Actualité aéronautique

EADS: Tom Enders réaffirme son engagement quant à l'A400M mais nuance

Article publié le 5 avril 2009 par David Barrie

EADS confirme qu'il continue le développement du programme A400M mais essaie de renégocier le contrat avec l'OCCAR pour être capable de livrer un avion qui satisfera les deux parties.

Après les commentaires publiés dans la presse, EADS sous l'égide de Tom Enders a confirmé que la construction de l'A400M se poursuivrait et que cet appareil serait l'avion militaire le plus avancé pour les prochaines décennies.

Néanmoins, il est à noter que Tom Enders a réaffirmé que le contrat qui avait été passé en 2003 ne fournira pas les conditions nécessaires pour un vrai succès du programme à cause d'un planning irréalisable et à cause de la nature même du contrat qui n'avait pas pris en compte les risques liés aux hautes technologies utilisées.

EADS espère donc que l'OCCAR arrivera à un compromis dans un délai de trois mois et que le programme pourra repartir sur de nouvelles bases plus saines pour les deux parties.

Ce qu'EADS aimerait est une livraison à nu de l'A400M; pour le moment, EADS configurera l'appareil selon les besoins de chaque pays: version humanitaire, sanitaire, transport, ravitailleur, etc ... C'est là que les problèmes se sont posés. EADS avait proposé un appareil très (trop?) versatile mais ne peut concrétiser les promesses faites à l'OCCAR en l'état.

Première sortie de l'A400M

De plus, les problèmes liés à la motorisation n'ont rien arrangé: le programme a pris beaucoup de retard et le premier vol n'est plus d'actualité avant un bon bout de temps.

Enfin, certains pays ont désespérément besoin de cet avion et  une entrée en service retardée va poser de nombreux problèmes: la France par exemple s'est dite intéressée par l'acquisition de C-17 le temps que l'A400M arrive au sein de l'Armée de l'Air.

Pour terminer, l'Allemagne pourrait réduire sa commande tout en réduisant ses exigences quant à la configuration de ses appareils. C'est un mal pour un bien: même si moins de commandes sont engrangées, l'avion pourra quand même entrer en service et permettre un certain retour sur investissement pour EADS.

Liens commerciaux

Sur le même sujet

Les plus belles photos d'avions
Airbus A320-214 (G-EZWK) Cessna 510 Citation Mustang (G-FBKF) Piper PA-28-161 Warrior III (OO-TMU) Airbus A330-343X (B-5935) Airbus A319-111 (G-EZAO) Boeing 787-8 Dreamliner (B-2787)