Actualité aéronautique

Solar Impulse : Premier vol de plus de 24 heures !

Article publié le 8 juillet 2010 par Simon Castaing

Le Solar Impulse vient de se poser après un vol de 26 h.

Trois mois jour pour jour après son premier vol (voir actualité), le premier prototype de l'équipe Solar Impulse, le HB-SIA piloté par André Borschberg, vient de réaliser un vol de 26 heures non stop. L'avion a décollé hier matin (mercredi 7 juillet 2010) à 6h51 locale de l'aérodrome de Payerne en Suisse pour revenir s'y poser ce matin à 9h00 locale. Au cours du vol, l'altitude maximale atteinte fut de 8564 m pour une vitesse moyenne de 23 noeuds.

Ce vol a démontré la capacité de l'avion à voler une nuit durant grâce à l'énergie engrangée durant la journée. L'analyse du profil de vol montre que la première énergie utilisée semble être tout simplement l'énergie potentielle de hauteur acquise durant la journée, l'avion descendant au taux de chute minimum jusqu'à une altitude d'environ 1500 m (atteinte vers 23h) avant d'utiliser l'énergie électrique stockée dans les batteries pour le reste de la nuit.

L'équipe du défi Solar Impulse va désormais pouvoir comparer les résultats obtenus en terme d'accumulation d'énergie et de décharge des batteries pour pouvoir affiner leurs calculs. Car d'autres défis restent à relever!

Tout d'abord, quelle est la durée minimale de jour nécessaire pour permettre un vol nocturne complet ? Car il ne faut pas oublier qu'en ce moment, les jours sont longs et que le soleil est à son plus haut, permettant d'atteindre des rendements élevés sur les panneaux solaires et nécessitant un stockage d'énergie minimal dans les batteries.

Une fois ces données connues, la durée théorique maximale de vol sera également connue, seule la résistance du pilote imposera des limites sauf à partir en équipage.

Liens commerciaux

Les réactions des lecteurs

eaglefly
Membre

Avatar de eaglefly

Inscrit le 21/02/2010
158 messages postés

# 8 juillet 2010 13:44
tres belle avancée technologique et mille bravos aux ingenieurs et a toute l'équipe qui a réalisé ce projet !!!

_________________
Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve, une réalité
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

ratelle
Membre

Inscrit le 20/12/2009
19 messages postés

# 8 juillet 2010 13:45
je trouve cet exploit sansationnel, le solaire arrive sur lesaéronefs au 21emes siécles ,je félicite les
ingénieurs, et toute les personnes qui ont participées pour aboutir a un résultat positif!!!!!!!
c'est cela une équipe!!!!!!

encore mille fois bravo!!!!!!
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Vector
Membre

Avatar de Vector

Inscrit le 26/06/2007
4 006 messages postés

# 8 juillet 2010 14:55
Pour une fois, je suis sans réserve de l'avis de Pierre Sparaco : le peu d'enthousiasme et de soutien de l'industrie aéronautique pour cet exploit est navrant.
C'est un événement comparable à la traversée de Lindbergh ou à l'atterrissage sur la Lune.
Et pourtant il reste tant à faire pour améliorer le rendement des cellules, la capacité des batterie, trouver une source auxiliaire pour la nuit. Un avion de la taille d'un A340 pour emporter un pilote et quelques sandwiches, c'est assez disproportionné !
Ceci dit, saluons l'exploit et j'aimerais bien connaître les réactions d'une aile de 60 mètres en roulis induit. Ça doit être spectaculaire.
Bravo Piccard & Co

_________________
" Des trolls, n'en jetez plus, la cour est déjà pleine !"
Vector
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Krasno
Administrateur

Avatar de Krasno

Inscrit le 20/02/2010
35 messages postés

# 8 juillet 2010 15:17
Une des premières applications pratiques pourrait-elle se trouver dans le domaine des drones ? Un gros drone, certes, mais en éliminant le pilote il pourrait être possible assez rapidement de caser l'avionique nécessaire ainsi qu'un ou deux capteurs, non ?

_________________
LaGG-3 série 4 : Cercueil soviétique volant à bois huilé du dernier modèle en Juin 1941.
http://krasno.larmande.free.fr/humour/3avions.php
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Simon
Responsable

Inscrit le 30/08/2005
1 383 messages postés

# 8 juillet 2010 16:16
Krasno a écrit :Une des premières applications pratiques pourrait-elle se trouver dans le domaine des drones ? Un gros drone, certes, mais en éliminant le pilote il pourrait être possible assez rapidement de caser l'avionique nécessaire ainsi qu'un ou deux capteurs, non ?
Regarde ce que fait la société privée britannique QinetiQ.
Ils ont fait des drones solaire qui tenaient plusieurs jours en l'air sans carburant. Seulement grâce qu rayonnement solaire.

_________________
Simon - AeroWeb-fr.net
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Voir toutes les réactions sur le forum

Sur le même sujet

Les plus belles photos d'avions
Iliouchine Il-76TD (EW-356TH) Iliouchine Il-76TD (EW-78787) Fokker 100 (F-28-0100) (OE-LVL) Superjet 100-95B (RA-89062) Boeing 737-5Y0 (VP-BQL) Boeing 737-5Y0 (VP-BRI)