Actualité aéronautique

Airbus Military : L'A400M s'enfonce lors d'un essai sur terrain non aménagé

Article publié le 25 mai 2012 par David Barrie

Mise à jour - 20h30 - Un A400M (EC-402, MSN2) s'est embourbé alors qu'il réalisait un test de roulage semble-t-il. Peu d'informations, mais des images spectaculaires de l'avion coincé dans des ornières de 30 cm de profondeur !

MISE A JOUR - vendredi 25 mai 2012 - 20h30 :

Airbus Military a bien confirmé que le test ne s'était pas déroulé comme prévu. Quelques rectifications toutefois. L'essai a été réalisé sur la plateforme de Cottbus-Drewitz en Allemagne, et non en Espagne comme nous l'avions supposé dans un premier temps.

La mésanventure est arrivée alors que l'avion effectuait une accélération-arrêt alors que plusieurs atterrissages avaient déjà été faits avec succès auparavant. Selon le constructeur, la piste non aménagée était dans des conditions acceptables pour le test ; des analyses plus poussées sont en cours pour comprendre pourquoi la terre a cédé.

Enfin, Airbus Military précise que ces tests reprendront quand ils seront prêts et que cela ne présente rien de grave.

-----

Alors que la certification civile avance, les équipes d'Airbus Military débutent à peine les essais à but militaire en vue des missions militaires que l'A400M doit effectuer.

Une des tâches de l'avion de transport tactique européen est de pouvoir décoller et atterrir sur des terrains non aménagés ; outre les pistes traditionnelles, l'appareil doit être capable d'évoluer sur des étendues non prévues à cet effet.

C'est dans cette optique qu'un essai avait été réalisé il y a maintenant près de deux ans, sur l'aéroport de Toulouse-Francazal, pendant le salon de Farnborough en 2010. A cette occasion, un avion d'essai avait roulé sur des billes en terre, simulant un déplacement sur piste non préparée (voir actualité).

a400m

Dans les jours qui viennent de s'écouler, un des cinq Airbus A400M de test a renouvelé l'essai en condition réelle, en utilisant un vrai terrain semble-t-il vague en marge d'une plateforme aéroportuaire.

Cependant, tout ne s'est pas passé comme prévu. Le train principal gauche s'est enfoncé dans le sol, sur une profondeur d'au moins trente centimètres. Mais à part les photos, peu d'éléments ont filtré ; aucun renseignement sur l'endroit même si on se doute à priori que l'événement a dû se dérouler en Espagne (selon les dernières informations, l'événement se serait déroulé en Allemagne). L'avion est le deuxième appareil de test, immatriculé EC-402. Celui-ci est basé en Espagne et, à part de rares excursions à Toulouse, cet A400M est resté à Séville. Pas sûr cependant que le roulage ait été réalisé à Séville même. L'essai s'est apparemment fait le 22 mai dernier (mardi) en fin d'après-midi.

a400m

Concernant les photos, on voir clairement sur deux d'entre elles que le train gauche s'est entièrement embourbé, créant une trainée de plusieurs mètres. Il faudra déterminer quelles en étaient les causes. Il est bien sur possible que le terrain ait été trop malléable, entraînant l'appareil. Cela pose aussi le problème de l'enlèvement de l'A400M. On peut légitimement penser que l'appareil ne va pas se sortir de ce mauvais pas par lui-même. Il faudra sûrement que les équipes d'Airbus Military tractent l'avion pour sortir le train de cette ornière.

Malgré nos efforts pour contacter Airbus Military dans la journée même, nos appels n'ont pas abouti. Impossible donc d'obtenir plus de précisions. Gardons nous de faire quelconque supposition ou interprétation et laissons passer le week-end pour voir ce que le constructeur européen aura à nous dire.

a400m

Liens commerciaux

Sur le même sujet

Les plus belles photos d'avions
Airbus A330-223 (PT-MVP) Boeing 737-8F2 (TC-JHC) Airbus A330-203 (TC-JNE) Boeing 737-8HX (UR-PSB) British Aerospace BAe 146-300 (D-AWBA) Airbus A330-243 (F-GSEU)