Camarades, il faut bien que jeunesse se passe...

1 - 2 - 3 - 4 - 5 - Suivante - Fin

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Auteur Message

Fishbed21
Membre

Avatar de Fishbed21

Inscrit le 27/05/2013
1 637 messages postés

# 27 mai 2013 17:12
Déjà, bonjour à toutes, à tous, premier jour sur ce site...

En parcourant ce site, j'ai repensé à mes débuts en aviation, et surtout les quelques bêtises complétement assumées que j'ai faites lors de mon apprentissage outre-atlantique, quand j'y pense, je me suis bien marré. Allez, une petite histoire, haute en émotions, mais pas la plus dingue :

Après une belle matinée de taffe intense à faire de l'épendage au-dessus de zones cultivées, bien au sud de Birmingham, Alabama, je rentrais sur panama City avec mon pote. A l'époque, il volait sur un magnifique Cessna 172. Tous les jeudi, il venait me chercher pour regagner notre base. Check-lists...Mark m'invitait à prendre les commandes et nos casques DC étaient bien rivés sur le crâne.
- " ... Clear to takeoff...".
Une fois en palier, nous papotâmes un brin et Mark me disait qu'il était déconseillé de faire plus deux vrilles avec ce type d'appareil. C'est le genre de discussion qu'il ne faut pas aborder entre pilotes curieux des lois aérodynamiques, surtout en vol.
Ouais, ai-je dis. Mais on peut toujours essayer une feuille morte histoire de bien finir la journée ?

Le décrochage s'est bien passé, mais maintenir la position le plus longtemps possible, c'est là que les choses ont légèrement dérapées, pour mon plus grand plaisir je l'avoue ! L'aile droite s'est brutalement enfoncée (cela m'avait un peu rappelé un décrochage accéléré) et c'était parti pour une joyeuse vrille inversée sur seulement 180 degrés, heureusement...

Retour à l'endroit, idle, plein palonnier droit afin de solliciter la vrille. Effectivement, après trois petits tours, notre aile haute tendait à vriller plat. Là, ça commençait à se compliquer un peu. Mark me demandait si tout allait bien, j'ai répondu que oui, mais le bruit sourd de la rotation, comme si le vent voulait rentrer dans le cockpit, m'indiquait qu'il fallait arrêter de suite de faire mumuse avec la gravité...
J'ai poussé les commandes, plein palonnier gauche, pas de réaction, j'ai répété cette action plus fermement (très ferme), cool, la sortie fut belle. C'était la première fois que je voyais la cime des arbres d'aussi près.
Un fois au sol, le debriefing fut court : Déconner? Oui, pourquoi pas, mais à bonne altitude au-dessus d'une forêt...

(Dernière édition le 16 juillet 2013 02:51)


_________________
L'alcool ne résout pas les problèmes, ceci dit, le lait et l'eau non plus...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Vector
Membre

Avatar de Vector

Inscrit le 26/06/2007
4 006 messages postés

# 27 mai 2013 17:22
Il faut qu'elle passe vite et bien.
Les Américains ne disent-ils pas "There are no old bold pilots" (il n'y a pas de pilotes téméraires vieux).
On se demande pourquoi !

_________________
" Des trolls, n'en jetez plus, la cour est déjà pleine !"
Vector
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Fishbed21
Membre

Avatar de Fishbed21

Inscrit le 27/05/2013
1 637 messages postés

# 27 mai 2013 17:24
Ce qui me rassure un peu, est que je suis toujours vivant. En fait, il m'est arrivé de déconner plusieurs fois, mais de façon sérieuse...

Sinon, de bons pilotes téméraires et vieux, qui sont gentiments mort dans leur lit, il y en a beaucoup (plutôt dans les armées de l'air).

(Dernière édition le 27 mai 2013 17:35)


_________________
L'alcool ne résout pas les problèmes, ceci dit, le lait et l'eau non plus...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Vector
Membre

Avatar de Vector

Inscrit le 26/06/2007
4 006 messages postés

# 27 mai 2013 22:03
Il y en a aussi plein qui sont enroulés autour des arbres ou au fond d'un cratère.

_________________
" Des trolls, n'en jetez plus, la cour est déjà pleine !"
Vector
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Fishbed21
Membre

Avatar de Fishbed21

Inscrit le 27/05/2013
1 637 messages postés

# 28 mai 2013 09:10
Vector a écrit :Il y en a aussi plein qui sont enroulés autour des arbres ou au fond d'un cratère.
C'est possible, mais les statistiques, montrent quand même que la plupart des pilotes impliqués dans un crash, étaient des professionnels d'un "certain age" avec beaucoup d'expérience et ne faisaient pas les imbéciles...
Par exemple, les avions de ligne qui ont fait des cratères, pour X raisons, ces trente dernières années, ne faisaient pas de loopings, ou autres figures de style, au moment des faits...

_________________
L'alcool ne résout pas les problèmes, ceci dit, le lait et l'eau non plus...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Vector
Membre

Avatar de Vector

Inscrit le 26/06/2007
4 006 messages postés

# 28 mai 2013 14:55
Je connais aussi des pilotes expérimentés qui traînaient la dérive de leur Stampe dans l'eau en vol dos entre les peupliers.. Ce n'est recommandé ni aux jeunes, ni aux moustachus.

_________________
" Des trolls, n'en jetez plus, la cour est déjà pleine !"
Vector
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Fishbed21
Membre

Avatar de Fishbed21

Inscrit le 27/05/2013
1 637 messages postés

# 28 mai 2013 15:15
Ouais, un SV4, ça a de la gueule, mais son petit 140 cv pousse à ne pas y aller trop fort... Ceci étant dit, je ne jetterai pas la pierre à ceux qui prennent de temps en temps quelques risques, de quoi ressentir l'adrénaline. Ayant été un gros déconneur devant l'éternel, je comprends la chose. Peut-être qu'un jour, je raconterai mes exploits sur Beechcraft C99, ou mon pitts spécial. D'ailleurs, j'ai aussi le souvenir d'avoir été imprudent avec un Piper apache. Mais bon, je viens d'arriver sur ce site, j'y vais doucement... Je mettrai quelques liens video histoire de rigoler !

_________________
L'alcool ne résout pas les problèmes, ceci dit, le lait et l'eau non plus...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Vector
Membre

Avatar de Vector

Inscrit le 26/06/2007
4 006 messages postés

# 29 mai 2013 04:57
Oui Fishbed, c'est bien de déconner, mais ici il y a de jeunes pilotes et ce n'est pas nécessaire de les pousser à la faute.

_________________
" Des trolls, n'en jetez plus, la cour est déjà pleine !"
Vector
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Fishbed21
Membre

Avatar de Fishbed21

Inscrit le 27/05/2013
1 637 messages postés

# 29 mai 2013 08:31
Les jeunes pilotes ne m'ont certainement pas attendu pour "déconner". Sinon, l'emploi du mot "déconner" n'est pas le bon, je dirais "expérience" , ou comment traduire la théorie des lois de l'aérodynamisme qui régissent une voilure dans le cadre d'une pratique régulière et rigoureuse...

Un jeune pilote peut maitriser la théorie des différents décrochages, les appliquer pendant des heures sur un simulateur, mais rien ne vaut la pratique pour ressentir les choses et adopter une réaction rapide, appropriée. La réaction du pilote doit-être "une seconde nature". Le geste professionnel ne s'acquière qu'avec la pratique.

J'ai vrillé avec beaucoup de machines différentes, et je dois dire que ces excercices réguliers sont salutaires. Et il y aura toujours une part de risque. D'ailleurs, le risque commence dès que l'on pose ses miches dans un cockpit, quelque soit la nature du vol à venir.

(Dernière édition le 29 mai 2013 08:37)


_________________
L'alcool ne résout pas les problèmes, ceci dit, le lait et l'eau non plus...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

gerzam
Membre

Avatar de gerzam

Inscrit le 02/04/2008
4 messages postés

# 4 juin 2013 15:00
Bonjour! Cela fait quelques temps que je n'ai pas posté de message sur le site, bien que cela ne m'empêche pas de lire régulièrement le forum. Je suis un pilote privé, passionné d'aviation et amoureux de la vie. Aujourd'hui, j'avoue que je suis étonné, (pour ne pas dire "scotché") par le discours de Fishbed21, et tout à fait d'accord avec Vector. Il ne faut , SOUS AUCUN PRETEXTE, inciter les jeunes,(ou moins jeunes), à prendre des risques, comme il l'a fait, cette fois-là sur le Cessna 172. Puisqu'il semble avoir une solide expérience, qu'il partage plutôt avec nous les situations où il s'est trouvé, MALGRE LUI, en difficulté, et comment il s'en est sorti. Ce serait pédagogique et salutaire pour tous.
Merci
GERZAM
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Fishbed21
Membre

Avatar de Fishbed21

Inscrit le 27/05/2013
1 637 messages postés

# 4 juin 2013 16:36
Je pense qu'il faut quand même bien lire ce que j'écris, j'incite personne à prendre de risques. Ce sont de simples histoires, d'un simple pilote professionnel... D'accord, j'ai peut-être été influencé par des gars comme Chuck Yeager, ou Stanislaw Skaliski, entres autres, mais je ne pourrais pas les taxer d'inconscients... D'ailleurs, je me méfis des gens passionnés...

Sinon oui, je partage mon expérience. Si on lit bien mes textes, il en ressort de bons conseils : En cas de coup dur, piloter la machine en premier est une priorité avant toutes autres actions. Et bien sûr, correctement lire les check-lists, même si on a l'impression de les connaìtre par coeur.

Cela me semble raisonnable, non ?

(Dernière édition le 4 juin 2013 16:46)


_________________
L'alcool ne résout pas les problèmes, ceci dit, le lait et l'eau non plus...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

FlightMarket
Membre

Inscrit le 21/05/2013
11 messages postés

# 18 juin 2013 10:34
Fishbed, peux tu nous raconter ton parcours de pilote en entier? Tu as l'air d'avoir pas mal voyagé et accumulé une belle expérience. J'attends de te lire.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Fishbed21
Membre

Avatar de Fishbed21

Inscrit le 27/05/2013
1 637 messages postés

# 19 juin 2013 15:06
Houla, ca risque d'être long... Tout a commencer à cause ( ou grâce) de mon grand père qui volait sur Spitfire 4 ( avec un merlin 66). Qu'est-ce qu'il a pu me gonfler avec cet appareil ! Mais petit à petit, l'aviation m'a intéressé. Très tôt, j'avais mes avions préférés, le Curtiss P-40, et le Focke-Wulf 190 (avec une petite tendresse pour l'inachevé Focke-Wulf Triebflügel ! )...

Ma première expérience en vol, fût en Ukraine, puis en Allemagne, dans les années 80, (et je dois reconnaitre que j'ai volé avant d'avoir le permis auto ! D'ailleurs, j'ai volé sans permis du tout), autre époque, autres moeurs...
Les choses sérieuses ont commencé aux Etats-Unis, chez Sowell Aviation, en Floride (Hi to Don Sowell, RIP ! ), et en parallèle avec la base militaire de Thyndall (ou j'approfondissais mes connaissances sur la lecture radar). Je dois avouer qu'à l'époque, je m'intéressais plus au pilotage pur et dur et notemment le Dog-fighting. Donc, 8 à 9 mois plus tard, je me retrouvais fièrement titulaire du PP/IFR single & multi et autres bricoles (CFI,II, Tail dragger...etc...etc...). Puis s'en est suivi la NTPS, en Californie où j'ai étudié les différents décrochages sur plusieurs machines différentes.
Bien sûr; étudier, c'est bien, mais il faut bouffer et vivre ! Alors j'ai souvent été cuistot dans des bars routiers plus ou moins crades , un peu de taxi aérien, de convoyage, d'instruction sol et vol, de frêt, épandage, un peu partout chez l'oncle Sam, par exemple à Alpine Air, Colorado etc..., bref, un des meilleurs moments de ma vie!
Pour faire court, après, direction le pacifique sud, Papouazie, Nouvelle-Calédonie, Australie, Nouvelle-Zélande. Puis Afrique de l'ouest, de l'est, Sud-est asiatique (pas forcément dans cette ordre).

Bizarrement, je n'ai jamais voulu faire de transport passager, d'ailleurs, mes instructeurs m'ont invité souvent à passer l'ATP.... Mais bon, quand j'avais du pognon, je préférais louer un Pitts et m'éclater avec, perdre quelques litres d'eau... Pas de regrets...
Le métier de pilote Professionnel est toujours dur, j'ai toujours deux jobs, mais ça me plait... Mon rêve absolu a toujours été d'ouvrir un bar sur Mars, et là, je plaisante à peine... smile

(Dernière édition le 31 décembre 2013 03:13)


_________________
L'alcool ne résout pas les problèmes, ceci dit, le lait et l'eau non plus...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Fishbed21
Membre

Avatar de Fishbed21

Inscrit le 27/05/2013
1 637 messages postés

# 19 juin 2013 15:06
Désolé, j'ai fait vraiment court !

_________________
L'alcool ne résout pas les problèmes, ceci dit, le lait et l'eau non plus...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Fishbed21
Membre

Avatar de Fishbed21

Inscrit le 27/05/2013
1 637 messages postés

# 20 juin 2013 02:59
J'ai quand même eu des moments fun, dans le pacifique sud, notamment à ua pou, aux Marquises, où je conseille d'aller faire quelques atterrissage/décollages à Aneou, de quoi monter l'adrénaline...

(Dernière édition le 20 juin 2013 13:54)


_________________
L'alcool ne résout pas les problèmes, ceci dit, le lait et l'eau non plus...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - Suivante - Fin

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Ajouter une réponse

Vous devez être inscrit et connecté sur AeroWeb pour pouvoir ajouter une réponse à ce sujet !