Procès Concorde

1 - 2 - 3 - 4 - 5 - Suivante - Fin

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Auteur Message

Vector
Membre

Avatar de Vector

Inscrit le 26/06/2007
4 006 messages postés

# 20 janvier 2010 17:23
Une nouvelle de chez nos amis de Superforum
Curieux timing pour une contre-enquête sur celle du BEA à la veille du procès :
Documentaire
On pourrait dire que ça fait trop bien l'affaire de AA pour être tout à fait innocent. Pour ma part, j'ose espérer que les enquêteurs ont fait sérieusement leur travail et ont bien interrogé tous les témoins.
Quelqu'un sait-il quelque chose à propos de cette biellette d'alignement oubliée ?

(Dernière édition le 20 janvier 2010 17:25)


_________________
" Des trolls, n'en jetez plus, la cour est déjà pleine !"
Vector
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

pals
Membre

Avatar de pals

Inscrit le 01/12/2006
484 messages postés

# 21 janvier 2010 19:37
Ce n'est pas une bielette, c'est une entretoise. L'alignement de la roue n'était pas assurée et il est certain que le pneu devait être soumis à rude épreuve.

A l'époque, j'ai assisté au début du décollage fatal, j'étais dans une ferme située à Mitry Mory. Ma première réaction, quelques secondes après la mise en puissance, ça a été de dire aux personnes qui étaient avec moi : "tiens, c'est bizarre, il n'accélère pas comme d'habitude" (il faut dire que j'ai souvent assisté aux décollage du Concorde quand je travaillais à UTA. En ces temps lointains, la sécurité des aéroports n'était pas ce qu'elle est devenue et personne ne trouvait à redire quand on s'approchait des piste pour le voir décoller). Il a ensuite disparu dans le lointain, nous nous attendions à le revoir en monté, ce qui ne c'est évidemment pas produit. Quand nous avons vu la fumée noire s'élever, nous n'avons pas fait le rapprochement avec Concorde.

Quelques temps plus tard, Pierre Sparacco a publié un article dans Aviation Week qui parlait de cette entretoise oubliée lors du remontage du train. Une enquète sérieuse avait été menée par des anciens pilotes de Concorde qui montrait clairement que les paramètres d'accélération n'avaient pas été nominaux. Je l'ai contacté par téléphone, nous avons parlé une bonne demi-heure de l'accident et il m'a conseillé de prendre contact avec la cellule de gendarmerie chargée de l'enquête.

J'ai suivi son conseil et je suis tombé sur un gendarme qui m'a semblé très intéressé par mes observations. Il m'a dit que je serais convoqué pour enregistrer ma déposition mais je n'ai plus jamais eu de nouvelle.

Depuis cette époque, dès que cette hypothèse corroborée par des faits (l'entretoiose est bien manquante sur le train d'atterrissage incriminé) est évoquée, il y a immédiatement un silence de plomb qui s'installe.
Bien évidemment, c'est mieux pour Air France de voir incriminé AA plutôt que ses mécanos...

On peut toutefois penser que AA ne se laissera pas faire sans réagir...

(Dernière édition le 21 janvier 2010 19:40)

Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Vector
Membre

Avatar de Vector

Inscrit le 26/06/2007
4 006 messages postés

# 22 janvier 2010 00:34
Merci Pals,
C'est vrai que Concorde accélérait très vite comparé aux autres avions. Est-ce que l'absence de cette entretoise laissait le pneu non aligné et est-ce que l'équipage a constaté que l'accélération n'était pas normale ?

_________________
" Des trolls, n'en jetez plus, la cour est déjà pleine !"
Vector
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 989 messages postés

# 22 janvier 2010 08:35
Bonjour,
Dans ce pays, dès qu'il y a un accident d'avion, on sent que la confiance règne... sad

_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

LightWeight
Membre

Avatar de LightWeight

Inscrit le 28/12/2006
2 767 messages postés

# 22 janvier 2010 09:26
Pals, c' était un témoignage important en ce sens que vous aviez l' habitude de voir décoller un Concorde décollant à une masse peu changeante vers New York (à la différence du coefficient d' occupation près-3/4t).
Observer dans ces conditions une différence dans l' accélération est un indice fort pour motiver l' approfondissement de l' enquête sur ce qui s' est passé avant l' écrasement de la lamelle américaine...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

pals
Membre

Avatar de pals

Inscrit le 01/12/2006
484 messages postés

# 25 janvier 2010 04:18
eolien777 a écrit :Bonjour,
Dans ce pays, dès qu'il y a un accident d'avion, on sent que la confiance règne... sad
Mon cher Eolien, ce n'est pas une question de confiance, c'est juste une observation spontanée qui m'est venue en regardant le décollage, alors même que nous imaginions pas la suite des évènements. Quand les articles concernant cette entretoise sont sortis, il m'a semblé logique de penser qu'une roue de travers doit nettement handicaper l'accélération et dévier la trajectoire.
Dans ma discussion avec Pierre Sparaco, il m'avait indiqué que les anciens CdB Concorde avec qui il en avait parlé lui avaient précisé que la sensation de dissymétrie de poussée n'avait pas obligatoirement alerté immédiatement l'équipage. En effet, l'allumage des 4 post-combustions n'était jamais synchrone et qu'il pouvait s'écouler plusieurs secondes entre l'allumage de la première et celui de la dernière...

@LightWeight : Pour ce qui est de mon témoignage, je ne pense pas qu'il soit réellement utile, les données de l'enregistreur de vol doivent être largement suffisantes...

(Dernière édition le 25 janvier 2010 04:22)

Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

LightWeight
Membre

Avatar de LightWeight

Inscrit le 28/12/2006
2 767 messages postés

# 25 janvier 2010 08:49
Si la dissymétrie de poussée dont ils parlent est bien celle résultant du décalage dans l' allumage des PC, c'est un fait mineur, puisque c' était accepté et quotidien; de toute façon, l' axe est conservé à la roulette de nez tant que le pied n' est pas efficace (on ne saura jamais si le pilote a mis plus de volant à D que d' habitude, cela aurait été un bon indice pour savoir qu' il y avait un pneu en train de s' user et chauffer).
D' après le dessin de la trajectoire sur la piste (dans le rapport définitif), Concorde est bien resté sur l' axe jusqu' à l' éclatement du pneu (s'il rend bien compte de la réalité).Il n' est pas dit non plus si la vitesse était correcte relativement à la distance parcourue habituelle à cet instant.

A partir de là, Concorde va se déporter lentement mais sûrement sur la G sans que le pilote puisse le contrer, par la perte de puissance sur un 1er moteur D (+ 1 pneu en moins) du fait de débris de pneus avalés, au point d' être obligé de mettre l' avion en vol (à vitesse insuffisante), pour ne pas aller rouler sur l' herbe à grande vitesse.

Je persiste à penser que votre témoignage serait utile:
Je ne crois pas que les mouvements du volant de direction soient enregistrés?
Votre certitude d' une accélération inhabituelle ne doit pas tomber aux oubliettes avec la bonne conscience d' aider à cerner l' ensemble des causes.

Sur le repproche qu' il pourrait vous être fait d' arriver aussi tard, vous l' aurez facile de dire que vous attendez toujours la convocation promise pour venir témoigner.

Peut-être pourrez-vous aussi faire l' expérience de la difficulté de témoigner avec un argument qui va à l' encontre de la thèse officielle ne serait-ce qu' en partie, face à une lamelle bien trop"lourde" ...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Albatros
Membre

Avatar de Albatros

Inscrit le 18/01/2008
832 messages postés

# 25 janvier 2010 11:28
L'entretoise...si c'est comme le 767....ce n'est pas au décollage que l'on a un problème c'est au landing...frein explosé roue idem ET bon pour un AOG à la recherche d'un frein, d'une roue ET de l'entretoise...C'est arrivé 2 x chez City Bird (avec les compliments de AA à SN Technics et moi au milieu)
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Vector
Membre

Avatar de Vector

Inscrit le 26/06/2007
4 006 messages postés

# 25 janvier 2010 14:23
Bonjour à tous,
C'est quoi le rôle de l'entretoise exactement ?

_________________
" Des trolls, n'en jetez plus, la cour est déjà pleine !"
Vector
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

okhly
Membre

Avatar de okhly

Inscrit le 11/05/2008
1 233 messages postés

# 25 janvier 2010 16:10
Bonjour Vector ,
L'entretoise cest une rondelle qui empêche un jeu . Cette rondelle avait l'aspect d' un manchon cylindrique placé entre deux bagues mobiles enfilées sur l'axe du balancier du boggie qui traverse le bas du fût . (C'est comme la pile du milieu d'une radio à 3 piles ; la pile du milieu cale les 2 autres) . L'absence de l'entretoise, le déplacement des bagues conduisent à un possible désalignement de 5° maxi dit le rapport d'enquête . Je ne sais pas dans quelle position les bagues ont été retrouvées ?

_________________
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Vector
Membre

Avatar de Vector

Inscrit le 26/06/2007
4 006 messages postés

# 25 janvier 2010 16:26
Merci Okhly pour cette explication,
Un désalignement de 5 degrés ne devrait pas entraîner autre chose qu'une usure accélérée des pneus, sauf si le pneu touche latéralement un joint de béton, auquel cas, le pneu sera certainement cisaillé entre la jante et le rebord.

_________________
" Des trolls, n'en jetez plus, la cour est déjà pleine !"
Vector
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

pals
Membre

Avatar de pals

Inscrit le 01/12/2006
484 messages postés

# 25 janvier 2010 16:50
Compte tenu de la masse et de la vitesse, 5° me semblent beaucoup, surtout si la roue oscille... L'usure rapide peut conduire à l'éclatement...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Albatros
Membre

Avatar de Albatros

Inscrit le 18/01/2008
832 messages postés

# 25 janvier 2010 21:02
En roulant la roue va prendre la position où il y aura le moins d'efforts donc pas d'usure ni oscillation de plus n'oubliez pas que sur train il y a 4 roues et donc le poids réparti sur les 4! Lisez ce que j'ai écris avec le 767 c'est au landing que c'est critique touché et freinage.... au décollage Rien pas de vibration mouvements rien! A l'atterrissage là c'est différent la roue de travers touche la partie statique du frein qui "explose" ainsi que la jante et comme j'ai dit c'est arrivé 2 x le mécano était inexpérimenté et à oublié le spacer sur la "vieille" roue à la 2ième City B (donc moi) on a interdit à ce monsieur de "s'approcher" de notre avion (et cela a coûté cher à sabena) de plus sur les rapports d'intervention ils devaient certifier que cela avait été fait suivant le MM...on n'a plus eut ce problème. notez que dans mon investigation j'ai également trouvé une nose sans spacer sur l'autre 767 j'étais aussi vert de colère que l'avion....
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Vector
Membre

Avatar de Vector

Inscrit le 26/06/2007
4 006 messages postés

# 25 janvier 2010 21:52
Oui Albatross, je comprends l'argument, mais il n'est pas forcément transposable à Concorde. Les vitesses ne sont pas les mêmes et la fameuse entretoise sépare sons doute des roulements coniques ou des bagues lisses et si le bogie prend du jeu, il est très possible que le pneu soit cisaillé au passage d'un joint de béton. Il est également possible que le train soit rentré avec un pneu en feu. C'est arrivé à une Caravelle à Zurich.
Si l'équipage s'est rendu compte que quelque chose clochait, on en revient à la discussion à propos d'AirBerlin "To takeoff or not to takeoff". Une chose est certaine, à la vitesse qu'ils devaient avoir atteint et avec le plein de kéro, il fallait sans doute continuer à tout prix... facile à dire !

_________________
" Des trolls, n'en jetez plus, la cour est déjà pleine !"
Vector
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 989 messages postés

# 26 janvier 2010 12:27
Bonjour,
Quelqu'un aurait-il regardé l'émission dédiée au Concorde à la télé vendredi soir ?... Je l'ai raté !
Mais il se dit ça et là qu'un intervenant ex-BEA aurait dit des choses croustillantes... sad... sur la liberté d'expression dans la douce France...
Merci,
Eolien

_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - Suivante - Fin

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Ajouter une réponse

Vous devez être inscrit et connecté sur AeroWeb pour pouvoir ajouter une réponse à ce sujet !