Boeing B-17 Flying Fortress

  • Constructeur : Boeing
  • Catégories : Appareils de la Seconde Guerre mondiale, Bombardiers
  • Pays : États-Unis
  • Année du premier vol : 1935

Description de l'appareil Boeing B-17 Flying Fortress

Le B-17 est un quadrimoteur américain de bombardement, disposant de plusieurs postes de défense, équipés chacun d'une ou deux mitrailleuses de calibre 12,7 mm. Son long rayon d'action et sa charge de bombe en ont fait un bon bombardier statégique, capable de mener des raids jusqu'à Berlin depuis l'Angleterre. Son équipage de 10 hommes, son armement et sa solidité l'apparentaient à une petite forteresse : Flying Fortress.

En juin 1934, à la demande de l'US Army, Boeing mit à l'étude un projet de bombardier lourd quadrimoteur. Les premiers essais du prototype, en 1935, furent concluants, mais il fallut attendre 1939-1940 pour que des commandes importantes soient passées. Entretemps, diverses améliorations avaient été apportées à l'appareil. Au début de 1941, la RAF prit en compte des B-17C, qui effectuèrent leur première sortie sur l'Allemagne en juillet. Les missions initiales révélèrent la vulnérabilité de l'avion dans les opérations de jour et la nécessité d'un armement défensif plus puissant, ou d'une escorte.

L'entrée en guerre des Etats-Unis donna une seconde vie au B-17, en dépit de ses faiblesses. La 8th Air Force, basée en Angleterre, l'utilisa à partir de 1942-1943 pour des raids de plus en plus importants sur la France, puis aussi l'Allemagne. Malgré une amélioration de ses capacités de défenses et des formations gigantesques de bombardiers pouvant croiser leurs feux, les B-17 restaient vulnérables aux chasseurs allemands s'ils parvenaient à les surprendre sans escorte, comme tout autre bombardier de la guerre. Dans ces raids sur l'Europe, les B-17 étaient accompagnés par des B-24 Liberator, un peu moins nombreux.

Cependant, les moyens gigantesques mis en place par l'USAAF, avec des raids de centaines de bombardiers escortés par autant de chasseurs jusqu'au cœur de l'Allemagne, saignèrent à blanc la Luftwaffe. Cette dernière ne disposait tout simplement plus d'assez d'appareils ou de pilotes entraînés pour avoir ne serait-ce qu'un taux de pertes en sa faveur : elle perdait presque autant, voire plus d'avions que l'USAAF... qui pouvait largement se le permettre, contrairement à elle. L'arrivée tardive des "armes spéciales", dont l'incarnation est le Me 262, le premier chasseur à réaction opérationnel, ne changea rien à l'affaire : les Me 262 étaient bien trop peu nombreux, sans parler des pilotes capables de s'en servir correctement, et le carburant manquait déjà cruellement. Les unités les utilisant ne connurent que quelques succès anecdotiques.

Le B-17 ne fut pas énormément utilisé dans le Pacifique, où la priorité fut donnée au B-29, représentant la génération suivante. Ce sont des B-29 qui menèrent la totalité des raids sur le Japon. Produit au total à près de 13000 exemplaires, le B-17 fut rapidement retiré du service après la guerre.

Liste des versions de l'appareil Boeing B-17 Flying Fortress

Toutes les photos de l'appareil Boeing B-17 Flying Fortress sur Pictaero

Boeing B-17G (F-AZDX) Boeing B-17G (G-BEDF) Boeing B-17G (F-AZDX) Boeing B-17G (G-BEDF) Boeing B-17G (N9323Z) Boeing B-17G (N9323Z) Boeing B-17G (N9323Z) Boeing B-17G (N390TH) Boeing B-17G (N390TH) Boeing B-17G (F-AZDX)

Voir toutes les photos de l'appareil Boeing B-17 Flying Fortress

Les plus belles photos d'avions
Sukhoi Superjet 100-95 (SSJ100-95) (EI-FWA) Airbus A320-214 (WL) (VQ-BRW) Airbus A330-343 (HB-JHR) Raytheon Hawker 850XP (I-TOPH) Boeing 757-208 (TF-FIN) Airbus A320-214 (HB-IHY)