Actualité aéronautique

Bourget 2011 : Récapitulatif (première partie)

Article publié le 28 juin 2011 par Nicolas Perron

Il n’y avait pas qu’Airbus et Boeing au Bourget 2011. Voici un récapitulatif de ce qui s’est passé pour les autres constructeurs dont ATR, Bombardier et Embraer.

ATR

Le constructeur de turbopropulseurs a sans aucun doute connu le meilleur salon de son histoire. En plus de célébrer son 30e anniversaire, ATR, a annoncé des commandes fermes pour 60 exemplaires. Le constructeur a même enregistré une commande ferme de 15 ATR 72-600 plus 15 options de la part de General Electric Capital Aviation Services (GECAS) qui n’a pas l’habitude d’acheter des avions non motorisés par GE Aviation.  

Depuis le début de l’année, le constructeur a enregistré des commandes pour 88 exemplaires et 42 options, une année record qui justifie la montée en cadence de la production à 70 appareils par année. Depuis le début du programme, ATR a maintenant enregistré 1162 commandes et en a livré 929. 

ATR fête ses 30 ans au Bourget 2011

Filippo Bagnato, Président Exécutif d’ATR a déclaré : « Il s’agit d’un salon du Bourget absolument historique pour ATR. Notre liste de clients, autant chez les compagnies que chez les loueurs, ne cesse d’augmenter, et nos avions volent aujourd’hui sur presque 100 pays. Ceci souligne comment les ATR sont une solution idéale pour le transport régional. Nous sommes heureux de donner la bienvenue à nos nouveaux opérateurs et clients. Nous sommes également honorés par la confiance portée par d’autres opérateurs et clients de longue date. »

Bombardier

Le Bourget 2011 pour Bombardier est sans aucun doute celui où sa nouvelle gamme d’appareils CSeries a décollé. Après plus de quinze mois sans commande, deux (10 et 3 exemplaires) ont été enregistrées quelques semaines avant le salon suivi de deux autres clients non-identifiés, ce qui a d’ailleurs un peu terni l’importance de celles-ci, ont commandé chacun une dizaine d’appareils. À cela s’ajoute une intention du transporteur Korean Air pour dix CS300 qui devrait être confirmé dans quelques semaines lors de la prochaine réunion du conseil d’administration du transporteur. Sans compter celle de Korean, Bombardier a maintenant 123 commandes fermes.

« L’équipe Bombardier Avions commerciaux ne saurait être plus heureuse des résultats qu’elle a obtenus au salon », a déclaré Gary R. Scott, président, Bombardier Avions commerciaux. « Nos nouveaux avions sont maintenant tous vendus pour 2014, avec quelques créneaux restants en 2015, et ce, grâce à l’élan récent », a-t-il ajouté.

Concernant le CSeries, Bombardier a présenté les premières images du poste de pilotage, qui sera définitivement un des plus modernes sur le marché.

Le poste de pilotage du CSeries de Bombardier

Bombardier a également très bien tiré son épingle du jeu du côté de l’aviation d’affaires avec deux commandes pour un total de seize appareils Global 7000/8000 de VistaJet (10) et AVWest (6). Ces appareils sont actuellement en développement et entreront en service en 2016 et 2017.

Embraer

Malgré une présence plus discrète cette année, le constructeur brésilien a tout de même eu son lot de commandes et de nouvelles. La plus importante provenant assurément du programme E-Jet, la très populaire famille d’avions régionaux, qui a franchi le cap des mille appareils vendus et ce seulement sept ans après la mise en service de l’Embraer 170 avec LOT Polish Airlines en 2004.

Le transporteur indonésien Sriwijaya a placé une commande ferme pour une vingtaine d’Embraer 190. Air Astana et Air Lease Corporation, la nouvelle société de location de Steven Hudvar-Hazy (ex-ILFC), ont respectivement exercé des options pour deux et cinq Embraer 190. Notons la lettre d’intention de Kenya Airways pour dix Embraer 190 plus 10 options.

Côté défense, le développement de l’avion de transport militaire KC-390 a un peu retenu l’attention en sélectionnant Messier-Bugatti pour les roues, les freins carbone, le système de rétraction et d’extension des trains d’atterrissage principaux et les composants hydrauliques du système d’orientation du train avant.

Sukhoi 

Le constructeur russe Sukhoi n’est pas en reste. Son nouveau jet régional Superjet 100, récemment mis en service avec Armavia et Aeroflot, fait son chemin parmi les grands. Le transporteur italien Blue Panorama Airlines a commandé douze appareils et PT Sky Aviation, un transporteur indonésien, a signé un protocole d’accord pour une douzaine d’exemplaires également.

Sukhoi et Alenia Aeronautica ont annoncé qu’une version d’affaires du Superjet 100, le SBJ, sera lancé en octobre prochain lors de la convention NBAA à Las Vegas. Tout ce que le constructeur a dévoilé pour l’instant est que l’appareil sera basé sur le SSJ100-95, la version 95 passagers, et que l’autonomie passera de 1645 milles nautiques à près de 4300. La certification du SBJ est prévue pour le début de 2014.

Eurocopter

Le plus important constructeur d’hélicoptère de la planète n’allait pas laisser une si belle occasion de se faire valoir. Le constructeur a présenté son démonstrateur X3 et l’EC175 a fait sa première apparition publique. 

X3 d'Eurocopter au Bourget 2011

Côté vente, notons des commandes de la Gendarmerie Nationale pour trois EC135 supplémentaires et quatre EC175 pour Héli-Union. 

Agusta-Westland

Le constructeur d’hélicoptère italien AgustaWestland s’est bien débrouillé en dévoilant un nouvel appareil et en a présenté deux autres pour la première fois au Bourget. L’AW189, un bi-moteur de huit tonnes, a été dévoilé et l’AW149 et l’AW159, deux appareils militaires, ont fait leur première apparition au Bourget.

AgustaWestland AW189

COMAC

Le constructeur chinois COMAC n’a pas annoncé de commande lors du salon. Par-contre, il a fait beaucoup parler de lui en annonçant une collaboration avec le transporteur à bas prix Ryanair. L’entreprise irlandaise aura son mot à dire sur le développement du monocouloir de 160 à 200 sièges C919. 

Ryanair n’a pas commandé l’appareil mais a laissé entendre qu’une importante commande de 200 appareils est une possibilité. Reste à déterminer si Michael O’Leary a vraiment l’intention de commander le C919 ou si c’est seulement un geste pour mettre la pression sur Boeing. 

Autres

Mentions honorable aux constructeurs GECI Aviation et Viking Air. GECI a annoncé des commandes fermes pour une quarantaine d'appareil SK-105 Skylander et Viking Air a vendu seize Twin Otter de nouvelle génération.

Skylander de GECI

Liens commerciaux

Sur le même sujet

Les plus belles photos d'avions
Boeing 787-9 Dreamliner (F-HRBA) Boeing 787-9 Dreamliner (F-HRBA) Boeing 787-9 Dreamliner (F-HRBA) Airbus A330-243 (N968AV) Airbus A321-231(WL) (EC-MGZ) Bréguet Br-14P Replica (F-POST)