Historique !

1 - 2 - Suivante - Fin

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Auteur Message

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 989 messages postés

# 8 novembre 2010 18:21
Bonsoir,

Dans le dernier exemplaire d' Info Pilote la revue de la Fédération Française Aéronautique,, il y a un article sur un avion anglais, le Gipsy Moth, qui fut, sans en avoir toutes les qualités, la copie du Stampe.

Dans cet article, l'auteur avance que cet avion fut le premier équipé d'ailerons.
A cette lecture, mon sang tricolore n'a fait qu'un tour, c'est à dire qu'il est reparti dans l'autre sens...
My goodness ! What a mistake !...

A l'époque, tous les aéroplanes se tortillaient pour faire un virage, et pour améliorer le principe premier de l'attaque oblique, divers subterfuges furent employés jusqu'à...
... jusqu'à ce que le génial, le formidable recordman du kilomètre en circuit fermé, Henri Farman, inventa les véritables ailerons (au pluriel puisque dès le premier essai il en mit quatre !...)

Voici quelques preuves, délibérément prises sur des références so british, pour ne pas mettre par terre et être accusé de torpiller la nouvelle "acoquination" des armées franco-britanniques...

C'est écrit là... in english in the text !...

The first recognizable example of the modern aileron was not long in coming, however, and it was designed by no less than the aforementioned Henri Farman. His biplane, the Farman III, was equipped with four flap-like ailerons fitted at the outboard trailing edges of both the upper and lower wings. Farman's primary innovation was that he was the first to make ailerons an integral part of the wing, in the same manner we still use today, instead of the separate movable surfaces that had been used previously. These ailerons can be seen deflected downward in the picture below.

Cocorico !... tongue

Les anglais, ils nous ont piqué le tennis (ex jeu de paume et du trinquet), le rugby (jeu de Soule su moyen-âge), on va pas en plus encore se faire escroquer des ailerons...

Gloire à Henri Farman, le génial inventeur des ailerons !...
Image
et au fabuleux pilote-constructeur !...

Eolien

(Dernière édition le 8 novembre 2010 23:31)


_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Vector
Membre

Avatar de Vector

Inscrit le 26/06/2007
4 006 messages postés

# 9 novembre 2010 00:18
Bonjour Eolien,
Ce sont les frères Wright qui ont inventé le principe du "gauchissement" en observant le vol des buses qui se dirigeaient en orientant les plumes du bout de l'aile. Ils utilisaient des câbles qui vrillaient l’extrémité des ailes pour contrôler le roulis. Le principe a parfaitement fonctionné, mais la profondeur était bien trop sensible et l'avion était animé de soubresauts.
Pour les ailerons, c'est plus discuté : Robert Esnault-Pelterie
Concepteur, constructeur, pilote, entrepreneur, il a surtout inventé l'aileron
en 1904, le moteur en étoile en 1906, le manche à balai ou joy-stick en 1907 et construit le REP 1, premier avion moderne à structure métallique, aujourd'hui exposé dans l'Eglise du Musée des arts et métiers.

_________________
" Des trolls, n'en jetez plus, la cour est déjà pleine !"
Vector
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 989 messages postés

# 9 novembre 2010 08:50
Bonjour Vector,

Il faudrait que je retrouve ce qui m'a mis sur la piste d'Henri Farman, à l'occasion d'un propos tenu par le malheureux capitaine Ferber qui vantait les avantages d'une découverte de Monsieur Farman qu'il avait adapté à son propre avion, quelques temps avant de se tuer : les ailerons bien sur...

Bien amicalement,
Eolien

_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

flyboy
Membre

Inscrit le 09/11/2010
1 message posté

# 9 novembre 2010 11:49
Salut,
Eolien, A bien y regarder, je crois qu'en fait tu fais une erreur, dans le texte il parle de braquage différentiel[b][/b] des ailerons, ce qui est différent. De plus, à le comparer avec le Stampe, j'ai l'impression que tu le confond avec le Tiger Moth, qui est en fait son descendant.
Amicalement
Flyboy
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 989 messages postés

# 9 novembre 2010 17:01
Bonjour Flyboy,

Bravo ! Excellente correction. mea culpa, j'ai lu trop vite !
J'ai mal rapporté la comparaison faite entre le Gipsy et le Stampe car en effet elle passe à travers le successeur que fut le Tiger Moth,.
Bien vu !

Idem pour les ailerons, il s'agit du braquage différentiel. Merci de m'avoir corrigé.

Bonne soirée,
Eolien

_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

LightWeight
Membre

Avatar de LightWeight

Inscrit le 28/12/2006
2 767 messages postés

# 9 novembre 2010 17:33
Bonjour,

Trop récent pour que ce soit applicable au F35, le vrillage à la "Wright Brothers" a été expérimenté sur un F18 dont voici quelques photos (1ere ligne).

Sur l' une d' elles, on peut apprécier le vrillage obtenu par de petits mais puissants vérins qui déforment le caisson par l' intérieur.
Ce système doit permettre de gagner pas mal de poids vers les extrémités de voilure par supression d' efforts concentrés sur les fixations d' ailerons classiques et meilleure aérodynamique...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

LightWeight
Membre

Avatar de LightWeight

Inscrit le 28/12/2006
2 767 messages postés

# 9 novembre 2010 22:01
http://www.dfrc.nasa.gov/Gallery/Photo/ ... 0112-2.jpg
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 989 messages postés

# 11 novembre 2010 10:55
Bonjour,

L'Oiseau Blanc, de Nungesser et Coli serait-il le premier avion à avoir traversé l'Atlantique ?
Peut-être ...

Deux Français ont-ils traversé l'Atlantique avant Lindbergh ?

extraits :

...
De nouveaux éléments accréditent l'hypothèse que L'Oiseau-Blanc, l'avion de Nungesser et Coli, les deux aviateurs français disparus en mai 1927 lors de leur traversée de l'Atlantique nord, se serait écrasé près des côtes de Saint-Pierre-et-Miquelon. Une découverte qui pourrait bouleverser l'histoire de l'aviation mondiale…

Car depuis toujours, l'exploit du premier vol transatlantique est attribué à l'Américain Lindbergh."Une paire d'ailes blanches reliées entre elles a été retrouvée dans l'ouest de Sable Island. Il pourrait s'agir de morceaux d'épave de l'avion de Nungesser et Coli." La pièce de quinze pieds de long et de quatre de large a tout l'air d'appartenir à l'appareil des Français. Elle a été retrouvée à 180 kilomètres au sud-est des côtes de la Nouvelle-Ecosse, au Canada. Le courant océanique du Labrador pourrait expliquer qu'elle ait dérivé aussi loin de Saint-Pierre-et-Miquelon.
...
Bernard Decré compte bien creuser cette piste, car il pense que les Etats-Unis ont été, ou sont toujours, en possession d'une pièce à conviction irréfutable – ce bout d'aile – et auraient volontairement étouffé l'affaire ...
...


A suivre ...

(Dernière édition le 11 novembre 2010 10:56)


_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

btu66
Membre

Inscrit le 22/06/2008
949 messages postés

# 11 novembre 2010 11:06
Bonjour à tous.

Cette première traversée fut effectuée en Juin 1919 par les Britanniques Brown et Alcock sur un Vickers Vimy. Ils volèrent du Canada à l'Irlande.

http://www.avionslegendaires.net/annee_ ... annee=1919

(Dernière édition le 11 novembre 2010 11:26)

Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 989 messages postés

# 11 novembre 2010 18:43
Bonsoir Btu66,

btu66 a écrit :Bonjour à tous.

Cette première traversée fut effectuée en Juin 1919 par les Britanniques Brown et Alcock sur un Vickers Vimy. Ils volèrent du Canada à l'Irlande.

http://www.avionslegendaires.net/annee_ ... annee=1919
Ainsi que vous le dites, Alcock et Brown ont effectué Terre Neuve - Irlande, alors que Nungesser et Coli s'attaquaient à un vol direct Paris - New-york qui était récompensé par le prix Orteig de 25 000 USD... qui valut gloire et postérité à Charles Lindbergh...

Vous faites bien de le rappeler car si Lindbergh est connu du grand public, seuls les fanas de l'aviation ont entendu parler d'Alcok et Brown...

Bonne soirée,smile
Eolien

(Dernière édition le 11 novembre 2010 18:47)


_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

nago
Membre

Inscrit le 07/01/2007
5 500 messages postés

# 11 novembre 2010 18:57
New-York -Paris c'est mieux, surtout que le vent dans le bon sens donne un coup au c..!!!!!

(Dernière édition le 11 novembre 2010 18:58)

Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 989 messages postés

# 11 novembre 2010 19:30
Mais le Vickers Vimy du duo british n'avait pas l'autonomie... Je suppose que c'est pour cela qu'ils sont partis de St John's...

Alcock et Brown

On a du mal à imaginer aujourd'hui que les mécanos sortaient sur l'aile des avions, le pic à glace à la main, dans le froid, les rafales de neige et les turbulences, une main pour soi et une main pour l'avion...
Et ces sorties ont duré longtemps, jusqu'à ce que les ailes soient suffisamment épaisses pour y loger un étroit tunnel où le mécano allait en rampant changer une bougie ou autre chose...
Quel courage !...

(Dernière édition le 11 novembre 2010 19:30)


_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 989 messages postés

# 1 décembre 2010 12:26
Bonjour,

Voici, tiré de l'excellent site de Daniel Ramseier, un récit-vidéo du Major Hsichun Mike Hua, pilote chinois (Taïwan) qui s'est retrouvé en panne moteur à 70 000 ft au-dessus des rocheuses.

Le miracle de Cortez

Ce qui m'a fait rebondir vers ce site pour y découvrir cette épopée des pilotes taïwanais sur U2, que j'ignorais :

Les Blackcat boys

Bonne lecture,
Eolien

_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Vector
Membre

Avatar de Vector

Inscrit le 26/06/2007
4 006 messages postés

# 1 décembre 2010 16:55
Passionnant Eolien,
A fine piece of airmanship comme diraient nos amis British.

_________________
" Des trolls, n'en jetez plus, la cour est déjà pleine !"
Vector
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

didier
Membre

Avatar de didier

Inscrit le 07/03/2008
375 messages postés

# 4 décembre 2010 17:12
Eolien, vous dite qu'on changeait les bougies en vol, On peut vraiment ramper à l'intérieur d'une aile et changer une bougie en vol (moteur arreté je suppose ) ?

Cela dit est ce que dans un A380 ou l'aile semble si épaisse que l'on pourrait presque y tenir debout, est ce qu'il y a cette possibilité ? Est ce ce qu'entre tous les mécanismes et les réservoir est ménagé un couloir pour aller réparer ou voir quelques chose et est ce qu'il y a un accès disponible en vol ? (l'intérieur d'une aile n'est pas préssurisé non ?)
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur
1 - 2 - Suivante - Fin

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Ajouter une réponse

Vous devez être inscrit et connecté sur AeroWeb pour pouvoir ajouter une réponse à ce sujet !