Un pilote dans l'avion "only" !

Début - Précédente - 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - Suivante - Fin

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Auteur Message

Vector
Membre

Avatar de Vector

Inscrit le 26/06/2007
4 012 messages postés

# 9 janvier 2011 16:08
Pour imaginer l'avenir, il suffit de se référer au passé.
Après la Guerre, la majorité des équipages civils avaient reçu une formation de pilote militaire consistant à inculquer au copilote le respect des décisions du CdB dont les ordres ne se discutent pas. Après plusieurs catastrophes (dont deux à Air France) dans les quelles le copilote aurait pu rectifier des erreurs évidentes du Patron, mais n'avaient pas osé le faire, il a été décidé d'ajouter un troisième membre à l'équipage de conduite, l'OMN jouant un rôle d'arbitre en cas de divergence d'opinion entre les deux pilotes (en plus d'une paire d'yeux supplémentaire). Il faut admettre que depuis l’introduction du pilotage à 3, il n'y a plus eu de catastrophe chez Air France imputable à des erreurs de l'équipage. Enfin, jusqu'à l'introduction de l'A320 à deux dans le cockpit, qui s'est accompagnée de plusieurs catastrophes causées par des erreurs humaines.
Ces difficultés "ergonomiques" ont été plus ou moins résolues par un changement d'état d'esprit dans la formation des équipage et Airbus prétend que l'informatique joue, en mieux, le rôle du troisième membre de l'équipage. Il n'en demeure pas moins que la leçon a été payée très cher en termes de vies humaines.
A contrario, considérez le cas de l'A380 de Qantas dans lequel l'équipage à 5 a géré au mieux une situation très dangereuse et il n'est pas sûr que deux pilotes, même expérimentés, y seraient parvenus.
Alors, il me semble évident que la somme de compétences, le nombre d'intervenants et surtout la cohésion (CRM) de l'équipage est un facteur de sécurité.
S'il faut aller dans le sens de la réduction de l'équipage, sautons une étape et laissons le pilote au sol ou automatisons complètement l'avion avec un back-up humain au sol. Cela fera DEUX victimes de moins, comme le dit Eaglefly.
Tout cela est un faux débat car il y aura toujours l'erreur humaine, ne serait-ce que dans la programmation des ordinateurs (vous avez Windows ?). Tout ce qui est humain est sujet à l'erreur humaine, le problème est d'en minimiser les conséquences potentielles (modèle de Reason).
Quant à l'évolution de la société humaine, je crains qu'elle ne se dirige vers un spectaculaire CFIT, mais ça c'est une autre histoire...

(Dernière édition le 9 janvier 2011 17:09)


_________________
" Des trolls, n'en jetez plus, la cour est déjà pleine !"
Vector
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eaglefly
Membre

Avatar de eaglefly

Inscrit le 21/02/2010
158 messages postés

# 9 janvier 2011 18:39
si tout devient contrôlable au sol, si jamais un pirate s'introduit dans le
système, il pourait faire un malheur parce que même avec la tentative
de dissuasion des avions de chasses, qu'importe puisqu'ils sont au
sol.

et imaginons une fois de plus si jamais une panne électrique survient
au sol, comment gérer l'avion ?

bon rêves
eaglefly

_________________
Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve, une réalité
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eolien
Membre

Avatar de eolien

Inscrit le 30/01/2008
6 991 messages postés

# 9 janvier 2011 19:21
Bonsoir,

On peut déjà, aujourd'hui, sécuriser des circuits, des transmissions... Sinon, n'importe quel bricoleur de talent pourrait prendre le contrôle d'un drone bien armé !... Alors dans quelques décennies...

eaglefly a écrit :et imaginons une fois de plus si jamais une panne électrique survient
au sol, comment gérer l'avion ?
On est pas dans un petit aéro-club perdu sur une colline (tongue) et au balisage de nuit qui a donné quelques soucis.
On peut secourir une alimentation électrique ... doubler, tripler les sources...

Bonne soirée,
Eolien

_________________
La dialectique est l'art d'atteindre la vérité au moyen de la discussion des opinions.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eaglefly
Membre

Avatar de eaglefly

Inscrit le 21/02/2010
158 messages postés

# 9 janvier 2011 21:20
d'accord éolien tu a réponse a tout =)
mais le petit "bricoleur" peut s'avérer être un vrai pro ! capable de "hacker" n'importe quel
circuit et là c'est la cata.

imaginons une fois de plus que l'avion soit un drone, que dirait les passagers ?
"le commandant de bord et l'équipage à tellement peur de voler qu'ils ne montent
même plus dans l'avion"

bonjour le résultat sur ces "drones liner"

bon vol ... au sol
eaglefly

_________________
Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve, une réalité
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Vector
Membre

Avatar de Vector

Inscrit le 26/06/2007
4 012 messages postés

# 9 janvier 2011 23:20
Les avions du 11 septembre 2001 étaient des "drones liners" à usage unique, c'est à dire consommables. Et la télécommande était assez sophistiquée, n'est-ce pas ?

(Dernière édition le 9 janvier 2011 23:21)


_________________
" Des trolls, n'en jetez plus, la cour est déjà pleine !"
Vector
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

pesawat
Membre

Avatar de pesawat

Inscrit le 06/01/2007
1 195 messages postés

# 15 janvier 2011 22:39
Vector a écrit :Les avions du 11 septembre 2001 étaient des "drones liners" à usage unique, c'est à dire consommables. Et la télécommande était assez sophistiquée, n'est-ce pas ?
Cela reste de la fiction,bien sur on sait faire voler sans pilotes mais de là a tuer 5000 citoyens américains...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Vector
Membre

Avatar de Vector

Inscrit le 26/06/2007
4 012 messages postés

# 15 janvier 2011 23:02
Pesawat,
Je ne voulais pas dire que c'étaient des drones au sens où tu l'entends, je veux dire que les gens qui les pilotaient (ou étaient sensés les piloter) étaient commandés à distance d'une manière assez subtile.

_________________
" Des trolls, n'en jetez plus, la cour est déjà pleine !"
Vector
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Garenne12
Membre

Avatar de Garenne12

Inscrit le 07/10/2010
56 messages postés

# 20 janvier 2011 15:42
Pour moi l'évolution et le passage à une seul pilote (voir aucun) peut être très rapide!!!

Quand je vois l'évolution des systèmes automatisés sur les voitures je suis "sur le cul".
Les dernières grosses berlines allemandes sont capables de gérer le trafic en temps réel: freiner, accélérer, lire les panneaux de signalisation. faire un créneau..etc...
D'ici 10ans je pense qu'il ne sera même plus nécessaire de tenir le volant sur autoroute....

Enfin tout ceci pour dire qu'une évolution significative dans le poste du pilotage des avions de lignes n'est, pour moi, pas si éloigné que çà!! (peut être une dizaine d'année).

Cdlt.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

pesawat
Membre

Avatar de pesawat

Inscrit le 06/01/2007
1 195 messages postés

# 20 janvier 2011 19:42
Garenne12 a écrit :Pour moi l'évolution et le passage à une seul pilote (voir aucun) peut être très rapide!!!

Quand je vois l'évolution des systèmes automatisés sur les voitures je suis "sur le cul".
Les dernières grosses berlines allemandes sont capables de gérer le trafic en temps réel: freiner, accélérer, lire les panneaux de signalisation. faire un créneau..etc...
D'ici 10ans je pense qu'il ne sera même plus nécessaire de tenir le volant sur autoroute....

Enfin tout ceci pour dire qu'une évolution significative dans le poste du pilotage des avions de lignes n'est, pour moi, pas si éloigné que çà!! (peut être une dizaine d'année).

Cdlt.
Bonsoir,
tout a fait,Airbus a cela déjà dans ses cartons depuis longtemps peut etre et attends juste le feu vert de l'EASA,DGAC...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

pesawat
Membre

Avatar de pesawat

Inscrit le 06/01/2007
1 195 messages postés

# 20 janvier 2011 19:44
Cela fait bien longtemps que des pilots seuls sont aux commandes de jets d'affaire et cela ne dérange personne!
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Vector
Membre

Avatar de Vector

Inscrit le 26/06/2007
4 012 messages postés

# 20 janvier 2011 22:12
Serez-vous les premiers passagers ?
Une anecdote futuriste (peut-être pas tant que ça) :
Embarquement du vol Planet Airways 555,
Bienvenue sur ce vol Toulouse-Nouméa sans escale. Veuillez gagner vos sièges indiqués sur votre puce d'embarquement et suivre les annonces personnalisées à votre nom. Pour mémoire, nous vous rappelons que le pilotage de cet avion est totalement informatisé afin d'éviter les erreurs humaines qui rendaient l'aviation dangereuse dans le temps. Toutes les circonstances ont été prévues et il n'y a pas de risques... pas de risques... pas de risques... crouïc. chhhhhh

(Dernière édition le 20 janvier 2011 22:14)


_________________
" Des trolls, n'en jetez plus, la cour est déjà pleine !"
Vector
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

pesawat
Membre

Avatar de pesawat

Inscrit le 06/01/2007
1 195 messages postés

# 20 janvier 2011 22:28
Euh...il y a quand meme un cockpit ou on peut essayer de piloter en manuel en cas de souçis!
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Garenne12
Membre

Avatar de Garenne12

Inscrit le 07/10/2010
56 messages postés

# 20 janvier 2011 22:42
Je prend régulièrement l'orly-VaL tout automatisé!!
Alors pourquoi pas un avion...

(humour)
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

eaglefly
Membre

Avatar de eaglefly

Inscrit le 21/02/2010
158 messages postés

# 21 janvier 2011 12:16
si tout est automatisé comment en cas de crash parce qu'il en faut bien
rejeter la faute sur quelqu'un. au moindre crash ruinerai ce système.
a mon avis même si un jour il est testé, il ne durera pas longtemps mais
restera une légende =)

bonnes illusions
eaglefly

_________________
Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve, une réalité
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

didier
Membre

Avatar de didier

Inscrit le 07/03/2008
404 messages postés

# 22 janvier 2011 13:50
Quand même, il ne faut pas oublier dans ce débat trois points fondamentaux qui séparent une voiture d'un avion et interdisent toute transposition hative des possibilité d'automatisme. Ce sont des évidences mais il faut les avoir à l'esprit.

. En cas de panne une voiture peut s'arreter sur le bas coté en moins d'une minute, un avion tombe s'il s'arrete. Cetaines pannes lui sont interdites.
. Une voiture transporte 4 ou 5 personnes au maximum, un avion : 500
. Un accident de voiture à lieu à 100 km/h maxi (en général) un avion à peut heurter le sol à 900 km/h, c'est très très différent.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur
Début - Précédente - 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - Suivante - Fin

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Ajouter une réponse

Vous devez être inscrit et connecté sur AeroWeb pour pouvoir ajouter une réponse à ce sujet !