Lockheed P-80/F-80 Shooting Star

  • Constructeur : Lockheed
  • Catégories : Appareils de l'après-guerre (1945 - 1955), Avions d'appui et d'attaque au sol, Avions de chasse
  • Pays : États-Unis
  • Année du premier vol : 1944

Description de l'appareil Lockheed P-80/F-80 Shooting Star

Le P-80 Shooting Star fut le premier jet opérationnel de l'USAF. Conçu précipitamment par Lockheed pour répondre à la menace du Me 262 allemand en 1943, il vola en un temps record mais les quelques exemplaires envoyés en essais opérationnels n'eurent pas le temps de combattre avant la fin de la guerre contre l'Allemagne. Il connut le combat en Corée, où il montra rapidement ses limites face aux MiG-15 et fut remplacé par le F-86 Sabre.

En 1943, les Alliés découvrent le programme Me 262 allemand. Lockheed est alors choisi pour développer rapidement un avion capable de contrer le Me 262, en se basant sur un réacteur anglais. Avant la fin de l'année, une première cellule est livrée et équipée du de Havilland Goblin, réacteur qui propulsa aussi le Gloster Meteor anglais ; elle vole le 8 Janvier 1944. Le réacteur sera plus tard changé pour un Allison J33 plus puissant.

Le Lockheed P-80, qui deviendra le F-80 après guerre avec le changement de nomenclature de 1948, est un avion monomoteur à aile basse et droite, aux lignes épurées, à verrière bulle et train tricycle. Les entrées d'air du réacteur sont placées de chaque côté du fuselage. Contrairement aux Me 262 et autres Gloster Meteor, le P-80 explore la voie du réacteur intégré au fuselage, qui avec les progrès en fiabilité et en puissance prendra le pas sur les configurations à réacteurs placés sous les ailes, en tout cas pour les chasseurs.

Le P-80 fut testé en opérations en Europe pendant la guerre, avec quatre exemplaires : deux en Italie et deux en Angleterre. Cependant, l'un des appareils basés en Angleterre étant perdu dans un crash fin Janvier 1945 suite à un incendie réacteur, l'appareil fut pendant un temps interdit de vol. La fin de la guerre arriva rapidement, avant que le P-80 ne rencontre d'appareil ennemi.

L'engagement du F-80 en Corée commença bien, avec une victoire sur un MiG-15 le 8 Novembre 1950 clôturant le premier combat jet contre jet de la guerre. Sa voilure droite pénalisait cependant le F-80, qui se montra rapidement inférieur à son opposant communiste, et il fallut le remplacer dans le rôle de chasseur par le F-86 Sabre, plus évolué. Le F-80 ne fut pas retiré du théâtre, mais affecté à des missions d'attaque au sol ou de reconnaissance. Par la suite, on chercha à transformer en avion d'entraînement avancé, pour former les pilotes sur jets. Le prototype de cette version biplace, au fuselage allongé, sera le TF-80C ; l'appareil eut du succès et fut produit en série, en tant que T-33 Shooting Star.

Liste des versions de l'appareil Lockheed P-80/F-80 Shooting Star

Il n'y a pas de version référencé pour cet appareil.

Toutes les photos de l'appareil Lockheed P-80/F-80 Shooting Star sur Pictaero

Voir toutes les photos de l'appareil Lockheed P-80/F-80 Shooting Star

Les plus belles photos d'avions
Boeing 777-35R/ER (VT-JEM) Boeing 717-2BD (N960AT) Embraer ERJ-190AR (ERJ-190-100 IGW) (N239JB) Airbus A300B4-622R/F (D-AEAD) Airbus A330-243 (SU-GDT) Embraer ERJ-145LR (N16976)