
19 messages postés

# 3 février 2007 21:30
Puisqu'on parle voiture, allons-y, parlons de l'impossibilité aujourd'hui, d'acquérir une voiture électrique.
J'ai fait la démarche auprès des grands constructeurs: pour faire court, ils n'ont rien à vendre.

Pourtant, combien d'entre nous se satisfairaient de 200kms d'automie avec des pointes à 120km/h comme le propose la Blue Car:
http://www.moteurnature.com/actu/2005/b ... atscap.php

Tout ce que nous proposent les écolos c'est de rouler moins vite.
Tout ce que nous proposent certains constructeurs, c'est de rouler avec des combinés pétrole/électrique qui consomment 4l/100. Même pas mieux qu'une petite auto essence moderne qui coûte 2 fois moins cher l'achat et 2 fois moins cher à l'entretien.
Comme si personne ne savait que la meilleure économie est de ne pas rouler du tout.
Le seul qui roule écolo parmi nos politiques est le maire de Paris. Il roule en Saxo électrique, je vais lui demander où il l'a trouvée.
Tant que j'y suis, je vais aussi lui demander pourquoi il met les moto et scoots à l'index alors qu'ils contribuent à fluidifier la circulation et polluent beaucoup moins que les 4x4 et autres grosses berlines qui sont parfaitement indispensables pour frimer à Paris (et ailleurs).
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

BDU76
Membre

Inscrit le 16/10/2006
961 messages postés

# 4 février 2007 09:59
Toutes ces réfléxions prouvent bien que l'écologie ne peut être envisagée indépendament de toutes autres considértions , mais doit s'insérerer plus largement dans un choix de société prenant en compte l'aspect économique , politique , industriel et environnemental de chaque décision.
C'est loin d'être gagné sad
Un exemple ; les allemands que l'on nous présente comme les champions écologistes de l'europe , fiéres de vouloir sortir du nucléaire mais capable de faire écrouler le réseau éléctrique européen dés qu'un incident apparait sur leur territoir.
E t bien ce peuple vert si chèr à Daniel le rouge ne veut pas de limitation de polution sur les voitures automobiles , de peur de plomber (si je puis dire en parlant de polution) son industrie des grosses berlines.
Mais nos cousins "germains" n'ont pas le monopole de la contradiction politique.
Tout le monde est d'accord pour lutter contre l'alccol au volant (et au manche tongue ), mais dés qu'une loi rééllement efficace est en gestation , les lobbies du bordelais montent au crénau pour la contrer...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

aigleazur
Membre

Inscrit le 16/10/2006
162 messages postés

# 4 février 2007 10:45
BDU76 a écrit :Toutes ces réfléxions prouvent bien que l'écologie ne peut être envisagée indépendament de toutes autres considértions , mais doit s'insérerer plus largement dans un choix de société prenant en compte l'aspect économique , politique , industriel et environnemental de chaque décision.

Tout le monde est d'accord pour lutter contre l'alccol au volant (et au manche tongue ), mais dés qu'une loi rééllement efficace est en gestation , les lobbies du bordelais montent au crénau pour la contrer...
Ce sujet ne peut être traité à la légère, car les conséquences économiques et sociales seront très importantes, comme vous le signalez.
Quelques exemples qui me viennent à l'esprit.
Des voitures électriques, très bien, mais comment fabriquera-t-on l'électricité nécessaire ? Des centrales classiques dégagent du CO2, on ne gagne pas grand'chose au change. Des centrales nucléaires ? On n'en veut plus...
Pénaliser l'usage de la voiture ? On met en péril l'emploi de centaines de milliers de travailleurs, chez les constructeurs, sous-traitants, garagistes, avec répercussions sur l'industrie touristique.
De même pour l'aviation, etc...
Dire aux gens qui perdront leur emploi qu'ils doivent être contents parce que, grâce à leur sacrifice, il y aura 2°C en moins dans un siècle, je ne sais pas si ça les consolera !

Tout cela mérite une réflexion approfondie, et de peser soigneusement le rapport coût/bénéfice.

(Message édité par aigleazur le 04/02/2007 10h46)
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

BDU76
Membre

Inscrit le 16/10/2006
961 messages postés

# 4 février 2007 12:10
Tout a fait d'accord Aigle Azur .Le débat est vaste et mérite une profonde reflexion à long terme .
Mais sommes nous prêt à modifier nos habitudes , notre comportement personnel , notre petit confort etc ...
Et les méga-sociétés trans-nationales qui mênent le jeu économique et politique de la planète sont-elles prêtes à voir leur bénéfice se réduire ?
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur
1 - 2 - 3 - Suivante - Fin

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Ajouter une réponse

Vous devez être inscrit et connecté sur AeroWeb pour pouvoir ajouter une réponse à ce sujet !