Historique !

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Auteur Message

lequebecois
Responsable

Avatar de lequebecois

Inscrit le 11/02/2007
8 926 messages postés

# 4 décembre 2010 17:42
didier a écrit :Eolien, vous dite qu'on changeait les bougies en vol, On peut vraiment ramper à l'intérieur d'une aile et changer une bougie en vol (moteur arreté je suppose ) ?

Cela dit est ce que dans un A380 ou l'aile semble si épaisse que l'on pourrait presque y tenir debout, est ce qu'il y a cette possibilité ? Est ce ce qu'entre tous les mécanismes et les réservoir est ménagé un couloir pour aller réparer ou voir quelques chose et est ce qu'il y a un accès disponible en vol ? (l'intérieur d'une aile n'est pas préssurisé non ?)
Non ce n'est pas possible d'accéder à l'aile de l'intérieur de l'A380, ni d'aucun autre appareil moderne. Premièrement les réservoirs sont divisés en section par les "ribs" de l'aile et chaque section est muni d'un trou d'homme (access hole) situé sur le revêtement inférieur de l'aile.

Voir l'image
http://www.flickr.com/photos/flightblog ... 199333002/

Voir l'image
http://www.flickr.com/photos/flightblog ... 199333002/

(Dernière édition le 4 décembre 2010 17:47)


_________________
Le bonheur est une pause entre deux emmerdes !

Adepte de la discutaille du coin du comptoir du café de la gare
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

sainthubert
Membre

Inscrit le 23/01/2009
45 messages postés

# 23 décembre 2010 19:10
Bonsoir Didier , Bonsoir Eolien !
Pour Didier : un exemple d'avion dans lequel on pouvait intervenir sur les moteurs en se déplaçant dans l'aile : l'hydravion hexamoteur latécoère 631. Mon paternel a participé à sa mise au point dans les années 40.
Pour Eolien : vous êtes un vrai feu d'artifice , présent sur de très nombreux sujets . Continuez , nous, on s'en plaint pas (( O :

_________________
faites de la technique
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 991 messages postés

# 23 décembre 2010 20:04
Bonsoir SaintHubert, smile

Le Latécoère L631 !...

Mnnn... ça c'était de l'aviation !...
Savez-vous si les portes ouvertes des capots moteurs matérialisent le couloir où circulaient les mécanos ?...

Ce qui est surprenant c'est le groupage des manettes des gaz...
Question synchronisation des moteurs, ça devait drôlement "chanter" ! wink

A vous lire,
Bonne soirée,
Eolien

(Dernière édition le 23 décembre 2010 20:05)


_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 991 messages postés

# 24 décembre 2010 00:52
Bonjour,

Sacré Bill !...

Voir l'image

Ce sacré Bill a survécu à 4 éjections du F104 faiseur de veuves et à 2 éjections du SR71 Blackbird...
Quelle carrière ! ... smile
Par ailleurs je reste stupéfait de découvrir que plusieurs pilotes éjectés à très - très haute vitesse aient survécu...

Bonne journée,
Eolien

(Dernière édition le 24 décembre 2010 00:53)


_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

LightWeight
Membre

Avatar de LightWeight

Inscrit le 28/12/2006
2 773 messages postés

# 24 décembre 2010 08:16
Bonjour,

Ce sont des sièges de SR71 qui avaient été installés sur la 1ère navette spatiale pour les premiers vols d' essais car c' étaient les seuls à permettre une éjection jusqu'à Mach 3 et 25000 m environ.
Belle "giffle" quand même malgré l' atmosphère déjà assez raréfiée....

Bon Réveillon à tous...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 991 messages postés

# 24 décembre 2010 09:04
Bonjour Lightweight,

J'ai eu l'occasion de voler avec d'anciens chasseurs (Mirage, Jaguar) reconvertis copilotes à Air France, et de nos discussions sur le sujet j'en avais retenu l'impossibilité d'éjection à grande vitesse. De mémoire, je dirais que pour eux, c'était envisageable jusqu'à Mach 1, au-delà, c'était la mort assurée.

Vous dites que les sièges éjectable du Blackbird le permettait : avez-vous des infos là-dessus, c'est très intéressant !
Parce que entre la vitesse et la faible densité de l'air, sans pressurisation... le sang doit avoir une drôle de tenue ... sad
Merci et joyeux Noël à vous, et à tous bien sûr ! smile
Eolien

(Dernière édition le 24 décembre 2010 09:05)


_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

LightWeight
Membre

Avatar de LightWeight

Inscrit le 28/12/2006
2 773 messages postés

# 24 décembre 2010 11:54
A basse altitude, la limite doit bien être autour de Mach 1, peu d' avion pouvant dépasser cette vitesse, et encore pas longtemps.

Les pilotes de SR71( et de U2) étaient de véritables astronautes dans leur équipement .
J' avais lu cela il y a une trentaine d' année, à l' époque des 1er vols, dans un Air&Cosmos ou Interavia qui ne donnait pas de détails mais en limitait l' emploi au domaine de vol du SR71.
Au delà de 25000m, on peut supposer que le temps pour perdre 20 kms en chute libre encore attaché sur son siège, était trop élevé pour maintenir une température acceptable dans le scaphandre .
Il devait y avoir un système barométrique qui n' ouvrait le parachute qu' à une certaine altitude.

On voit mal la NASA avoir monté ces sièges sur la Navette simplement en tant que placébo avalé par les asronautes.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 991 messages postés

# 10 janvier 2011 19:25
Bonsoir,

On trouve beaucoup de photos d'avions, mais beaucoup moins de cockpits...
A la lecture d'épisodes de l'époque héroïque, j'ai découvert que les pilotes de l'Aéropostale partaient avec l'altimètre fixé sur une planchette attachée par une cordelette autour du cou.

Question : Quelqu'un a-t-il des informations là-dessus ?
Merci, smile
Eolien

_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Ajouter une réponse

Vous devez être inscrit et connecté sur AeroWeb pour pouvoir ajouter une réponse à ce sujet !