Actualité aéronautique

Et si je devenais pilote d’ULM !

Article publié le 14 mars 2021 par David Dagouret

Ça y est, j’ai commencé mon apprentissage théorique mais également pratique. 

J’attendais ça avec impatience et ça y est, je suis officiellement élève pilote d’ULM. Il va falloir maintenant que je me mette aux choses sérieuses car à mon avis l’apprentissage ne va pas être de tout repos. 

Comme on me l’avait conseillé, j’ai acheté et surtout commencé à lire le Manuel du Pilote d’ULM qui est composé de plus de 352 pages et divisé en plusieurs parties. Les différentes parties de ce manuel sont décomposées en 11 phases :

  • Phase 1 La machine et l’instrumentation
  • Phase 2 Les principes du vol
  • Phase 3 Pilotage de base
  • Phase 4 Pilotage et aérologie
  • Phase 5 La météorologie
  • Phase 6 Les performances et les limitations de l’ensemble "Pilote/Machine"
  • Phase 7 Situations délicates, prévenir la panne
  • Phase 8 L’ULM et l’espace aérien
  • Phase 9 L’achat, l’entretien et les réparations
  • Phase 10 Les performances humaines
  • Phase 11 Préparation et gestion du vol

manuel

Dès le début de ma lecture, je savais que la théorie n’allait pas être une chose facile mais je ne pensais pas que ce serait aussi poussé. Je suis passionné d’aviation depuis de nombreuses années, mais jamais je ne me suis demandé quelles étaient les caractéristiques de la traînée et de la portance, sachant que celle-ci, notée RZ, était égale à : RZ=1/2pV²xSxCz et que la traînée, notée Rx, valait quant à elle : Rx=1/2pV²xSxCx.

Je vous avoue que je me suis senti très seul en voyant ces formules. Heureusement, le manuel est largement illustré, ce qui permet une meilleure compréhension.

Dans le même temps, j'ai également débuté mon apprentissage avec le site DEVENIRPILOTEULM.COM qui propose des vidéos couvrant l'intégralité du programme de formation du pilote d’ULM. Toutes les vidéos sont commentées par Jaurès, pilote et instructeur à l’Airclub Passion Pilote ULM de Cerny-La Ferté-Alais. Avec cette formation du site DEVENIRPILOTEULM.COM, Jaurès recommande de faire les QCM sur le site https://www.aerogligli.fr/. En effet, dans le programme d’apprentissage de DEVENIRPILOTEULM.COM, on trouve également un accès à aerogligli.fr pour une période de trois mois. 

devenir

Je ne vous cacherais pas que l’apprentissage de la théorie me semble vraiment très compliqué sachant que le certificat théorique est un examen sous la forme d’un QCM de 40 questions et que je ne devrai pas faire plus de dix fautes pour être reçu ; mais ça, je n’y pense pas encore. 

Ce que j’attendais également avec impatience était mon premier vol. Cette première excursion est un moment de découverte pour se familiariser avec l’environnement du vol l’ULM. Le rendez-vous était pris pour le samedi 27 février.  

Le soleil était prévu mais le vent aussi. Je suis parti de la maison en direction de l’aérodrome de Cerny-La Ferté-Alais et durant les cinq minutes de trajet je ne cessais de me répéter : “Oh la la il y a du vent, j’espère qu’on volera quand même”. 

Je suis arrivé au hangar de l’Association Passion Pilote Ulm (APPU) et j’ai rencontré pour la première fois, Christian, mon instructeur avec qui j’allais passer beaucoup de temps pour mon apprentissage. 

nynja

Avant toute chose, Christian m’a tout de suite mis dans le bain en me disant que la sécurité était le maître mot ainsi que le respect de la réglementation. Avant de voler, on doit vérifier de nombreuses choses, toutes aussi importantes, comme la visite pré vol. 

Dans un premier temps, Christian m’a donné une description détaillée du Best Off Nynja 912 en précisant entre autres son poids à vide, la masse maximale pour le décollage (MTOW) et la vitesse à ne pas dépasser (VNE). Tout en me présentant l’aéronef, nous avons débuté la visite pré vol, qui consiste à effectuer une inspection minutieuse de l’appareil avant tout vol, même si l’ULM a déjà volé avant. 

Nous avons débuté par le cockpit, l’avant de l’appareil, l’aile gauche, l’arrière de l’avion, puis l’aile droite. Tout étant en ordre, j’ai pu prendre place à l’intérieur de l’aéronef et malgré mon 1m86 j’étais à mon aise. 

cockpit

cocpitk

Ce vol de découverte étant axé sur la sécurité, j’ai appris qu’il existait une check-list à respecter avant le démarrage du moteur, avant le roulage et surtout avant le décollage. Cette étape se divise en plusieurs parties pour les actions vitales et qui a pour acronyme le mot  “ACHEVER”. Je vous détaillerai cette partie importante ultérieurement, dans une autre partie de ma formation.

Il  est temps pour moi de démarrer le moteur et de nous rendre au point d’attente de la piste 28 sur l’aérodrome de Cerny-La Ferté-Alais. Évidemment pour ce premier vol, Christian se chargera du décollage. 

“La Ferté-Alais d’Echo Lima, je m'aligne piste 28 et je décolle.” Christian pousse la manette des gaz à fond et là je sens que le moteur Rotax 912 a de la puissance. Je regarde la piste qui défile de plus en plus vite et  avec un large sourire (qui ne se voit pas forcément derrière mon masque), j’observe Christian.

Christian très concentré, déclare : “5600t/mn, 50km/h, 70 km/h, 90km/h je tire sur le manche et je déjauge les roues, 110 km/h vitesse de montée, je tire sur le manche pour monter.” Ça y est nous décollons !!! Ma première impression : “Wahou ça monte vite et très facilement !!!” Christian m’informe que nous sommes déjà à 1400 pieds et qu’ il va stabiliser notre vol à cette altitude ; surtout, il me dit que c’est à moi de prendre le manche. 

nynja

Vous auriez vu ma tête, j’étais à la fois très heureux mais à la fois angoissé. Je saisis le manche du Nynja et Christian me demande déjà de tourner sur notre droite. Timidement, je pousse le manche sur la droite et le Nynja se penche sur la droite. La vue est magnifique, il fait beau et nous avons une visibilité importante. Nous nous dirigeons vers le nord de l’Essonne et nous pouvons apercevoir Paris. C’est magnifique. Deuxième virage, je pousse à nouveau le manche vers la droite et à la demande de Christian, j’agis pour la première fois sur le palonnier pour avoir un vol symétrique. 

Nous nous dirigeons vers l’est et nous avons le vent un peu de côté, ça bouge mais pas énormément. J’avais imaginé qu’on ressentait plus les turbulences sur ce type d’aéronef mais je me suis trompé. 

Nynja

Nous avons poursuivi notre vol au-dessus de la campagne essonnienne et je n’ai tellement pas vu le temps passer qu’il fallait déjà retourner à l’aérodrome. Après avoir survolé la verticale de l’aérodrome de Cerny-La Ferté Alais afin de vérifier l’état du terrain, nous avons fait un virage à gauche pour nous engager dans le tour de piste, puis un second pour nous mettre en vent arrière main droite avec une altitude de 1100 pieds. J’ai poursuivi le pilotage jusqu’à la phase finale de l’atterrissage et Christian a repris les manettes pour poser l’appareil sur la piste 10 du terrain. 

Cliquer sur l'image pour voir la vidéo : 

nynja

Nous avons quitté la piste et stationné l’appareil avant de regagner le hangar de l’APPU afin de remplir les documents administratifs pour officialiser mon début de formation. Je précise qu’une attestation est à envoyer au service des licences de la DGAC.  

nynja

Lorsque Christian m’a demandé comment j’avais trouvé le vol, vous imaginez bien que mes superlatifs n’étaient pas assez nombreux pour lui faire comprendre à quel point j’avais adoré ce moment et que j’avais vraiment hâte de reprendre les airs.

Liens commerciaux

Sur le même sujet

  • Nynja (Version d'appareil)
Les plus belles photos d'avions
Antonov An-124-100 (UR-82008) Antonov An-124-100 (UR-82008) Antonov An-124-100 (UR-82008) Antonov An-124-100 (UR-82008) Antonov An-124-100 (UR-82008) Antonov An-124-100 (UR-82008)