Airbus & Power 8

Début - Précédente - 18 - 19 - 20 - 21 - 22

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Auteur Message

sevrien
Anonyme

Inscrit le 08/08/2006
10 923 messages postés

# 23 juillet 2008 22:39
Sans commentaire !

Lien:
http://www.cnbc.com/id/25808042/for/cnbc

Diehl to take over Airbus's Laupheim plant on October 1 - report| 23 Jul 2008 | 01:59 AM ET Font size: FRANKFURT (Thomson Financial) -

German defence and technology company Diehl will on October 1 take over EADS unit Airbus's factory in Laupheim, Schwaebische Zeitung reported, without saying where it got the information.

The deal will be finalized ......, after trade union IG Metall and Airbus's works council this week negotiated working conditions for the factory's employees under their new management, the newspaper said.

EADS in May decided to sell its Laupheim factory to Nuremberg-based Diehl.

maria.sheahan@thomsonreuters.com mas/hjp COPYRIGHT Copyright Thomson Financial News Limited 2008. All rights reserved.
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

sevrien
Anonyme

Inscrit le 08/08/2006
10 923 messages postés

# 25 juillet 2008 23:18
Il faut lire la presse étrangère ! Même si l'on n'est pas d'accord avec l'article sous ce lien, il faut tout de même que les uns et les autres, qui s'intéressent à EADS & à Airbus, quel que soient leur pays & / ou nationalité, ou leurs idées, sachent ce qui se dit et se "pense" ailleurs, ... et peut-être même chez eux ! Après tout, il n'y a pas que les "mono-thinkers", ...les adeptes de la pensée unique sur cette terre !

Lien :
Farnborough Air Show: Planemaker EADS wants to flee eurozone
By Russell Hotten, Industry Editor at Farnborough Air Show

Europe's largest aerospace company, EADS, would consider shifting operations to Brazil or Mexico as well as North Africa as part of a desperate attempt to move away from the eurozone.

Problèmes dans l'Eurozone !

The strength of the euro, which touched a record high against the dollar of 1.60 yesterday, is having a huge impact on EADS. The company owns Airbus, and its aircraft are priced in dollars.

EADS planned to build a factory in Alabama after winning a contract to supply mid-air refuelling aircraft to the US Air Force. But this tender has been reopened and the £20bn order may now go to Boeing.

Yesterday, speaking at the Farnborough Air Show, Louis Gallois, EADS chief executive, said that moving into the dollar zone was a priority. "The US is in the dollar area, and so we have to be in the dollar area," he said.

He said the weak dollar was hurting, but was not critical. "At €1.60 (to the dollar) we are not dead. But we are not in the same shape as if it was €1.20 to the dollar."

EADS already has a final-assembly plant in China for its A320 aircraft, but the company is exploring other overseas facilities. "We could go to, say, Mexico or Brazil," he said. Tunisia was also an option, Mr Gallois added.

Latecoere, a French aerospace equipment manufacturer and a big supplier to Airbus, is building a factory in Tunisia, which will employ 1,200 staff. It is thought that the Tunisian government demanded that the factory be built in return for placing an order for Airbus aircraft. Mr Gallois described Latecoere's investment as "a very interesting development".

Pourquoi est-ce qu'on ne parle pas plus ouvertement de ces choses en Europe Continentale ?
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

xmadflyer
Anonyme

Inscrit le 02/03/2008
1 229 messages postés

# 2 août 2008 22:20
Apres le post ci-dessus du 23/07/2008 à 22h39,

Airbus a signé la vente de son site allemand de Laupheim à Thales et au conglomérat allemand Diehl.

Annonce reprise par Reuters

http://fr.reuters.com/article/businessN ... 9320080801

Airbus avait sélectionné Thales et Diehl fin mai comme "partenaires préférentiels" au détriment de l'équipementier Zodiac pour reprendre cette usine de 1.100 salariés spécialisée dans les aménagements de cabine

Le site de Laupheim sera intégré, comme société commune indépendante détenue à 51% par Diehl et à 49% par Thales, à la division Aérosystèmes du groupe Diehl, qui comprend également la joint venture Diehl Aerospace
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

sevrien
Anonyme

Inscrit le 08/08/2006
10 923 messages postés

# 11 septembre 2008 17:50
Cela se précise ! GKN et Airbus semblent s'entendre,... s'accorder sur le'affaire de FILTON !

Lien :
http://news.airwise.com/story/view/1221126078.html

GKN To Buy Airbus Plant For Up To GBP150 Mln
September 11, 2008

British aerospace company GKN is set to buy a wings factory at Filton in Britain from European plane maker Airbus for up to GBP150 million pounds (USD$265 million), a source with knowledge of the deal said on Wednesday.
Ceci commence à cristalliser ! La source est certainement fiable !
------------------------
The source, speaking on condition of anonymity, said the deal could be announced as soon as Thursday.

GKN and Airbus declined to comment.

Attendons, donc !
-------------------------------------------------
Filton, where the Anglo-French Concorde was partly developed and produced in the 1960s, will continue to supply Airbus.

The deal follows almost a year of negotiations and is part of Airbus efforts to attract outside investment to its plants to help fund composites development for its new A350XWB aircraft.

Pas seulement l'A350-XWB ! Mais il est clair que le principal projet à ce stade est bien l'A350-XWB !
---------------
It was not immediately clear how much GKN would invest in the factory following the transfer of ownership.

Britain's minister in charge of businesses, John Hutton, is expected to visit the Filton plant to mark the deal.

Valeur de symbole ! Raisonnable ! On imagine que les homologues français & allemands seront là, aussi !
---------------------------

Selling Filton was originally part of a broad Airbus plan to sell up to 7 European aerostructure plants in return for investment in new materials needed to make the A350XWB light and fuel-efficient, matching Boeing's 787 Dreamliner.

But talks to sell two airframe plants in France and three in Germany broke down in the summer when financing dried up during the global credit crisis.

Pourquoi l'affaire est-elle plus facile à réaliser au RU ? Ah, ah !
---------------------
Airbus says it will spin off the unsold French and German plants to new subsidiaries and sell them when markets improve.

In a deal seen as separate from the effort to fund a next-generation airframe for the A350, Airbus recently sold a German cabin interiors plant at Laupheim to Germany's Diehl and Thales of France. The plants are set to be transferred to the two buyers on October 1.

Attendons, donc !

(Reuters)
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

Beochien
Membre

Avatar de Beochien

Inscrit le 13/02/2007
9 170 messages postés

# 11 septembre 2008 18:05
Merci Sévrien

Ca vaut une publication plus en vue du côté de 2008 !

_________________
JPRS
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

vrausch
Anonyme

Inscrit le 15/02/2007
787 messages postés

# 15 septembre 2008 15:24
Airbus parvient à vendre son usine anglaise de Filton, reprise par GKN

Eric Cabanis
Après neuf mois de tractations, Airbus a fini par vendre au britannique GKN son usine anglaise de Filton, l'un des deux seuls sites européens pour lesquels l'avionneur a trouvé preneur sur les sept qu'il comptait céder dans le cadre de son plan d'économies Power 8.

GKN a annoncé lundi l'acquisition de cette usine située près de Bristol (ouest de l'Angleterre) et spécialisée dans la fabrication et l'assemblage des ailes d'avions, pour 136 millions de livres, soit environ 172 millions d'euros. 1.500 personnes sont employées sur ce site.

La finalisation de cette vente, négociée par les deux groupes depuis décembre, ne constitue pas une surprise: le directeur général d'Airbus, Fabrice Brégier, avait précisé mardi à l'AFP qu'il ne s'agissait plus que "d'une histoire de jours".

Selon les termes de l'accord, Airbus a passé avec GKN, équipementier pour l'automobile et l'aéronautique, des contrats assurant le maintien de l'activité du site. Il l'a également désigné comme "partenaire stratégique" de son programme d'avion long-courrier A350 XWB.
Ces contrats portent sur "des lots industriels majeurs destinés à l'A350 XWB d'Airbus" que "GKN prévoit de fabriquer localement", a précisé de son côté Airbus.

GKN prévoit d'investir 125 millions de livres (158 millions d'euros) sur cinq ans pour développer le site et participer au programme A350.

Airbus avait fait de Filton son "centre d'excellence" pour les ailes d'avions. Le site fournit la totalité de la gamme d'Airbus, incluant les A320, A330 et A340, les très gros porteurs A380 et l'appareil de transport militaire A400M.

Airbus va conserver environ 5.000 personnes sous sa responsabilité à Filton, dans des activités de conception et de recherche qui n'ont pas été cédées à GKN. Il conserve aussi le centre d'équipement et d'assemblage des ailes de l'A400M, dont le programme, déjà en retard, connaît actuellement des difficultés.

La vente de Filton, "élément important de notre programme de restructuration Power8, permettra d'ouvrir de nouvelles opportunités pour toutes les parties prenantes", a commenté le PDG d'Airbus Tom Enders.

"Cette décision permettra à Airbus de se concentrer sur son rôle d'architecte et d'intégrateur. Pour atteindre cet objectif, les activités voilure, train d'atterrissage et circuits carburant que nous conservons à Filton jouent un rôle essentiel", a-t-il ajouté.

Un responsable du syndicat britannique Unite Bernie Hamilton s'est réjoui pour sa part d'un accord qui "va sauvegarder l'industrie aéronautique britannique pendant plusieurs décennies".

Parmi les sept sites qu'Airbus comptait vendre dans le cadre de son plan d'économies Power8, annoncé en février 2007 pour faire face notamment aux coûts des retards de l'A380 et aux nouveaux investissements nécessaires pour l'A350, Filton est seulement le second à trouver preneur. L'usine allemande de Laupheim, spécialisée dans les aménagements de cabines, a été rachetée en août par le tandem franco-allemand Diehl/Thales.

Mais les cinq autres usines sont finalement restées dans les mains d'Airbus et EADS, faute de repreneur solvable en cette période de crise financière.

Airbus avait cessé début mai ses négociations avec le français Latécoère pour la vente des sites français de Méaulte (Somme) et Saint-Nazaire-ville (Loire-Atlantique).

Auparavant, les négociations avaient capoté avec OHB pour la vente des unités allemandes de Varel, Nordenham et du site EADS d'Augsbourg.

Prenant acte de cet échec, EADS a décidé de créer deux filiales regroupant ces usines en vue d'une vente ultérieure: Aerolia en France et Premium Aerotech en Allemagne.
http://www.boursorama.com/infos/actuali ... ws=5868128
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

sevrien
Anonyme

Inscrit le 08/08/2006
10 923 messages postés

# 16 septembre 2008 09:11
Merci, Vrausch !

Liens en anglais, ... pour ceux que cela intéresse.
http://www.ft.com/cms/s/0/d29de174-834f ... 07658.html

Airbus sells UK plant to GKN
By Kevin Done in London

Published & Last updated: September 15 2008 19:20

GKN agreed to buy Airbus’s wing component factory in south-west England for £136m ($243m) on Monday, a deal that will make the British engineering company one of the world’s top three suppliers of structural components to aircraft makers.

The UK government will provide £60m in repayable launch aid to help GKN buy the centre at Filton, near Bristol. It will design and manufacture large-scale composite wing components for future generation jets for Airbus and eventually for other aircraft makers.

C'est une manière de dire aux USA d'aller se promener où ils veulent avec l'OMC !

The deal with GKN is the first significant success for France’s Airbus in its effort to sell non-core components operations as part of a restructuring programme to cut costs and spread risks to key suppliers....................
.................

--------------
http://www.ft.com/cms/s/0/82c1d848-8310 ... 07658.html

GKN pays £136m for Airbus plant
By Kevin Done, Aerospace Correspondent

Published: September 15 2008 11:39 | Last updated: September 15 2008 19:35

GKN, the UK engineering group, is to take over the Airbus wing component manufacturing operation at Filton, near Bristol, for £136m.

The UK government is backing the deal with £60m in repayable launch aid to support GKN’s investment at Filton in a centre to design and manufacture large-scale composite wing components for future generation jets for Airbus and eventually for other aircraft makers.

Separately, John Hutton, business secretary, announced the government was making available an additional £50m during the next five years for research and technology to support a number of Airbus projects.

Bonne nouvelle ! En "R&D grants", par exemple, .....cela correspond exactments à ce qui se passe aux USA ! Ce qui est sauce pour l'oie doit l'être pour le jars, aussi !

The Airbus UK operations for wing design, engineering and assembly represent the core of Britain’s commercial aerospace industry.

Ministers have been anxious to be seen to be doing all in their power to ensure that the UK does not lose wing work on the next generations of Airbus aircraft – most importantly the A350 and the replacement planned for the A320 short-haul jet, the group’s best selling aircraft.

(Message édité par sevrien le 08/11/2008 11h08)
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

freddu56
Membre

Inscrit le 19/01/2008
373 messages postés

# 29 octobre 2008 10:28
http://www.lepoint.fr/actualites-econom ... 6/0/286503

toujours d'actualité le POWER8

_________________
vive l' armée française
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

sevrien
Anonyme

Inscrit le 08/08/2006
10 923 messages postés

# 8 novembre 2008 10:27
Pas de flooding. Ce poste a pleinement sa place, ici, comme pas mal d'autres de ces derniers jours, positionnés sous "Airbus A350-XWB" !
----------------

TRIM2 a écrit :Oui, Béochien, merci.
D'autres avis ( sevrien, viking.)?

TRIM2
Permettez-moi de 'délirer' un peu ! Mais si peu ! Pour rebondir sur ces divers posts, je précise que :

(i) ceci est une affaire de Management, où la partie technique a sa place, seulement sa place, et pas toute la place :
(ii) cette affaire est enracinée dans le besoin, avant Power8, de tranformer vite et bien, ...
-- le désordre d'un Groupement, d'une ribambelle de filiales, pourrie de l'intérieur par des baronnies et fiefferies ridicules et nuisibles au 'Système Airbus', sans vrai management dit "de Groupe",....au sens moderne,
-- en quelque chose d'ordonné, capable de devenir un véritable Groupe International Intégré, géré comme tel, et où les compétences et capacité de devancer et de répondre aux marchés et à leurs besoins, soient privilégiés dans l'organisation du travail et des opérations,....
-- (iii) avec une aliénation rapide des mauvaises habitudes de "work-share" et "jobs for the boys" / "jobs pour les copains" (tout en acceptant qu'il y ait une inéluctable 'matelas' ou "bedrock" d'activité à garantir aux pays concernés, et à leurs filiales respectives, .. mais selon des modalités flexibles & évolutives, et non "coulée dans le béton de dogmes rigides",.... et, bien entendu, modalités qui excluent les magouilles ;
--(iv) sans critiquer les compétences des Espagnols,..ce n'est pourtant pas un hasard qu'Airbus Espagne soit monté, sur le dos des magouilles orchestrées par certains,...qui en même temps oeuvraient pour abaisser le RU, ...qui, au détriment du Groupe Airbus, a eu à se débrouiller, pour valoriser ses compétences, ... selon un schéma que, en tout état de cause, Airbus était / serait obligé d'adopter,.. soit le "outsourcing", car le Groupe n'avait ni les moyens économiques et financiers (surtout après le fiasco managérial franco-allemand sur les projets A380 et A350 d'origine), ni les combinaisons adaptées de compétences, inspiration, diversité, et agilité (pour "pro-agir" ou "réagir" selon les exigences des circonstances) pour se maintenir comme concurrent valable de Boeing, et stratège vigilant pour éviter de se faire surprendre par, notamment, les industriels chinois, indiens et russes ;

--(v) comme déjà mentionné,
(a) les “designs” 'des avions (et , donc, des ailes) sont évolutifs, et nécessitent des évolutions technologiques, ou sont le fruit des possibilités technologiques, …
-- (b) l’investisseur principal, et le principal preneur des « risques-source »,
-- avec le savoir-faire correspondant, qui, lui aussi, évolue, grâce à ses travaux en R&D & R&T (« Research & Technology » / ’Recherche & Technologie’), en tant que « Leader » en matière de Wing Design & Manufacture,
-- ne saurait être assujetti durablement à des folies indignes d'une saine gestion ;

--(vi)dans un groupe, il est important d'avoir des centralisations bien dosées là où cela est nécessaire et efficace (dans la maison mère ou des filiales désignées de manière rationnelle):

--(vii)le Management centralisé de ces Grands Groupes Internationaux Intégrés ne saurait plus être, au 21ième siècle "vertical, autoritaire, décisionnaire et rigide", comme le voudrait le modèle (que je déteste le mot "modèle" ! ) franco-allemand,... mais, "transversal, souple, par "délégation décisive", et avec une forte dose de coordination, .. qui repose sur une excellente circulation de l'information, et l'exigence incontournable d'avoir, au centre, non pas à décider, mais à assumer la responsabilité des décisions qui se sont imposées par la 'saine gestion' du "management décisif" des composantes opérationnelles du Groupe !

Bref, les "Managers du Siège" coordonnent les décisions, qui montent vers et s'imposent "au Sommet" dans le dialogue, où les Dirigeants Centraux "sponsorisent" les programmes & projets et Objectifs Stratégiques (objectifs financiers & budgets à l'appui, & à tenir, bien sûr ! ) que les Dirigeants du Terrain ont réussi à "leur vendre" / leur faire adopter. Au siège, c'est un autre métier, nécessitant sans doute d'autres compétences !

Et, le schéma dépeint ici, ....vaut pour ce qui est de notre sujet, des ailes, et des composites !

De toutes façons, les Centres d'Excellence devraient avoir pour mission de dépasser les attentes des "conservatismes" du siège, de surprendre agréablement le Siège, qui ne devra pas chercher à tout décider "d'en haut" (quelle ânerie)!

Mais, quand la Direction Centrale / du Groupe lâche un certain type de lest, il faut que les Managers du Terrain, "responsables par délégation", acceptent, en contrepartie, de la vraie Corporate Governance, et des contrôles financiers et de reporting modernes, rigoureux et efficaces" (pas les effets cosmétiques de la vitrine, comme dans la récente affaire de la Société Générale) !

Et, là, j'assume ! Je serai ravi d'entendre, de lire les hurlements de rage et d'invective des participants qui n'ont pas réfléchi à ces questions et "challenges", ceux et des adeptes du NIH, ....qui vont courir le quintet + et se mettre en orbite, parce que ces réflexions dérangeront les esprits orthodoxes et étriqués, qui cherchent à nous mettre dans les petites boîtes sans idées, et qui aiment dire et s'entendre dire les "Je suis d'accord" des lèche-bottes ! wink

(Message édité par sevrien le 08/11/2008 11h13)
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur

sevrien
Anonyme

Inscrit le 08/08/2006
10 923 messages postés

# 24 novembre 2008 15:27
Curieux que ceci ne suscite pas de réactions !
Groupe EADS donne son accord pour conserver pendant 3 annnées encore les Usines allemandes, que le Groupe voualit céder !


Lien :
http://in.reuters.com/article/basicIndu ... 8520081124

EADS agrees to keep German plants for 3 yrs -paper
Mon Nov 24, 2008 6:35pm IST

FRANKFURT (Reuters) -
EADS has agreed to keep for three years a majority stake in three German plants it had planned to sell, German newspaper Financial Times Deutschland reported, citing industry sources.
Intéressant !

The company also agreed with labour representatives that no jobs would be cut at the plants in Varel, Nordenham and Augsburg until the end of 2013.
Sauvés par la crise !

EADS was not immediately available for comment.

EADS last year agreed to sell the factories to a consortium led by German aerospace group OHB, but the talks collapsed earlier this year on difficulties to finance the deal.

The company has bundled the German plants into a new company, Aerotec, which will be launched on Jan. 1.
Oui ! Ils font une opération de "ring-fencing".

The management of EADS and unit Airbus as well as the supervisory board are expected to sign off on the deal between the plants and their labour representatives this week, under which EADS would retain a majority stake until 2011, FT Deutschland said.

Airbus had planned to cut 10,000 jobs and sell all or part of six factories as part of its "Power 8" restructuring plan aimed at cutting costs in the wake of damaging delays to its aircraft production timetable.

(Reporting by Maria Sheahan; Editing by Mike Nesbit)
Réactions ?
Voir le profil de l'auteur Envoyer un message privé à l'auteur
Début - Précédente - 18 - 19 - 20 - 21 - 22

Créer un nouveau sujet Répondre à ce sujet Ajouter ce sujet à mes sujets favoris

Ajouter une réponse

Vous devez être inscrit et connecté sur AeroWeb pour pouvoir ajouter une réponse à ce sujet !