Actualité aéronautique

Ravitailleur de l’USAF : Au tour de Boeing de soumettre son offre

Article publié le 10 juillet 2010 par Nicolas Perron

Boeing a soumis, à la date limite, son offre pour remplacer 179 des 400 ravitailleurs KC-135 de l’US Air Force.

Comme prévu, le constructeur américain offrira sa version ravitailleur du 767, sans toutefois préciser quelle version de celui-ci a été proposée. EADS, le concurrent de Boeing avec son KC-45 dérivé de l'Airbus A330 a soumis son offre hier.

Boeing, tout comme son concurrent EADS, a soumis un document de plus de 8000 pages qui, selon le constructeur, satisfait les 372 exigences obligatoires de l’USAF.

« Nous sommes honorés de soutenir notre client, l'US Air Force, et de soumettre cette proposition pour répondre aux besoins essentiels de notre nation », a déclaré Dennis Muilenburg, président et CEO de Boeing Defence, Space & Security. « Boeing a plus de 60 ans d'expérience en développement, fabrication et de soutien pour les avions ravitailleurs américains et nous sommes prêts à construire ce ravitailleur de nouvelle génération. »

«Étant la seule compagnie dans cette compétition avec une riche expérience dans le développement et la fabrication des avions dérivés pour le combat, Boeing apporte le talent et les ressources de nos équipes et les installations existantes pour répondre pleinement aux exigences de l'US Air Force, » a déclaré Jim Albaugh, président et directeur général de Boeing Commercial Airplanes. « Nous avons livré plus de 1000 avions commerciaux dérivés à des clients du gouvernement américain et des clients militaires du monde entier. »

Parmi les nouveautés offertes sur le KC-767 NewGen, il y a un cockpit inspiré du 787 et une perche de ravitaillement moderne, basée sur celle utilisée avec les KC-10. 

 

Liens commerciaux

Sur le même sujet

Les plus belles photos d'avions
Airbus A330-223 (PT-MVP) Boeing 737-8F2 (TC-JHC) Airbus A330-203 (TC-JNE) Boeing 737-8HX (UR-PSB) British Aerospace BAe 146-300 (D-AWBA) Airbus A330-243 (F-GSEU)