Actualité aéronautique

Airbus : ses résultats pour l'exercice 2022

Article publié le 28 février 2023 par David Dagouret

Le groupe a enregistré un chiffre d'affaires de 58,8 milliards d'euros.

Airbus a présenté ses résultats financiers consolidés de l'exercice 2022 et fourni des prévisions pour 2023.

Les commandes brutes d'avions commerciaux ont augmenté à 1 078 (2021 : 771 avions), avec des commandes nettes de 820 avions après annulations (2021 : 507 avions). Le carnet de commandes s'élevait à 7 239 avions commerciaux à la fin de 2022. 

Airbus Helicopters a enregistré 362 commandes nettes (2021 : 414 appareils). Les commandes d'hélicoptères étaient bien réparties entre les programmes et comprenaient 12 H160. Les prises de commandes d'Airbus Defence and Space en valeur ont atteint 13,7 milliards d'euros (2021 : 13,7 milliards d'euros). Parmi les principales commandes figurent la phase de démonstration 1B du système aérien de combat futur, le système aérien sans pilote Eurodrone et 20 Eurofighters de dernière génération pour l'armée de l'air espagnole.

Les prises de commandes consolidées en valeur ont augmenté à 82,5 milliards d'euros (2021 : 62,0 milliards d'euros), le carnet de commandes consolidé étant évalué à 449 milliards d'euros fin 2022 (fin 2021 : 398 milliards d'euros).

Les revenus consolidés ont augmenté de 13 % pour atteindre 58,8 milliards € (2021 : 52,1 milliards €). Au total, 661(1) avions commerciaux ont été livrés (2021 : 611(2) avions), dont 53 A220, 516 de la famille A320, 32 A330 et 60 A350. Le chiffre d'affaires généré par les activités d'avions commerciaux d'Airbus a augmenté de 15 % en glissement annuel.

Airbus Helicopters a livré 344 unités (2021 : 338 unités), avec des revenus en hausse de 8 pour cent, reflétant principalement la croissance des services et un mix favorable dans les programmes. Les revenus d'Airbus Defence and Space ont augmenté de 11 pour cent, principalement grâce à l'augmentation du volume des avions militaires et d'Eurodrone. Au total, 10 avions de transport A400M ont été livrés en 2022, contre 8 en 2021.

L'EBIT ajusté lié aux activités d'avions commerciaux d'Airbus a augmenté à 4 600 millions € (2021 : 3 570 millions €). 

Sur le programme de la famille A320, la trajectoire de montée en cadence a été adaptée avec les fournisseurs. La Société progresse désormais vers une cadence de production mensuelle de 65 appareils d'ici fin 2024 et 75 en 2026. L'entrée en service de l'A321XLR est prévue au deuxième trimestre 2024.

Le taux de production mensuel de l'A330 a augmenté à environ 3 à la fin de 2022, comme prévu, et la Société vise désormais à atteindre le taux 4 en 2024. La cadence mensuelle de l'A350 est désormais d'environ 6 appareils. Afin de répondre à la demande croissante de gros-porteurs avec la reprise du trafic aérien international, et suite à une étude de faisabilité avec la chaîne d'approvisionnement, la Société vise désormais un taux de production mensuel de 9 A350 à la fin de 2025.

L'EBIT ajusté d'Airbus Helicopters a augmenté à 639 millions d'euros (2021 : 535 millions d'euros). L'EBIT ajusté d'Airbus Defence and Space a diminué à 384 millions d'euros (2021 : 696 millions d'euros. Les dépenses de R&D autofinancées consolidées ont totalisé 3 079 millions € (2021 : 2 746 millions €). L'EBIT consolidé (déclaré) s'est élevé à 5 325 millions € (2021 : 5 342 millions €), y compris des ajustements nets de -302 millions €.

Sur cette base, la société vise à atteindre en 2023 environ :

  • 720 livraisons d'avions commerciaux ;
  • Un EBIT ajusté de 6,0 milliards d'euros ;
  • un flux de trésorerie disponible avant fusions et acquisitions et financement des clients de 3,0 milliards d'euros.

Guillaume Faury, Chief Executive Officer d'Airbus a déclaré : "L'industrie a poursuivi son redressement au cours de l'année 2022, le trafic aérien augmentant et les compagnies aériennes se tournant vers la planification de leur flotte à long terme. Nous avons enregistré des résultats financiers solides malgré un environnement opérationnel défavorable qui a empêché notre chaîne d'approvisionnement de se rétablir au rythme prévu. La société a dû ajuster ses opérations en conséquence, ce qui a entraîné une baisse des livraisons d'avions commerciaux par rapport aux prévisions initiales. Nous adaptons notre production pour qu'elle corresponde à l'offre. À l'aube de 2023, nous nous concentrons sur nos activités industrielles et sur la transformation à plus long terme de la Société. La solide performance financière de 2022 et notre confiance en l'avenir nous amènent à proposer le versement d'un dividende plus élevé cette année."

airbus

Sur le même sujet

Les plus belles photos d'avions
Airbus A400M-180 (CT-07) Airbus A340-642 (G-ECLC) Airbus A340-642 (G-ECLC) Socata TBM 930  (N930GW) Dornier Do-328-110 (D-CGAP) Boeing 747-312 (F-GSUN)