747-8 et A380 (les chiffres de boeing )

1 - 2 - 3 - 4 - 5 - Suivante - Fin

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Auteur Message

Anonyme
Membre

Inscrit le 19/05/2006
525 messages postés

# 17 février 2006 05:33
le 747-8 : j'ai posé plusieurs question aux professionel de l'aerien ils trouve peu un peut bizarre les chiffre que boeing avance 22 % de cout d'exploitation en mons par rapport a l'A380 , il disent que l'écart est un peu trop énorme pour un avion de 40 ans même relooké ..sans non plus dénigré le 747 j'aime beaucoup cet avion ...si c'est vrai le 380 va souffrir comme son frère l'A340-600 grin grin

pour les 22 % : comment boeing arrive faire cette conclusion pour son 747-8 par rapport a l'A380 ??? le poids ..conso ...etc ?????

LK
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

run380
Membre

Inscrit le 25/09/2005
1 382 messages postés

# 17 février 2006 18:12
difficile de faire une comparaison entre les 2 vu que le 380 est 20 a 30 % plus gros que le 747 , 555/840 pax contre 450 ????
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Tony
Membre

Inscrit le 13/02/2006
169 messages postés

# 17 février 2006 18:31
Boeing tient par exemple pas compte de la consommation par passager et par kilomètre, mais la différence de consommation entre les 2 avions, les chiffres annoncés par Boeing sont,
on va dire... juste pour attirer l'attention grin. Il est vrai que le mise
en service de l'A380 va demander un effort de la part des compagnies et des aéroports (comme l'a été celle du 747) que le 747-8 ne nécessitera pas. Par contre une fois qu'il commencera ces voles commerciaux, l'A380 sera plus rentable car il traitera plus de passagers sur un avions plus moderne que le 747.

(Message édité par Tony le 17/02/2006 18h33)
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

sihuapilapa
Membre

Inscrit le 07/02/2006
591 messages postés

# 17 février 2006 19:08
Derière la bataille de chiffres entre Airbus et Boeing, il y a une réalité économique que tout le monde semble ignorer : le taux de remplissage des avions.
Sur les 7 liaisons/jour entre CDG et JFK, Air France (en code share avec Delta) revendique un taux de remplissage de près de 90% avec ses 777 ou 767(DL), qu'en sera-t-il aprés la mise en service du A 380 ?
Inévitablement on va tout droit vers la suppression de certaines rotations, mais c'est le même calcul un peu simpliste qui consisterait à remplacer la vingtaine de navettes entre ORY et MRS par 5 vols de 747-300 avec 508 pax.
Dernière remarque, depuis une quinzainne d'années, la plupart des compagnies opèrent sur l'Atlantique Nord avec des bimoteurs, le marché ayant atteint sa maturité, un changement de stratégie me semble hasardeux.
Reste l'A 380 le marché asiatique, mais peut-on raisonnablement se passer du marché américain ?
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Anonyme
Membre

Inscrit le 19/05/2006
525 messages postés

# 17 février 2006 21:23
Je serais tenté de présenter un historique, mais, brièvement, nous sommes passés du DC 3 à 25 places au B747 et bientôt A380, et le transport aérien est toujours là, bien vivant. Certes il s'adaptera dans les fréquences et les capacités.

Edit: Attention, tenir sa langue!!!



(Message édité par Guillaume le 17/02/2006 23h13)
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Anonyme
Membre

Inscrit le 19/05/2006
525 messages postés

# 17 février 2006 23:09
Ma vision de l'avenir est peut-être un peu sombre, mais un pari dont la mise représente plusieurs milliards de dollars me semble hasardeux.
Boeing l'a bien compris en se contentant de faire diversion avec son (économe) projet 747-8 dont 90% des composants sont amortis depuis des lustres.
Pour mémoire l'avionneur américain a mis 30 ans pour placer 1400 unités de son 747 et ce sans réelle concurrence.
Cela dit, je suis un passionné d'aéronautique , et à ce titre il me tarde de m'installer confortablement dans un A380.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

sihuapilapa
Membre

Inscrit le 07/02/2006
591 messages postés

# 17 février 2006 23:10
Ma vision de l'avenir est peut-être un peu sombre, mais un pari dont la mise représente plusieurs milliards de dollars me semble hasardeux.
Boeing l'a bien compris en se contentant de faire diversion avec son (économe) projet 747-8 dont 90% des composants sont amortis depuis des lustres.
Pour mémoire l'avionneur américain a mis 30 ans pour placer 1400 unités de son 747 et ce sans réelle concurrence.
Cela dit, je suis un passionné d'aéronautique , et à ce titre il me tarde de m'installer confortablement dans un A380.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

yellow
Membre

Inscrit le 06/02/2006
38 messages postés

# 18 février 2006 01:24
sihuapilapa a écrit :Derière la bataille de chiffres entre Airbus et Boeing, il y a une réalité économique que tout le monde semble ignorer : le taux de remplissage des avions.
Sur les 7 liaisons/jour entre CDG et JFK, Air France (en code share avec Delta) revendique un taux de remplissage de près de 90% avec ses 777 ou 767(DL), qu'en sera-t-il aprés la mise en service du A 380 ?
Inévitablement on va tout droit vers la suppression de certaines rotations, mais c'est le même calcul un peu simpliste qui consisterait à remplacer la vingtaine de navettes entre ORY et MRS par 5 vols de 747-300 avec 508 pax.
Dernière remarque, depuis une quinzainne d'années, la plupart des compagnies opèrent sur l'Atlantique Nord avec des bimoteurs, le marché ayant atteint sa maturité, un changement de stratégie me semble hasardeux.
Reste l'A 380 le marché asiatique, mais peut-on raisonnablement se passer du marché américain ?
Il est difficile pour airbus de cibler les compagnies et le marché US : les lignes intérieures et transatlantiques (ultra concurrentielles mais très rentables, il n'y qu'à comparer le prix d'un CDG-LAX par rapport à un CDG-Tokyo par exemple...) sont vérouillées par les plus grands (AA/United/Continental) via leur hub.

Reste le marché transpacifique avec l'ouverture de la Chine, mais le pb reste le même : fort lobbying de la part de Washington pour imposer Boeing, d'où les difficultés pour Airbus de percer dans un espace aérien de la taille d'un continent et un marché de prédilection à la fois pour les mono-couloir/moyens courriers et les long courriers.

En tout cas autant l'A350 a cautionné la vision "point to point" de boeing et de son 787, autant la décision de boeing de lancer le 747-8 valide la vision d'Airbus de la concentration/congestion du traffic aérien.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

sihuapilapa
Membre

Inscrit le 07/02/2006
591 messages postés

# 19 février 2006 02:50
Oui mais on a l'impression que le lancement du 747-8 est un plus un contre feux qu'un projet animé de grandes ambitions.
La démarche est habile car il vont semer le doute dans l'esprit des compagnies exploitant le 747-400 et qui seraient tentés de passer à la concurrence.


(Message édité par sihuapilapa le 19/02/2006 02h52)
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

ROGER
Membre

Inscrit le 15/12/2005
3 messages postés

# 19 février 2006 03:26
Il est tout à fait vrai de dire que la démarche est habile, par ce moyen peu honéreux (au vu de l'investissement d'Airbus) Boeing va mettre en attente certaines compagnies clientes potentielles de l'A380... Les couts d'exploitations (bien que certainement pipés) sont alléchants pour les compagnies souhaitants améliorer le débit de pax de leur flotte!
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

piste331
Membre

Avatar de piste331

Inscrit le 27/11/2005
968 messages postés

# 21 février 2006 11:52
de toute façon il sera en service grin avant leur 747 800 alors on verra bien
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

yellow
Membre

Inscrit le 06/02/2006
38 messages postés

# 22 février 2006 15:57
Et puis boeing a intérêt d'assurer avec ses chiffres concernant l'exploitation du 747-8... Car les compagnies n'aiment guère les promesses à tout va, sachant que l'achat de gros porteurs impliquent un retour sur investissement qui dépendent fortement de ces paramètres (la conso au 1er plan, vu que le prix du baril va aller crescendo) et du nombre de rotations inférieur par rapport à un moyen porteur.

Autant le triple 7 a fait très mal à l'A340, autant l'A380 peut en faire autant au 777 si effectivement les compagnies jouent la concentration des pax et la réduction des rotations en faveur des très gors porteurs (sur les liaisons à fort traffic)... Et c'est là qu'intervient le 747-8 pour ne pas laisser le champ libre à Airbus.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Simon
Responsable

Inscrit le 30/08/2005
1 383 messages postés

# 22 février 2006 18:17
Et dans ce cas là, si les compagnies ne veulent pas baisser leur offre en nombre de siège, le 747-8 va être un peu petit pour prendre les passagers de 2 777

_________________
Simon - AeroWeb-fr.net
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Anonyme
Membre

Inscrit le 19/05/2006
525 messages postés

# 23 février 2006 21:58
Je voudrais juste donner mon avis sur le Duel Boeing/Airbus :

Je trouve dommage que les Européens aient du attendre 30 ans!, avant de produire notre premier très gros porteur : L'A380 que l'on annonce 13% plus rentabe que le B747-400..... SSI le taux d'occupation est de 90%!....
C'est un très gros avion qui ne pourra du moins dans un premier temps ne se poser Que sur des aéroports qui disposent des infrastructures spécialement adaptée.
Boeing à répliqué en annoncant le lancement de son B747-8, qui bénéficiera des avancées technologiques dont bénéficie le B787 Dreamliner, sera Moins difficile à remplir, consommera moins de carburant et sera à son tour X % plus rentable que L'A380 (je n'ai pas les chiffres en tête ), et ce sans nécessiter la moindre modification au niveau des infrastructures aéroportuaires...
Enfin le 747 est un avion qui a déjà fait ses preuves depuis près de 30 Ans...

En ce qui concerne le B787, il s'agit là d'une nouvelle technologie, des réacteurs nettement moins gourmands, un appareil qui offrira 4 cm de plus en largeur de siège qu'en offre le 747 en configuration 8 sièges de front et La m^me largeur de siège que pour le 747 en configuration 9 places de front, l'avion est considérablement allégé, beaucoup de matériaux composites, plus de "cache hublots", ceux ci se teintent comme le passager le souhaite, un moteur électrique est placé au niveau du train d'attérissage pour permettre à l'appareil de rejoindre la piste d'envol et n'allumer ses réacteurs qu'au dernier moment (gain en carburant )
En réplique Airbus lance L'A350 qui n'est autre qu'un dérivé de l'A330 équippé de nouveaux moteurs et bénéficiant de quelques amélioration du programme A380.

Voilà je suis fier des avions européens, mais je pense que Boeing emploi la meilleure des stragtégies tant au niveau de la rentabilité de ses nouveaux avions qu'en terme de capacité.
Je trouve déjà qu'il sera difficile de remplir un avion de 800 places (et on parle déjà d'une version 1000 Places) et pour qu'il soit rentable, c'est simple : il faut le remplir...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

niconewik
Membre

Inscrit le 23/02/2006
2 messages postés

# 23 février 2006 22:24
Je voudrais juste donner mon avis sur le Duel Boeing/Airbus :

Je trouve dommage que les Européens aient du attendre 30 ans!, avant de produire notre premier très gros porteur : L'A380 que l'on annonce 13% plus rentabe que le B747-400..... SSI le taux d'occupation est de 90%!....
C'est un très gros avion qui ne pourra du moins dans un premier temps ne se poser Que sur des aéroports qui disposent des infrastructures spécialement adaptée.
Boeing à répliqué en annoncant le lancement de son B747-8, qui bénéficiera des avancées technologiques dont bénéficie le B787 Dreamliner, sera Moins difficile à remplir, consommera moins de carburant et sera à son tour X % plus rentable que L'A380 (je n'ai pas les chiffres en tête ), et ce sans nécessiter la moindre modification au niveau des infrastructures aéroportuaires...
Enfin le 747 est un avion qui a déjà fait ses preuves depuis près de 30 Ans...

En ce qui concerne le B787, il s'agit là d'une nouvelle technologie, des réacteurs nettement moins gourmands, un appareil qui offrira 4 cm de plus en largeur de siège qu'en offre le 747 en configuration 8 sièges de front et La m^me largeur de siège que pour le 747 en configuration 9 places de front, l'avion est considérablement allégé, beaucoup de matériaux composites, plus de "cache hublots", ceux ci se teintent comme le passager le souhaite, un moteur électrique est placé au niveau du train d'attérissage pour permettre à l'appareil de rejoindre la piste d'envol et n'allumer ses réacteurs qu'au dernier moment (gain en carburant )
En réplique Airbus lance L'A350 qui n'est autre qu'un dérivé de l'A330 équippé de nouveaux moteurs et bénéficiant de quelques amélioration du programme A380.

Voilà je suis fier des avions européens, mais je pense que Boeing emploi la meilleure des stragtégies tant au niveau de la rentabilité de ses nouveaux avions qu'en terme de capacité.
Je trouve déjà qu'il sera difficile de remplir un avion de 800 places (et on parle déjà d'une version 1000 Places) et pour qu'il soit rentable, c'est simple : il faut le remplir...
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - Suivante - Fin

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Ajouter une réponse

Vous devez être inscrit et connecté sur AeroWeb pour pouvoir ajouter une réponse à ce sujet !