Boeing 777-3Q8/ER

Description de la version Boeing 777-3Q8/ER

Lancé au Salon du Bourget le 26 juin 1995, son assemblage majeur a commencé en mars 1997 et sa carrosserie a été jointe le 21 juillet, il a été déployé le 8 septembre et a effectué son premier vol le 16 octobre. Le 777 a été conçu pour être étiré de 20 % : 60 sièges supplémentaires pour atteindre près de 370 en tri-classe, 75 de plus pour atteindre 451 en bi-classe, ou jusqu'à 550 en tout-économique comme le 747SR. L'allongement de 10,1 m est réalisé avec 5,3 m en dix cadres à l'avant et 4,8 m en neuf cadres à l'arrière pour une longueur de 73,8 m, soit 3,4 m de plus que le 747-400. Il utilise comme le -200ER d'une capacité de carburant de 171 200 L et des moteurs de 374-436 kN avec une MTOW de 263,3 à 299,6 t.

Il est équipé de caméras de manœuvre au sol pour le roulage et d'un sabot de queue pour la rotation, alors que le -300X MTOW de 324,6 t proposé aurait nécessité un train d'atterrissage principal semi-levier. La section 44 du fuselage de l'aile supérieure a été renforcée, l'épaisseur du revêtement passant de 6,3 à 11,4 mm pour le -200, et a été dotée d'une nouvelle paire de portes d'évacuation. Sa masse opérationnelle à vide avec des moteurs Rolls-Royce en configuration tri-classe typique est de 155,72 t, contre 139,38 t pour un -200 de configuration similaire. Boeing voulait livrer 170 -300 d'ici 2006 et en produire 28 par an d'ici 2002, pour remplacer les premiers Boeing 747, en consommant un tiers de carburant en moins et en réduisant les coûts de maintenance de 40 %.

Avec une MTOW de 299 t et des moteurs de 400 kN, il a un rayon d'action de 11 121 km (6 910 mi) avec 368 passagers en trois classes. Huit clients différents ont pris livraison de 60 avions de la variante, dont 18 étaient équipés du PW4000 et 42 du RR Trent 800 (aucun n'a été commandé avec le GE90, qui n'a jamais été certifié sur cette variante, dont 48 en service aérien en 2018. Le dernier -300 a été livré en 2006, tandis que le -300ER à plus long rayon d'action a commencé à être livré en 2004.

Le 777-300ER (" ER " pour Extended Range) est la version B du -300. Sa MTOW plus élevée et sa plus grande capacité de carburant lui permettent d'atteindre un rayon d'action maximal de 7 370 miles nautiques (13 650 km ; 8 480 mi) avec 396 passagers en configuration bi-classe. Le 777-300ER se caractérise par des extrémités d'ailes inclinées et allongées, un fuselage et des ailes renforcés et un train d'atterrissage principal modifié. Il est propulsé par la turbosoufflante GE90-115B, le moteur à réaction le plus puissant au monde avec une poussée maximale de 513 kN.

Après les essais en vol, des améliorations aérodynamiques ont permis de réduire la consommation de carburant de 1,4 % supplémentaire. À Mach 0,839 (495 kn ; 916 km/h), FL300, -59 °C et à une masse de 232,9 t, il consomme 7,8 t de carburant par heure. Sa masse à vide opérationnelle est de 168,6 t. La masse à vide opérationnelle projetée est de 168 560 kg en configuration compagnie aérienne, à une masse de 216 370 kg et au FL350, le débit total de carburant est de 6 790 kg/h à M0. 84/472 kn (874 km/h), passant à 8 890 kg/h à M0,87/506 kn (937 km/h).

Depuis son lancement, le -300ER a été l'un des principaux moteurs des ventes du biréacteur, dépassant la série rivale A330/340. Parmi ses concurrents directs figurent l'Airbus A340-600 et l'A350-1000. L'utilisation de deux moteurs permet au -300ER de bénéficier d'un avantage en termes de coûts d'exploitation d'environ 8 à 9 % par rapport à l'A340-600. Plusieurs compagnies aériennes ont acquis le -300ER pour remplacer le 747-400 dans un contexte de hausse des prix du carburant, en raison de son avantage de 20 % en termes de consommation de carburant. Le coût d'exploitation du -300ER est de 44 USD par siège-heure, contre environ 50 USD par siège-heure pour l'Airbus A380 (le coût horaire est d'environ 26 000 USD) et 90 USD par siège-heure pour le Boeing 747-400 en 2015. À son apogée, un nouveau 777-300ER était évalué à 150 millions USD, pour tomber à 17 millions USD en 2019.

Le premier 777-300ER a été livré à Air France le 29 avril 2004. Le -300ER est la variante du 777 la plus vendue, ayant dépassé le -200ER en termes de commandes en 2010 et de livraisons en 2013. En 2018, 784 unités de la variante -300ER étaient en service, et en 2020, la variante la plus vendue comptait un total de 837 commandes et 832 livraisons.

Fiche technique de la version Boeing 777-3Q8/ER

Capacité
Capacité en carburant -
Capacité en fret -
Capacité en passagers -
Dimensions
Envergure -
Hauteur -
Longueur -
Surface alaire -
Equipage
Equipage commercial -
Equipage technique -
Mécanicien(s) navigant(s) -
Navigateur(s) -
Pilote(s) -
Radio(s) -
Radio-navigateur(s) -
Masses
Charge marchande -
Masse à vide -
Masse maximale à l'atterrissage -
Masse maximale au décollage -
Motorisation
Moteur(s) -
Poussée -
Réacteur(s) -
Performances
Distance d'atterrissage -
Distance de décollage -
Distance franchissable -
Plafond -
Turbulence de sillage -
Vitesse ascensionnelle -
Vitesse de croisière -
Vitesse de croisière maximale -
Vitesse maximale -
Production
Exemplaire(s) produit(s) -

Toutes les photos de la version Boeing 777-3Q8/ER sur Pictaero

Voir toutes les photos de la version Boeing 777-3Q8/ER

Les plus belles photos d'avions
Boeing 747-4D7 (HS-TGA) Airbus A310-304 (TC-JCY) Boeing 737-4Y0 (TC-JDF) Airbus A330-323X (N675US) McDonnell Douglas MD-11 (PP-VPO) Airbus A310-324 (F-OGYO)