Actualité aéronautique

Transavia poursuit son engagement avec Safety Line pour réduire ses émissions de Co2

Article publié le 1 mai 2021 par David Dagouret

La compagnie devient ainsi le client de lancement d'optilevel.  

En Novembre 2020, Transavia annonçait les économies de carburant réalisées grâce à OptiDirect, solution développée en partenariat avec Safety Line pour proposer des raccourcis aux pilotes de ligne pendant le vol et réduire les émissions. Dans la continuité de ce partenariat, Transavia devient la première compagnie à tester OptiLevel, une solution d’optimisation verticale des vols.

Ces deux solutions d’optimisation de la croisière s’ajoutent à OptiClimb, déployée en 2018 par Safety Line sur les appareils de la compagnie, pour exploiter les données de vol aux conditions du jour afin de déterminer un profil de montée optimisé.

Transavia s’appuie depuis 7 ans sur les avancées des travaux de Safety Line en matière de Big Data et d’intelligence artificielle afin d’économiser du carburant et de réduire toujours plus ses émissions carbone grâce à l’éco-pilotage.

Développée dans le cadre du partenariat d’innovation entre Transavia et Safety Line, OptiLevel permet, grâce à la prise en compte de l’effet des différents vents et températures à différents niveaux de vols sur la performance des avions, d’aviser les pilotes sur l’intérêt ou non de demander au contrôle aérien un changement de niveau de vol lorsque celui-ci devient possible.

Les plans de vol des avions de ligne s’avèrent en effet souvent très contraints et ne suivent pas toujours le profil vertical le plus optimal si l’on prend en considération les vents et températures rencontrés pendant le vol. A conditions météo similaires, il sera en général plus économique de voler plus haut lorsque la masse de l’avion le permet. Cependant, il peut y avoir des différences de vents qui peuvent annuler cet effet. Par ailleurs, les changements de niveaux de vols du plan de vol se font au niveau de waypoints, des repères cartographiques spécifiques à la navigation aérienne, qui sont parfois très éloignés les uns des autres. Les pilotes pourront avoir intérêt à changer de niveau de vol entre deux waypoints quand la masse de l’avion le permet, en fonction des conditions météo.

D’après une étude de la NASA, l’optimisation des niveaux de vol peut permettre des économies potentielles de l’ordre de 1% du carburant de croisière, soit environ 45kg de carburant par vol sur le réseau de Transavia.

Emmanuel Cachia, Directeur des Opérations Aériennes de Transavia France a déclaré : "Transavia est fière d’être le partenaire d’innovation de Safety Line. Nos opérations aériennes étudient en permanence les solutions d’éco-pilotage permettant de réduire les émissions de CO2. Après avoir été compagnie de lancement pour OptiClimb et OptiDirect, nous nous réjouissons d’avoir pu travailler avec Safety Line sur le développement d’OptiLevel, dont les essais en vol viennent d’être lancés."

Pierre Jouniaux, Fondateur et PDG de Safety Line a déclaré : "Il y a vraiment des différences significatives entre ce qui est prévu dans le plan de vol et ce à quoi sont confrontés les pilotes en temps réel. Le fait d’avoir un outil d’aide à la décision dans la cabine de pilotage permet aux pilotes d’être mieux équipés pour tirer avantage des opportunités d’économies de carburant qui peuvent se présenter au cours du vol. Le partenariat d’innovation avec Transavia permet d’adapter nos outils à la réalité des conditions rencontrées par les pilotes."

transavia

Sur le même sujet

Les plus belles photos d'avions
Airbus A350-941 (TC-LGC) Airbus A350-941 (TC-LGC) Boeing 737-406(C) (C-FFNC) Boeing 737-406(C) (C-FFNC) Bombardier Dash8-Q402 (C-GHQP) Bombardier Dash8-Q402 (C-GHQP)