Actualité aéronautique

Premier vol d’un hélicoptère de secours avec du carburant aérien durable

Article publié le 14 juin 2021 par David Dagouret

L'appareil est un Airbus H145 d'ADAC Luftrettung.  

Un hélicoptère de secours a volé pour la première fois avec du carburant aérien durable (SAF). Cet Airbus H145 était opéré par ADAC Luftrettung, une société allemande à but non lucratif spécialisée dans le secours héliporté. Les moteurs Arriel 2E de cet hélicoptère ont été ravitaillés avec un biocarburant, lors d’une cérémonie qui s’est déroulée sur l’héliport de la clinique Harlaching à Munich, en présence du directoire de l’ADAC Foundation et de l’ADAC Luftrettung, et de dirigeants de Safran Helicopter Engines, Airbus Helicopters et TotalEnergies. 

Durant ce vol, ce H145 a utilisé un biocarburant de deuxième génération, considéré comme le carburant durable de référence pour réduire les émissions de CO2 de l’industrie aéronautique, car fabriqué à partir de résidus et de déchets provenant de l’industrie alimentaire, (comme les graisses et les huiles usagées), et n’entrant pas en concurrence avec la production agricole alimentaire. Ce biocarburant a été fabriqué par TotalEnergies, dans sa raffinerie de Normandie, à partir d’huile de cuisson usagée.

Avec ce carburant durable, ADAC Luftrettung pourrait réaliser une réduction de ses émissions de CO2 de l’ordre de 33 %, ce qui équivaudrait à une diminution de 6000 tonnes de CO2 émis, pour un volume annuel de 50 000 missions et 3,3 millions de kilomètres parcourus. 

ADAC Luftrettung et Safran Helicopter Engines partagent la même ambition de généraliser l’utilisation des carburants aériens durables, et vont lancer un projet pour étudier tous les aspects de l’utilisation de biocarburant sur un hélicoptère. Des essais opérationnels, faisant intervenir un H145 basé à Cologne, démarreront dès cet été.

En ce sens, un accord de long terme a été signé par Frédéric Bruder, Président d’ADAC Luftrettung et Franck Saudo, Président de Safran Helicopter Engines, pour augmenter progressivement jusqu’à 100 % la proportion de biocarburant dans les moteurs d’hélicoptères, et par la suite promouvoir l’utilisation des carburants de synthèse produit à partir d’hydrogène, de CO2 capté dans l’atmosphère et d’électricité issue d’énergies renouvelables (e-carburant ou PTL).

Andrea David, Président d’ADAC Foundation, auquel appartient ADAC Luftrettung, a déclaré : "pour nous, ce projet pilote autour des carburants aériens durables est un important pas en avant dans l’objectif de neutralité carbone de notre fondation et du secours aérien, et dans notre contribution, au titre d’organisation à but non lucratif, aux objectifs climatiques de l’Allemagne et de l’Europe."

Frédéric Bruder, Président d’ADAC Luftrettung a déclaré : "Nous voulons être pionnier dans la décarbonation du transport médical d’urgence avec un kérosène plus respectueux de l’environnement. Cela implique également de développer les technologies permettant de rendre l’utilisation des SAF pérennes sur le long terme. Pour y parvenir, nous avons des partenaires solides à nos côtés. Il est également important de mentionner que les SAF sont des carburants déjà certifiés, ce qui est un gage de sécurité des vols."

Franck Saudo, Président de Safran Helicopter Engines a déclaré : "Au sein de l’industrie, Safran est leader dans la diminution des émissions de CO2 de l’hélicoptère. En parallèle de ce premier vol historique, nous avons signé avec ADAC Luftrettung un accord pour étendre l’utilisation des SAF sur leur flotte d’hélicoptères motorisés par Safran. Tous nos moteurs sont déjà certifiés pour fonctionner avec 50 % de SAF, dont du biocarburant. Notre objectif est maintenant d’atteindre un niveau d’incorporation de 100 %."

Bruno Even, Président d’Airbus Helicopters a déclaré : "Etre pionner dans le domaine des SAF est une ambition claire pour Airbus et généraliser l’utilisation de ces carburants sera une étape importante pour notre industrie. Le vol réalisé aujourd’hui est une première étape confirmant que la gamme de produits d’Airbus Helicopters a les émissions de CO2 les plus basses du monde."

Christian Chabrol, Directeur Exécutif de TotalEnergies en Allemagne a déclaré : "TotalEnergies s’est fixé comme objectif d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2050. En développant les biocarburants, nous aidons directement nos clients dans l’industrie aéronautique à réduire leurs émissions de carbone. Notre SAF de type biokerosène peut être utilisé directement sans modification des moteurs aéronautiques et des infrastructures logistiques de distribution et de stockage. Nous en faisons déjà l’expérience. Fin mars dernier, nous avons par ailleurs démarré la production de carburant aérien durable en France, et nous ferons prochainement de même en Allemagne."

adac

Sur le même sujet

Les plus belles photos d'avions
Agusta-Westland Merlin HM.2 (ZH845) Agusta A.109BA (H46) Pilatus P-3-05 (HB-RCY) Canadair CL-600-2B16 Challenger 604 (HB-JRQ) Embraer ERJ-190-100STD 190STD  (PH-EXB) Dassault Falcon 900 LX (N299FG)