Actualité aéronautique

Thales et Airbus sélectionnés pour moderniser les moyens de guerre électronique de l’Armée française

Article publié le 13 février 2021 par David Dagouret

Ce contrat, qui s’étend sur 10 ans, équipera les trois armées d’un système d’informations et de capteurs communs.

La Direction générale de l’armement (DGA) vient d’attribuer à Thales et Airbus un marché pour le système interarmées de renseignement d’origine électro-magnétique (ROEM) tactique. Ce système, qui va renouveler les capacités d’écoute, de radiogoniométrie et d'exploitation du spectre électromagnétique, est capital pour l’Armée française. 

Ce contrat, qui s’étend sur 10 ans, équipera les trois armées d’un système d’informations et de capteurs communs. Il s’agit d’un programme à effet majeur (PEM), au même titre que les programmes CONTACT ou SCORPION.  Il s’inscrit dans le cadre du dispositif " ROEM Tactique interarmées", qui dotera le commandement français d'une capacité d'appui électronique tactique renforcée. 

Ce programme de ROEM tactique permettra la modernisation des moyens de guerre électronique au contact sur les théâtres d’opérations en fournissant des moyens performants, portables ou sous blindage, répondant aux avancées technologiques permanentes en matière de communication. Ce nouveau système d’écoute et de localisation des communications adverses apportera une assistance à la manœuvre sur le théâtre d’opérations, contribuant ainsi à la sécurité de nos forces. Il équipera les véhicules d’appui électronique du 54ème RT de l’Armée de terre (plateformes du programme SCORPION), les principaux bâtiments de la Marine nationale ainsi que les aéronefs de patrouille maritime Atlantique 2, et pourra être projeté pour la défense des bases aériennes en opérations extérieures.

Ce système, unique pour les Forces françaises, permettra de faciliter la formation des spécialistes et de mutualiser le soutien puisque le maintien en conditions opérationnelles (MCO) sera commun aux 3 forces. Réalisé en co-traitance par Thales et Airbus, ce programme bénéficiera de l’expérience combinée des deux groupes. 

Thales s’appuiera sur son expertise dans le domaine des systèmes de renseignement électronique dont les programmes COHORTE (système actuel de ROEM tactique utilisé par l’armée de Terre), MINREM (Moyen Interarmées Navalisé de Renseignement d’origine Electro Magnétique), ARCHANGE (Avion de Renseignement à CHArge utile de Nouvelle GEnération) et CLOVIS (Capacité de LOcalisation à Vocation Interministérielle et Stratégique). Thales capitalisera également sur sa maîtrise des communications de bout en bout et sur ses compétences en radio et en protection des communications.

Airbus s’appuiera sur son expérience et son expertise dans les systèmes de renseignements d’origine électromagnétique stratégiques, notamment les programmes RAMSES (Evolution du Système d’information stratégique traitant des communications radio et satellite) et PARADOS (capteur d’acquisition de communications radio). Ces systèmes sont actuellement utilisés opérationnellement  par la Direction du Renseignement Militaire, l’Armée de Terre, l’Armée de l’Air et de l’Espace et la Marine nationale. Airbus capitalisera également sur ses compétences en intégration et sécurisation de systèmes complexes.

La première phase de ce programme offrira une première capacité d’écoute pour les trois forces et sera ensuite complétée par des tranches optionnelles visant à augmenter significativement le nombre d’unités. De nouvelles fonctionnalités seront ajoutées (nouvelles fonctions d’analyse dans le système d’information, capacités de détection ou d’exploitation accrues…) de façon incrémentale au cours du programme, et ce afin de doter l’Armée française de systèmes et capacités de guerre électronique renouvelés et modernisés.

Marc Darmon, Directeur général adjoint Systèmes d'information et de communication sécurisés, Thales a déclaré : "Face à l’accroissement des risques, la fiabilité du renseignement est un élément essentiel de la souveraineté, et joue un rôle stratégique dans la prise de décisions en appui aux opérations et qui contribue à la protection des Forces, du territoire et des populations. Nous sommes fiers de participer à la modernisation des capacités de renseignement du pays qui permettra de soutenir les Forces françaises au contact sur les théâtres d’opérations, quel que soit le milieu, contribuant ainsi à leur sécurité et à la réussite de leurs missions décisives."

François Lombard, Directeur des activités Intelligence d’Airbus Defence and Space a déclaré :"La multiplication des menaces  auxquelles nos Forces armées font face nécessite de s’appuyer sur une quantité d’informations toujours plus importante. Ces nouvelles capacités de renseignements électro-magnétiques, combinées à d’autres sources, notamment l’imagerie aérienne et satellite, permettront non seulement d’identifier ces menaces, mais surtout de les caractériser avec une bien plus grande précision." 

A

Les plus belles photos d'avions
Airbus A320-214 (OO-SNF) Embraer 505 Phenom 300 (HB-VPO) Boeing 737-7K2/WL (PH-BGX) Airbus A319-133X/CJ (A6-ESH) Embraer 505 Phenom 300 (OE-GDF) Airbus A320-214/WL  (OE-IJW)