Crash Air France Toronto août 2005.

1 - 2 - Suivante - Fin

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Auteur Message

jeroboam68
Membre

Inscrit le 13/12/2007
1 message posté

# 13 décembre 2007 16:58
Le rapport de la commission d'enquête canadienne sur le crash d'un A340 d'Air France en août 2005 à Toronto vient d'être rendu public. Or ce rapport est un scandaleux tissu de complaisance. Seule conclusion : il faut rallonger la piste de 300 mètres ! Ni la tour de contrôle, ni les pilotes, ni la compagnie AF ne sont mis en cause !

Les conditions météo étaient excécrables au moment de l'atterrissage de l'avion et nul n'a voulu prendre la responsabilité de dérouter l'appareil, au risque d'un accident majeur. Fort heureusement par miracle il n'y a pas eu de morts mais certainement un stress énorme pour les passagers et un avion coûtant une fortune totalement détruit.

La réalité est que les trois niveaux de responsabilité, contrôleurs aériens de Toronto, pilotes et compagnie Air France devraient être mis en cause et sévèrement sanctionnés. Prendre un tel risque dans de telles conditions est impardonnable.

Seule la pression commerciale peut expliquer cette gravissime addition d'erreurs. Il est en effet bien connu que le déroutement d'un avion coûte cher : prise en charge et transfert des passagers, retour de l'avion avec retard, carburant, désorganisation des vols, etc...

Un blâme à Air France, aux pilotes de l'A340 et aux contrôleurs aériens de Toronto, sans oublier la ridicule commission d'enquête !

Il fallait que ces choses-là soient dites !

Un usager fréquent des transports aériens.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

lemichou91
Membre

Inscrit le 27/06/2007
1 509 messages postés

# 13 décembre 2007 17:34
jeroboam68 a écrit :Le rapport de la commission d'enquête canadienne sur le crash d'un A340 d'Air France en août 2005 à Toronto vient d'être rendu public. Or ce rapport est un scandaleux tissu de complaisance. Seule conclusion : il faut rallonger la piste de 300 mètres ! Ni la tour de contrôle, ni les pilotes, ni la compagnie AF ne sont mis en cause !

Les conditions météo étaient excécrables au moment de l'atterrissage de l'avion et nul n'a voulu prendre la responsabilité de dérouter l'appareil, au risque d'un accident majeur. Fort heureusement par miracle il n'y a pas eu de morts mais certainement un stress énorme pour les passagers et un avion coûtant une fortune totalement détruit.

La réalité est que les trois niveaux de responsabilité, contrôleurs aériens de Toronto, pilotes et compagnie Air France devraient être mis en cause et sévèrement sanctionnés. Prendre un tel risque dans de telles conditions est impardonnable.

Seule la pression commerciale peut expliquer cette gravissime addition d'erreurs. Il est en effet bien connu que le déroutement d'un avion coûte cher : prise en charge et transfert des passagers, retour de l'avion avec retard, carburant, désorganisation des vols, etc...

Un blâme à Air France, aux pilotes de l'A340 et aux contrôleurs aériens de Toronto, sans oublier la ridicule commission d'enquête !

Il fallait que ces choses-là soient dites !

Un usager fréquent des transports aériens.
Je doute que le fait de prendre fréquemment l'avion te donne toute qualification pour porter de tels jugements à l'emporte pièce !
A moins que tu ne sois usager et pilote de ligne!
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Yume
Membre

Inscrit le 02/06/2007
247 messages postés

# 13 décembre 2007 19:11
je ne pense pas que blamer tout le monde soit la bonne des solutions... sad

mais peut être y a t'il un fond de justesse dans vos propos...
mais je ne suis pas daccord avec la responsabilité des pilotes... une fois qu'ils sont sous contrôle de l' aéroport, ils ne prennent plus de décisions...il dépendent de la tour de contrôle...

peut etre que les condition étaient suffisante pour atterrir et que des rafales on destabilisé l'appareil, il y a plein de possibilités...

mais il est inutile de blamer a tors et a travers ...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Gilles
Membre

Avatar de Gilles

Inscrit le 27/10/2005
208 messages postés

# 13 décembre 2007 21:03
jeroboam68 a écrit :Un blâme à Air France, aux pilotes de l'A340 et aux contrôleurs aériens de Toronto, sans oublier la ridicule commission d'enquête !
Et Airbus, pour l'avion ? Vous avez oublié l'avion ! :-)

Je rejoins l'avis de lemichou...

_________________
http://avions.blogoshop.com/
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

BDU76
Membre

Inscrit le 16/10/2006
961 messages postés

# 13 décembre 2007 21:50
Le pilote commandant de bord est , en dernier ressort , seul responsable de la conduite du vol.
Il lui appartient de prendre les bonnes décisions de déroutement ou de poursuivre l'atterrissage .
Même si , il est soumis aux pressions exercé par sa compagnie .
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Guillaume
Responsable

Avatar de Guillaume

Inscrit le 02/09/2005
1 876 messages postés

# 13 décembre 2007 22:50
Si je me souviens bien le pilote avait posé l'appareil au milieu de la piste.

S'en était -il rendu compte et pensait que ca allait suffire ou bien ne s'en rendait il pas compte?

Dans le premier cas, ca ne m'étonnerait pas que les pilotes soient " blamés" vu que c'est une erreur de pilotage qui a couté plusieurs millions de dollars.

Par contre si les conditions étaient suffisentes pourquoi sanctionner les controleurs?

_________________
Guillaume - Rédacteur sur AeroWeb-fr.net - Secrétaire AGAW-
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

nago
Membre

Inscrit le 07/01/2007
5 500 messages postés

# 13 décembre 2007 23:38
Ce qui me parait étrange c'est qu'on ne parle pas des enregistreurs FDR et CVR. ILS et atterrisseur automatique pas en ordre?
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

glebel
Membre

Inscrit le 02/06/2006
719 messages postés

# 14 décembre 2007 09:52
Pour ce qui ne l'ont pas faitm allez donc faire un tour sur www.eurocockpit.com.
Vous aurez le point de vue de pilotes sur cette accident.

Disons que selon eux, le rapport qui est sorti publiquement ne semble pas etre tres clair.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

lemichou91
Membre

Inscrit le 27/06/2007
1 509 messages postés

# 14 décembre 2007 10:51
Guillaume a écrit :Si je me souviens bien le pilote avait posé l'appareil au milieu de la piste.

S'en était -il rendu compte et pensait que ca allait suffire ou bien ne s'en rendait il pas compte?...
La lecture du rapport montre clairement que l'équipage s'est trouvé face a un mur de flotte et qu'il n'avait plus de vision que latéralement !!!
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

lemichou91
Membre

Inscrit le 27/06/2007
1 509 messages postés

# 14 décembre 2007 10:53
glebel a écrit :Pour ce qui ne l'ont pas faitm allez donc faire un tour sur www.eurocockpit.com.
Vous aurez le point de vue de pilotes sur cette accident.

Disons que selon eux, le rapport qui est sorti publiquement ne semble pas etre tres clair.
Dès qu'il sagit d'Airbus, Eurocockpit voit rouge et n'est plus très objectif ...une très longue rancoeur...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Memphis-Belle
Membre

Inscrit le 13/11/2007
32 messages postés

# 14 décembre 2007 11:52
lemichou91 a écrit :
glebel a écrit :Pour ce qui ne l'ont pas faitm allez donc faire un tour sur www.eurocockpit.com.
Vous aurez le point de vue de pilotes sur cette accident.

Disons que selon eux, le rapport qui est sorti publiquement ne semble pas etre tres clair.
Dès qu'il sagit d'Airbus, Eurocockpit voit rouge et n'est plus très objectif ...une très longue rancoeur...
Ca viendrait d'ou cette rancoeur ?

(Message édité par Memphis-Belle le 14/12/2007 11h52)
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

BDU76
Membre

Inscrit le 16/10/2006
961 messages postés

# 14 décembre 2007 15:14
D'avoir supprimer un PNT dans les cockpits sad
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

lemichou91
Membre

Inscrit le 27/06/2007
1 509 messages postés

# 14 décembre 2007 17:00
Memphis-Belle a écrit :
lemichou91 a écrit :
glebel a écrit :Pour ce qui ne l'ont pas faitm allez donc faire un tour sur www.eurocockpit.com.
Vous aurez le point de vue de pilotes sur cette accident.

Disons que selon eux, le rapport qui est sorti publiquement ne semble pas etre tres clair.
Dès qu'il sagit d'Airbus, Eurocockpit voit rouge et n'est plus très objectif ...une très longue rancoeur...
Ca viendrait d'ou cette rancoeur ?

(Message édité par Memphis-Belle le 14/12/2007 11h52)
De l'origine des premiers accidents A320 ( Absheim et Mt Saint Odile entre autre ). Une aversion de certains PNT pour la technologie Airbus et les II.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

BDU76
Membre

Inscrit le 16/10/2006
961 messages postés

# 14 décembre 2007 18:13
Il faut savoir quà cette époque , le salaire des navigant était calculé au prorata du couple (rayon d'action de la machine , nombre de pax transportable)
Les pilotes les plus expérimentés n'ont pas voulus aller sur l'A320 car ils auraient perdu de l'argent.
Syndiacalement , on a donc inventé cette défiance envers la technologie Airbus pour expliquer ce refus des moustachus d'AF à rejoindre le secteur A320.Ce secteur à donc été pourvu en personnel avec peu d'expérience (cf. Sainte Odile) .
Pour ce qui est d'Abshein si tu remets les gaz trop tard tu te crashes!!!
bien sûr ce n'est pas préciser dans les manuels de vol , mais tout pilote serieux qui ne se comporte pas comme un branleur sait cela sad
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Guillaume
Responsable

Avatar de Guillaume

Inscrit le 02/09/2005
1 876 messages postés

# 14 décembre 2007 23:26
lemichou91 a écrit :
Guillaume a écrit :Si je me souviens bien le pilote avait posé l'appareil au milieu de la piste.

S'en était -il rendu compte et pensait que ca allait suffire ou bien ne s'en rendait il pas compte?...
La lecture du rapport montre clairement que l'équipage s'est trouvé face a un mur de flotte et qu'il n'avait plus de vision que latéralement !!!
Mais alors comment se fait-ce qu'ils n'aient pas enclanché l'atterissage automatique...

J'ai un ami ancien copi sur 777. Il m'a dit avoir eu de la chance lors de son dernier vol de ne pas avoir ni de bourrasques de vent ni de vent de travers pour qu'il puisse atterrir manuellement. Parceque sinon à la moindre bourrasque ou vent de travers il activait l'atterrissage automatique...

_________________
Guillaume - Rédacteur sur AeroWeb-fr.net - Secrétaire AGAW-
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur
1 - 2 - Suivante - Fin

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Ajouter une réponse

Vous devez être inscrit et connecté sur AeroWeb pour pouvoir ajouter une réponse à ce sujet !