Les français et le système D

1 - 2 - 3 - 4 - Suivante - Fin

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Auteur Message

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 989 messages postés

# 14 décembre 2009 17:09
J'ai passé le contrôle en vol pour devenir commandant de bord sur Super Guppy (voir Youtube), en transportant une aile éprouvette d'Airbus d'Angleterre à Neubiberg, petit aérodrome militaire près de Munich où l'aile que nous transportions devait être torturé pour valider les calculs de limite de flexion, de déformation permanente et de rupture.

Or, pour transporter une aile, il suffisait d'un seul bâti. L'aile arrivait sur son bâti, une remorque hydraulique bien alignée l'élevait au niveau du plancher du Super Guppy et elle roulait sur des rails dans la soute du gros poisson où elle était arrimée.

L'extrémité de l'aile était donc libre et oscillait naturellement au gré des turbulences.

Mais pour les tests envisagés, il n'était pas acceptable que l'aile subisse durant le transport quelque effort que ce soit.

Spécialement pour ce transport, une deuxième petite plate-forme avait été installée au bout de l'aile pour la soutenir et lui éviter tout effort parasite.

Seulement voilà, à Neubiberg ils ne disposaient que d'une seule remorque hydraulique. La solution consistait en une pièce de métal fixée en bout d'aile, une grue attendait que l'aile soir presque sortie de l'avion. Une pièce mâle fournie par les anglais était placée entre les mâchoires de la pièce femelle fixée sur l'aile, un goujon était enfilé, la grue se mettait tout juste en tension et l'ensemble était prévu partir en convoi à l'usine, située non loin de là, le bout de l'aile soutenu par la grue.

Mais voilà, rien ne se passa comme prévu.
Tout d'abord une tempête de neige avorta l'approche ADF, et pendant la remise de gaz (!), on entrevit la piste à travers le mauvais temps. On dérouta sur Munich où nous fûmes bloqués 3 jours par ce mauvais temps.
Quant on fût enfin posé, tout le monde se précipita car le temps était compté : par l'usine qui attendait l'aile éprouvette et par les usine Airbus qui étaient bloquées puisque le Super Guppy somnolait sous la neige à Munich...

Lorsque l'avion enfin ouvert, la remorque hydraulique chargée du bati eût avancée et fut stoppée pour installer le filin de la grue, les allemands essayèrent d'enfiler le goujon, et ce fut la consternation.
Le goujon ne rentrait pas, les 3 trous n'étaient pas en face.

Appelé sur les lieux le directeur de l'usine, fou de rage, pris la liasse de documents qu'on lui avait remise et les balança en l'air. Tous les feuillets voltigèrent dans la neige. les ouvriers se précipitèrent pour les ramasser.
" Nein ! " Hurla le directeur qui se mit à les piétiner de rage dans la neige.
" Sapotache !..." hurlait-il en insultant tous les sujets de sa gracieuse majesté en général et ceux des usines anglaises en particulier...
Il faut dire qu'à cette époque les "ratés" fréquents du partenaire britannique prêtaient à suspicion (il est utile de rappeler qu'à cette époque les britanniques se targuaient de n'acheter aucun Airbus, mais que des Boeing...)

C'est qu'il fallait démonter la pièce du bout de l'aile, faire venir un petit jet pour transporter l'ensemble en Grand-Bretagne et attendre le retour... avec les aléas de la météo...
Huit jours minimum !...
Et pendant ce temps le Super Guppy et nous serions bloqués dans ce patelin glacial à jouer les esquimaux... et les usines en chômage technique...

Le Mécanicien navigant (aujourd'hui copi sur A380) me dit :
" Mais il y a une solution !..."
Il m'expliqua : " On met une remorque plateau sous le bout de l'aile. On la remplit de madrier jusqu'à arriver à quelques centimètres de l'intrados. On garnit l'espace restant de planches jusqu'à enfoncer la dernière en forçant très légèrement. Et ça part en convoi à vitesse réduite. Métal sur bois, il n'y a aucun risque..."
" Génial !" m'écriai-je, heureux de quitter ce patelin polaire et de terminer mon contrôle en vol.

Nous courûmes informer le directeur de la bonne trouvaille de notre mécano-nav...
Je lui expliquais l'astuce trouvée par mon collègue :

" Ach ! Gut ! Mais ce n'est pas bossiple !"
" Mais pourquoi ?" demandais-je, surpris et déçu car je m'apprêtais à intervenir s'il avait sauté de joie trop haut et éviter un accident.
" Ach ... Ce n'est pas brévu ..."
" Mais ce n'est pas prévu non plus que les anglais sabotent le toutim !..." lui rétorquais-je
" Ya ! "
"Alors on le fait ?" demandais-je avec l'optimisme de la jeunesse.
" Nein !"
"Mais pourquoi ?"
" Parce que ce n'est bas brévu !!..."
Je passais de longues minutes à lui expliquer ce qu'il avait parfaitement compris, à lui faire miroiter tous les avantages pour les plannings si nous débarquions l'aile, qu'il en serait le premier avantagé, que tous ses collègues allemands de Brêmen, de Lenwerder, de Finkenwerder lui tresseraient des louanges...

Finalement, il se rendit, et la mort dans l'âme organisa le processus imaginé par notre Mécano-nav.
Tout se passa sur des roulettes et nous quittâmes enfin ce directeur, toujours mortifié de faire quelque chose qui n'était pas prévu dans le manuel.

De cette expérience de 7 ans comme CDB sur le Super Guppy, j'ai pu mesurer combien les allemands sont les rois de l'organisation et du respect de l'ordre, mais aussi combien les français sont réactifs et imaginatifs et prompt à s'adapter lorsque tout va mal...

Merci aux courageux qui ont lu jusqu'ici.

Bonne soirée,
Eolien777

(Dernière édition le 14 décembre 2009 17:09)


_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

nounette
Membre

Avatar de nounette

Inscrit le 30/07/2008
106 messages postés

# 14 décembre 2009 17:41
de rien !
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Curufinwe
Responsable

Avatar de Curufinwe

Inscrit le 27/04/2006
2 618 messages postés

# 14 décembre 2009 17:54
Superbe récit smile
Avez-vous pensé à écrire un livre (sérieusement) ?
Un de vos (anciens) collègues, Régis Darricau, l'a fait: http://www.aeroweb-fr.net/actualites/20 ... s-darricau

_________________
David - prof policier, secrétaire, assistant social, parent, infirmier et psychologue à Toulouse!
Rédacteur en chef d'Aeroweb-fr.net
Mes photos sur Pictaero

"Never trust a small man. His brain's too near his arse," Sir Noel Coward.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Marty AF
Membre

Avatar de Marty AF

Inscrit le 15/11/2009
74 messages postés

# 14 décembre 2009 18:50
Ah c'est allemands, faut que tout soit fait dans l'ordre..

_________________
Martin.B
18 Ans (en 2010) - TS
Futur pilote chez AF wink

Il y aurait plus de bénévoles s'ils étaient mieux payés.. Coluche
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 989 messages postés

# 14 décembre 2009 19:44
Curufinwe a écrit :Superbe récit smile
Avez-vous pensé à écrire un livre (sérieusement) ?
Merci pour le compliment.
C'est délicat d'écrire un récit personnel, surtout sur ce forum qui est plus dédié à l'actualité qu'aux souvenirs de jeunesse.
J'ai eu dans ma carrière des coups de malchance qui ont été compensés par des coups de chance extraordinaires. Au final, une carrière heureuse, avec beaucoup de souvenir car ce ne fut pas une carrière linéaire.
J'ai un récit tout prêt, sur un convoyage d'un DC3 de Mauritanie au Bourget, qui fut un vol difficile. Mais c'est un peu long...
Si vous pensez que quelques récits peuvent trouver audience auprès des participants et des lecteurs discrets, c'est avec plaisir que je ranimerai ces souvenirs. (on peut poser la question !...)
A votre service,
Eolien777

_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Vector
Membre

Avatar de Vector

Inscrit le 26/06/2007
4 006 messages postés

# 14 décembre 2009 20:21
Praffo pour cette wunderbar imbrovisation.
Oui, oui on en reveut !

_________________
" Des trolls, n'en jetez plus, la cour est déjà pleine !"
Vector
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

btu66
Membre

Inscrit le 22/06/2008
949 messages postés

# 14 décembre 2009 20:34
Allez, Eolien777, à ton clavier STP et merci d'avance.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Aybedidon
Membre

Avatar de Aybedidon

Inscrit le 24/08/2009
217 messages postés

# 14 décembre 2009 20:47
Cher Eolien 777 :

Feau-treu rézi è abzolumen bàzionan !
Je tirai mêm' blüs : zè " Alles Gut " , kom' onti chainou !!!
( je demande bardon à nos amis allemands ! ) .

... ... ... Pour le récit du vol en DC3, ne vous gênez surtout ,pas !
Le splendide dauphin duquel on a pu sauter dans le vide ... Ouah...oh !
Encore, encore : noch einmal !

Last but not least :

Dixit Señor Eolien 777 : " ... Lorsque l'avion enfin ouvert, la remorque hydraulique chargée du bati eût avancée et fut stoppée pour installer le filin de la grue, les allemands essayèrent d'enfiler le goujon, et ce fut la consternation " .

Enfilé Gourgeon ??? ... ... Y a p'têt de quoi être consterné, non ??? ...

PS : c'était bon ?

Cordialement

_________________
Bonne Navigation
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Stefan
Membre

Avatar de Stefan

Inscrit le 06/01/2008
946 messages postés

# 14 décembre 2009 21:52
Das war spannend Eolien!
Ja! Wir wollen mehr!
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

lequebecois
Responsable

Avatar de lequebecois

Inscrit le 11/02/2007
8 926 messages postés

# 15 décembre 2009 01:42
Bonjour Eolien,

Très bonne histoire, ne vous gêné surtout pas pour en ajouter d'autres. :-)

Vous faites partie d'un nombre restreints de pilotes ayant eu la chance de piloter un appareil (le Super Guppy) construit en nombre très limité, 5 exemplaires si je ne me trompe dont un toujours en exploitation par la NASA.

http://jsc-aircraft-ops.jsc.nasa.gov/guppy/index.html

Merci

(Dernière édition le 15 décembre 2009 03:19)


_________________
Le bonheur est une pause entre deux emmerdes !

Adepte de la discutaille du coin du comptoir du café de la gare
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 989 messages postés

# 15 décembre 2009 08:27
Bonjour Lequebecois,

4 exemplaires :
• les 2 premiers construits chez AeroSpacelines, à Santa Barbara, Californie
• les 2 autres par UTA Industries au Bourget

Merci,
Eolien777

_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Vector
Membre

Avatar de Vector

Inscrit le 26/06/2007
4 006 messages postés

# 15 décembre 2009 15:23
Plus un qui était une conversion du proto Pregnant Guppy, cela fait donc bien 5.
Selon Wikipedia :
"En 1978, Airbus contacta à nouveau ASI pour faire construire deux appareils supplémentaires. Un accord fut finalisé en 1979 et les appareils sortirent des ateliers d’UTA Industries au Bourget en 1982 [F-GDGG] et 1983 [F-GEAI] respectivement. Airbus tenta d’obtenir un cinquième appareil, mais il n’y avait plus de cellules de Stratocruiser disponibles. Il avait même fallu démonter l'unique Pregnant Guppy pour achever le dernier exemplaire destiné à Airbus. Ces avions furent exploités durant 26 ans par Airbus, totalisant 47 150 heures de vol."

_________________
" Des trolls, n'en jetez plus, la cour est déjà pleine !"
Vector
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Vector
Membre

Avatar de Vector

Inscrit le 26/06/2007
4 006 messages postés

# 15 décembre 2009 15:25
A la demande générale, on attend avec impatience l'histoire du DC3 de Mauritanie.

_________________
" Des trolls, n'en jetez plus, la cour est déjà pleine !"
Vector
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Aybedidon
Membre

Avatar de Aybedidon

Inscrit le 24/08/2009
217 messages postés

# 15 décembre 2009 16:59
C'est la tournée à Eolien !!!

_________________
Bonne Navigation
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 989 messages postés

# 15 décembre 2009 22:21
Vector a écrit :Plus un qui était une conversion du proto Pregnant Guppy, cela fait donc bien 5.
Selon Wikipedia :
"En 1978, Airbus contacta à nouveau ASI pour faire construire deux appareils supplémentaires. Un accord fut finalisé en 1979 et les appareils sortirent des ateliers d’UTA Industries au Bourget en 1982 [F-GDGG] et 1983 [F-GEAI] respectivement. Airbus tenta d’obtenir un cinquième appareil, mais il n’y avait plus de cellules de Stratocruiser disponibles. Il avait même fallu démonter l'unique Pregnant Guppy pour achever le dernier exemplaire destiné à Airbus. Ces avions furent exploités durant 26 ans par Airbus, totalisant 47 150 heures de vol."
Bonsoir Vector et bonsoir à tous,

Tout d'abord je vous remercie pour vos message de soutien : c'est toujours agréable d'être encouragé !...

Ensuite quelques précisions sur le flotte des Super Guppy :
• le 1 et le 2 étaient immatriculés F-BPPA et F-BTGV
De mémoire, il me semble que le N°3 était déjà arrivé au Bourget lors de mon entrée à l'Aéromaritime, qui exploitait les Super Guppy pour le compte de sa maison mère UTA, sous contrat d'Airbus.

Je lis dans mon carnet de vol que nous sommes partis chercher le N°4 le 15 août 1981.
15/08 : LBG - KEF
16/08 : KEF - GAN - IND
17/08 : IND -SAN
Chargement des parties de Stratocruiser dans le Super Guppy
20/08 : SAN - PHO - DHX
21/08 : DHX - IND - GAN
22/08 : GAN - LBG

Pour construire un Super Guppy, il faut cannibaliser d'un Stratocruiser :
• le nez (partie avant du Strato qui sera la seule partie de l'avion pressurisée)
• la partie basse du fuselage
• les ailes (qui seront placées de part et d'autre d'un caisson central augmentant ainsi l'envergure)
• une partie de la queue et de l'empennage (qui sont totalement modifiés)

Il y eût donc 2 autres Super Guppy :
• le 3 et le 4 : F-GDSG et F-GEAI

Un hommage au passage à Jack Conroy, le génial inventeur (créateur ?...) de ces élégants papillons...

Quelques liens :

Jack Conroy
Il semble que ce soit au cours d’un diner entre amis que Jack Conroy et Lee Mansdorf échafaudèrent le projet de réaliser un avion capable de répondre au besoin de la NASA. Celle-ci, et en particulier Werner von Braun, ayant exprimé un certain intérêt (sans engagement formel), Aero Spacelines, Inc. fut créée à Van Nuys, Californie,...

... il fallut toute l’énergie de Jack Conroy, qui dut mettre en gage sa maison et vendre ses voitures, pour que des avions voient le jour.


Pregnant Guppy

Mini Guppy
Notez que l'équipage de la version à Turboprop fut tué dans un crash...

B-377SG Super Guppy

B-377SGT Super Guppy Turbine

En conclusion, je rentre dans l'histoire comme étant le seul et unique commandant de bord :
• Boeing 377 SGT
• Boeing 737/300
• Boeing 767
• Boeing 777

Mon préféré ? : tous très bien réussis, tous extras !

(Dernière édition le 15 décembre 2009 22:22)


_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur
1 - 2 - 3 - 4 - Suivante - Fin

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Ajouter une réponse

Vous devez être inscrit et connecté sur AeroWeb pour pouvoir ajouter une réponse à ce sujet !