Les VERTS : Ecos d'énergie , écos de carburants : Vos idées !

Début - Précédente - 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - Suivante - Fin

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Auteur Message

nago
Membre

Inscrit le 07/01/2007
5 500 messages postés

# 10 juillet 2011 16:24
Sympa la presse chinoise !
http://www.google.ch/search?q=dlr&i ... =firefox-a
Loupé !
http://french.cri.cn/621/2011/07/07/301s247628.htm

(Dernière édition le 10 juillet 2011 17:17)

Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

pesawat
Membre

Avatar de pesawat

Inscrit le 06/01/2007
1 195 messages postés

# 10 juillet 2011 22:55
Mettre une cinquantaine de petites turbine accouplées a des alternateurs, entrainées par le vent relatif sous le fuselage et au dessus,remplacer un des deux moteurs par un electrique qui par un système analogue au double flux entrainerai de la meme manière le grand fan des moteurs.
Simple en fait!
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Vector
Membre

Avatar de Vector

Inscrit le 26/06/2007
4 012 messages postés

# 11 juillet 2011 02:37
Un problème mondial réclame une solution mondiale.
N'est-il pas idiot de taxer le carbone et de fermer des centrales nucléaires, comme en Allemagne, alors que la Chine construit une centrale au charbon chaque semaine.
La seule solution pour l'aviation n'est pas la cellule photovoltaïque, mais la pile à combustible et. dès que possible, l'hydrogène. La navette spatiale fonctionne(ait) à l'hydrogène.
Bon, d'accord le Hindenburg aussi...
Les écologistes se trompent régulièrement de cible. Pour commencer, je propose de les recycler.

_________________
" Des trolls, n'en jetez plus, la cour est déjà pleine !"
Vector
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Vector
Membre

Avatar de Vector

Inscrit le 26/06/2007
4 012 messages postés

# 11 juillet 2011 17:42
Bonjour Pesawat,
Une loi physique simple, rien n'est gratuit, ce qui interdit le mouvement (pu le générateur) perpétuel.
Tes turbines produiront une traînée supérieure à la traction des hélices. Tu décris un système fermé et il faut une source d'énergie extérieure (solaire, etc.)

_________________
" Des trolls, n'en jetez plus, la cour est déjà pleine !"
Vector
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Vector
Membre

Avatar de Vector

Inscrit le 26/06/2007
4 012 messages postés

# 11 juillet 2011 17:43
Pour les amateurs de solutions écologiques (et j'en suis), voici une solution originale, bien que vieille de quelques millénaires.
A voile et à vapeur
Bon, le lien n'a pas l'air de marcher, mais vous pouvez toujours le copier dans votre browser.

_________________
" Des trolls, n'en jetez plus, la cour est déjà pleine !"
Vector
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

didier
Membre

Avatar de didier

Inscrit le 07/03/2008
404 messages postés

# 12 juillet 2011 13:56
Il a intéret a être doué en cervolant le pilote du bateau, je n'ose pas imgaginer la galère pour remettre cette voile en l'air si par malheur elle effleure l'eau.
D'accord avec la remarque précédente, le système décrit ne marche pas, c'est un système qui consommerait plus d'énergie qu'il n'en produirait, une sorte de mouvement perpétuel, je ne vois pas comment cela peut marcher.
Par contre que la navette spatiale marche à l'hydrogène ne me semble pas valider l'idée que les avions le puissent, c'est vraiment un système très spécial pas généralisable à grande échelle, le stockage de telles quantités exige une telle infrastructure que je crois cela impossible pour le domaine commercial.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

SINTEX
Membre

Avatar de SINTEX

Inscrit le 18/07/2007
1 416 messages postés

# 12 juillet 2011 14:09
Vector a écrit :Un problème mondial réclame une solution mondiale.
N'est-il pas idiot de taxer le carbone et de fermer des centrales nucléaires, comme en Allemagne, alors que la Chine construit une centrale au charbon chaque semaine.
La seule solution pour l'aviation n'est pas la cellule photovoltaïque, mais la pile à combustible et. dès que possible, l'hydrogène. La navette spatiale fonctionne(ait) à l'hydrogène.
Bon, d'accord le Hindenburg aussi...
Les écologistes se trompent régulièrement de cible. Pour commencer, je propose de les recycler.
Se méfier des affirmations péremptoires du genre " LA SOLUTION C'EST" sur des problèmes aussi vastes et complexes.
La pile a combustible n'est un moyen de stockage de l'énergie électrique, pas un générateur. Le processus de fabrication de l'hydrogène est lui-même très gourmand en énergie. Cela ne fait que reporter le problème. Cela reste une solution à explorer de toutes façons, notamment pour le stockage de la production électrique issue des ressources alternatives et intermittentes (solaire, éolien et dans une moindre mesure hydraulique).
Se méfier aussi de la stigmatisation facile et rageuse des écologistes qui sont juste en train de prouver la pertinence de leurs réflexions sur les limites du modèle de développement de la fin du XXème sièce sur des sujets aussi importants que l'agriculture intensive, l'urbanisation expansive, la dérégulation des transports et le fret tout-routier ou la plupart de leur analyses ont été reprises dans les réflexions des économistes, et du grand public en général...

A+

_________________
Si on doit vivre dans le monde de Philip K DICK, au moins donnez nous les voitures volantes
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Vector
Membre

Avatar de Vector

Inscrit le 26/06/2007
4 012 messages postés

# 12 juillet 2011 14:33
SINTEX a écrit :La pile a combustible n'est un moyen de stockage de l'énergie électrique, pas un générateur. Le processus de fabrication de l'hydrogène est lui-même très gourmand en énergie.
A+
Je ne comprends pas bien cette affirmation. La pile à combustible est un générateur non polluant. Personne ne conteste cela à ma connaissance.
Quand à la production d'hydrogène, elle consomme l'énergie qu'on récupère en brûlant l'hydrogène au rendement près, mais on peut fabriquer de l'hydrogène en grandes quantités par des moyens divers, dont le nucléaire ou le fractionnement de l'eau, mais c'est surtout le combustible parfait pour l'aviation, à part le problème du volume des réservoirs.

_________________
" Des trolls, n'en jetez plus, la cour est déjà pleine !"
Vector
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

angel1
Membre

Inscrit le 11/05/2011
31 messages postés

# 12 juillet 2011 15:49
Vector a écrit :Quand à la production d'hydrogène, elle consomme l'énergie qu'on récupère en brûlant l'hydrogène au rendement près, mais on peut fabriquer de l'hydrogène en grandes quantités par des moyens divers, dont le nucléaire ou le fractionnement de l'eau, mais c'est surtout le combustible parfait pour l'aviation, à part le problème du volume des réservoirs.
Et le fait que l'hydrogène soit très instable et inflammable tu n'y penses pas? Aussi bien dans une sorte de centrale avec mur en béton armé de plusieurs mètres d'épaisseurs et/ou un réservoir blindé, je suis d'accord. Mais si l'avion se crash, ce sera un paté de maison qui disparaîtra x) Donc l’hydrogène n'est pas la solution miracle...

(Dernière édition le 12 juillet 2011 15:50)

Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Vector
Membre

Avatar de Vector

Inscrit le 26/06/2007
4 012 messages postés

# 12 juillet 2011 16:36
L'hydrogène pur n'est pas aussi dangereux que tu le penses. On le manipule déjà pour les chalumeaux oxhydrique et il faudra évidemment utiliser de l'hydrogène liquide avec les problèmes de cryogénie que cela suppose. On a bien résolu ces problèmes dans le domaine spatial.
En cas d'accident, ce ne sera pas très différent du kérosène, mais l'hydrogène est très léger et se dissipe facilement, contrairement aux liquides et même aux gaz lourds comme le propane. Il ne peut exploser qu'en mélange avec l'oxygène, pas en stockage.
Enfin, je n'ai pas dit que ce serait la solution miracle, mais je pense que c'est la seule solution pour l'aviation à moyen terme et même pour les autres moyens de transport.

_________________
" Des trolls, n'en jetez plus, la cour est déjà pleine !"
Vector
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

didier
Membre

Avatar de didier

Inscrit le 07/03/2008
404 messages postés

# 12 juillet 2011 18:32
Je crois quand même que les conditions de stockage et de sécurité ne sont pas applicables à l'aviation, volume énorme, inflammabilité immense, cryogénie nécessaire, (outre le fait qu'en effet ce n'est qu'un moyen de stockage et qu'il faut avant dépenser au moins autant, en réalité plus, d'énergie pour le produire). Cela fait beaucoup d'inconvénients. Pour une navette où l'on accepte des coùts et des risques hors du commun, cela passe, mais pour un avion ?
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

SINTEX
Membre

Avatar de SINTEX

Inscrit le 18/07/2007
1 416 messages postés

# 12 juillet 2011 20:25
Vector a écrit :Je ne comprends pas bien cette affirmation. La pile à combustible est un générateur non polluant. Personne ne conteste cela à ma connaissance.
Je dis juste que la pile à hydrogène ne fabrique pas de l'électricté "par miracle. On consomme une grande quantité d'énergie, généralement électrique, pour fabriquer de l'hydrogène, avec un rendement assez médiocre (rappel : rendement d'une centrale nucléaire 36% max, incompressible). C'est pour cela que je dis que c'est une façon de déplacer le problème de la génération d'énergie (et des pollutions associées), pas LA solution ultime.
Après, c'est peut-être une solution intéressante pour l'aviation, à condition de pouvoir gérer les contraintes mécaniques du stockage (poids notamment)

Actuellement des protos tournent en, Allemagne et Autriche pour stocker l'énergie photovoltaique sur des petites piles plutot que dans des batteries. Interressant.

_________________
Si on doit vivre dans le monde de Philip K DICK, au moins donnez nous les voitures volantes
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Vector
Membre

Avatar de Vector

Inscrit le 26/06/2007
4 012 messages postés

# 12 juillet 2011 21:58
Oui Sintex, il n'y a rien de gratuit, surtout dans le domaine de l'énergie.
On pourrait améliorer le rendement thermique d'une centrale nucléaire par des boucles de resurchauffe, mais ça ne vaut pas vraiment la peine, car il y a assez de chaleur. Pour les mobiles, la pile à combustible est une bonne solution (un peu lourde), mais brûler de l'hydrogène, c'est le combustible idéal..
Maintenant si tu veux de l'énergie gratuit et illimitée (enfin presque), il faut te brancher sur le soleil, il y en aura pour 4-5 milliards d'années.
Maintenant on est en train de se focaliser sur l'aviation qui représente 2 % des émissions de carbone. On pourrait s'attaquer sérieusement au transport routier et à l'automobile et laisser les avions polluer un petit peu. Le méthane offre aussi des possibilités intéressantes.
Mais c'est un très vaste sujet et je répète que la Chine construit une centrale au charbon par semaine.

_________________
" Des trolls, n'en jetez plus, la cour est déjà pleine !"
Vector
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

angel1
Membre

Inscrit le 11/05/2011
31 messages postés

# 13 juillet 2011 16:21
L'une des seules solutions viables dans les prochaines années, c'est je pense le pétrole fait à partir d'algue...
Je ne vois aucune autre alternative réellement viable pour l'aviation. Le solaire n'est pas assez efficace, les huiles végétales menacent l'approvisionnement en nourriture de la planète, l’hydrogène n'est pas assez sûr...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Vector
Membre

Avatar de Vector

Inscrit le 26/06/2007
4 012 messages postés

# 13 juillet 2011 17:24
Parfaitement d'accord pour les algues. Les lagunes salines établies dans les déserts, comme en Namibie offrent d'immenses possibilités pour les carburants de substitution, mais en fait pas tant que ça puisqu'on reproduit en accéléré le processus de formation du pétrole.
Par contre, un combustible parfait comme l'hydrogène est incontournable, que ce soit pour un usage direct dans les réacteur ou un usage indirect dans les piles à combustible. Les inconvénients seront maîtrisés dans un avenir pas trop éloigné et d'autant plus vite que le pétrole deviendra cher. Par contre, pour les petits moteurs, il faudra toujours un carburant "à énergie concentrée", typiquement un hydrocarbure.
L'humanité doit évoluer du stade de la cueillette (l'extraction du pétrole) vers l'agriculture (production d'algues ou autres végétaux) et l'industrialisation.

_________________
" Des trolls, n'en jetez plus, la cour est déjà pleine !"
Vector
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur
Début - Précédente - 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - Suivante - Fin

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Ajouter une réponse

Vous devez être inscrit et connecté sur AeroWeb pour pouvoir ajouter une réponse à ce sujet !