Actualité aéronautique

La FAA immobilise tous les 787 (MàJ1)

Article publié le 17 janvier 2013 par Nicolas Perron

Suite aux récents incidents impliquant les batteries lithium-ion, la FAA a annoncé qu’elle immobilisait de Boeing 787 immatriculés aux USA le temps que le constructeur démontre que l’appareil peut voler de façon sécuritaire.

Une consigne de navigabilité (airworthiness directive) d’urgence sera émise pour signaler le risque d’incendie causé par les batteries de l’appareil et que les opérateurs doivent immédiatement cesser les vols jusqu’à nouvel ordre. 

La FAA ayant juridiction aux USA seulement, la consigne s’appliquera seulement aux appareils américains mais la plupart des autres agences de régulation devraient suivre la même voie. Il n’y a que six Boeing 787 immatriculé aux USA et sont tous opérés par United Airlines.

L’agence américaine a confirmé que l’incident d’All Nippon Airways survenu hier au Japon a également été causé par les batteries lithium-ion. La fuite d’électrolytes a causé des dommages thermiques à l’appareil tout en produisant de la fumée à l’intérieur de la cabine. La cause racine de ces fuites est inconnue pour l’instant et toujours sous investigation.

La FAA va donc s’assurer que les batteries et les systèmes inhérents sont en conformités avec la condition spéciale que l’agence a délivrée dans le cadre de la certification de l'avion. Les 787 ne voleront pas tant que Boeing n’aura pas démontrer que les batteries sont sécuritaire.

Mise à jour 1 (17/01/2012 04h00)

Le Japan Transport Safety Board a demandé à All Nippon Airways et Japan Airlines de clouer leurs 787 au sol indéfiniment.

Le transporteur sud-américain LAN Airlines a également fait savoir qu’ils allaient cesser les vols de 787 conformément aux recommandations de la FAA et en coordination avec le Chilean Aeronautical Authority (DGAC). Le transporteur a trois exemplaires dans sa flotte.

Les autorités indiennes et l’EASA serait sur le point de faire de même.

Historiquement, il faut remonter en 1979 pour une réaction aussi sévère de la FAA lorsqu'un McDonnell-Douglas DC-10 d'American Airlines s'ést écrasé au décollage à Chicago en perdant un moteur peu de temps après avoir quitté le sol. À l'époque, tous les DC-10-30 ont été interdit de vol pendant plus d'un mois.

Réaction de Boeing

Suite au geste de la FAA, le CEO et président de Boeing a émis les commentaires suivants : « La sécurité des passagers et des membres d'équipage qui volent à bord des avions Boeing est notre priorité. Boeing s'engage à soutenir la FAA et de trouver des réponses aussi rapidement que possible. La société travaille en permanence avec ses clients et les diverses autorités de réglementation et d'enquête.

Nous allons rendre disponible toutes les ressources de la société  pour aider. Nous sommes convaincus que le 787 est sécuritaire et nous prendrons les mesures nécessaires dans les prochains jours pour assurer nos clients et voyageurs de la sécurité du 787 et de retourner les avions en service. Boeing regrette profondément l'impact que les événements récents ont eu sur les horaires de fonctionnement de nos clients et les désagréments pour eux et leurs passagers. »

À lire également sur le même sujet:

Boeing 787 : Incident d’origine électrique dans un appareil de Japan Airlines

Boeing 787 : La FAA procèdera à l’examen de certains systèmes

Boeing : ANA cloue ses 787 au sol après un atterrissage d'urgence

 

 

Liens commerciaux

Sur le même sujet

Les plus belles photos d'avions
Airbus A320-214 (G-EZWK) Cessna 510 Citation Mustang (G-FBKF) Piper PA-28-161 Warrior III (OO-TMU) Airbus A330-343X (B-5935) Airbus A319-111 (G-EZAO) Boeing 787-8 Dreamliner (B-2787)