Actualité aéronautique

"Bombardiers en piqué soviétiques dans les années 1930 et 1940", de Herbert Léonard

Article publié le 11 septembre 2011 par Olivier Larmande

Herbert Léonard, qui en dehors de la chanson se passionne aussi pour l'aviation militaire soviétique d'avant 1945, vient de sortir une nouvelle étude très fouillée sur ce type particulier d'appareils, en prenant le point de vue des bureaux d'étude et des usines de production.

Autant être clairs dès le départ : ce livre ne regorge pas de souvenirs de pilotes, de récits détaillés d'opérations aériennes, ou de descriptions de la vie dans les unités de bombardiers en URSS. Ce n'est pas l'objectif de l'ouvrage, qui s'attache à décrire le processus de conception, puis d'amélioration de chacun des appareils passés en revue. Herbert Léonard, comme dans ses autres livres (l'Encyclopédie des chasseurs soviétiques de 1939 à 1951 en est un bon exemple) s'intéresse donc peu aux opérations pour se concentrer sur la technique, mais on peut tout de même suivre, au fil des versions des appareils, leur comportement par rapport à la chasse ou aux bombardiers ennemis, qui indique souvent les modifications à apporter.

Après une introduction rapide sur le bombardement en piqué, puis une description de l'impact des purges staliniennes sur l'industrie aéronautique, on rentre dans le vif du sujet avec une première partie consacrée aux trois "poids lourds" du bombardement en piqué : le Polikarpov SPB, qui ne dépassera pas le stade du prototype, le Tu-2 de Tupolev et le Pe-2 de Petlyakov. Les deux derniers seront utilisés en opération, bien que le Tu-2, au départ conçu comme bombardier en piqué, est transformé en bombardier en palier... tandis que le Pe-2, conçu comme chasseur lourd et bombardier de haute altitude, doit être transformé en bombardier en piqué !

Chacun des trois appareils a droit à un historique détaillé de son développement, du lancement du projet à l'ultime modification, détaillant les changements de cahier de charges, les tentatives avortées, les vols d'essais, l'évolution des performances, parfois les conditions de vie des ingénieurs, les défauts de production, les plus petites améliorations et les avancées majeures. L'interaction avec les autorités est bien prise en compte, ainsi que la plupart des facteurs influant, en bien ou en mal, sur le développement. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que la tâche des ingénieurs n'était pas une sinécure : confrontés à des autorités plutôt versatiles, qui changent les priorités en permanence, travaillant pour beaucoup dans des prisons spéciales, ils doivent chaque jour composer avec le manque de matériaux stratégiques, de moteurs fiables et d'ouvriers compétents, ainsi qu'avec des cadences de production interdisant toute amélioration radicale.

Le texte, qui va loin dans les détails techniques, reste cependant aisé et agréable à lire, avec, dans la mesure du possible, les raisons qui conduisent les ingénieurs à appliquer telle ou telle modification à l'appareil. Chacun des trois chapitres est d'ailleurs construit pour être lu de bout en bout, à la différence d'ouvrages plus encyclopédiques : le découpage du texte en larges parties, et le petit format (16,5 x 24 cm) pourrait rendre difficile la recherche d'un détail précis après une première lecture.

Une seconde partie, moins volumineuse, est consacrée aux autres projets de bombardiers en piqué, très divers : avions bipoutres, biplans, à moteurs propulsifs, à flotteurs, monomoteurs ou bimoteurs... On y retrouve même de versions du I-16 en "avion parasite", transportés à raison de quatre par avion-mère sous les ailes de bombardiers quadrimoteurs antédiluviens TB-3 pour des missions d'attaque à long rayon d'action. Peu de ces projets ayant atteint le stade du premier vol, les textes sont nécessairement plus courts, mais contiennent tout de même une somme d'informations intéressante, comprenant en général au moins un plan trois-vues et les estimations de performances.

Couverture de l'ouvrage

Bombardiers en piqué soviétiques dans les années 30 et 40, Herbert Léonard, éditions Edite
370 pages, 28 €, ISBN 978-2-846-08288-4

Liens commerciaux

Les plus belles photos d'avions
Dassault Rafale C (142) Lockheed Martin F-22A Raptor (09-4191) Lockheed Martin F-22A Raptor (09-4191) Lockheed Martin F-22A Raptor (09-4191) Airbus A300B4-608ST Super Transporter (F-GSTB) Lockheed Martin F-35 Lightning II (12-5042)